Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 13:26

Un coup pour rien

Audinet et les Bayonnais, ici au match aller face à Créteil, peuvent avoir des regrets.

Les joueurs basques ont commis trop d'erreurs.

L'Aviron Bayonnais a loupé une très grosse occasion de revenir à deux petites longueurs du maintien mardi soir à Créteil. D'un scénario très improbable mais hautement favorable aux « Txuri Urdin » à la demi-heure de jeu, le match a basculé petit à petit dans l'autre sens pour finir en eau-de-boudin avec une défaite et une exclusion à la clé !

Pourtant, tout avait idéalement débuté pour les joueurs d'Alain Pochat. Steve Pinau marque rapidement de la tête son huitième but de la saison (5e, 0-1) avant qu'Anthony Soubervie ne transforme un coup franc direct à ras de terre (26e, 0-2) et que Gauthier Diafutua ne profite d'une grossière erreur parisienne pour aller inscrire son sixième but de la saison (28e, 0-3).

A ce moment-là, on sait que l'Aviron est revenu à deux points du Red Star, premier relégable et qu'il reste six journées derrière pour passer devant.

La peur de gagner

L'Aviron, plus mauvaise attaque à l'extérieur et qui ne s'était imposé qu'une seule fois cette saison hors de ses bases (ndlr : déjà en région parisienne, au Red Star), a partiellement rempli le contrat de son match en retard. Partiellement. Car derrière, tout va s'enchaîner dans le mauvais sens. De la première réduction de l'écart juste avant la pause par Dabo (42e), à la deuxième par Essombe à vingt minutes de la fin (70e, 2-3) jusqu'au final catastrophe : deux nouveaux buts encaissés (81e et 92e) et une exclusion (Michel Bidegain) !

« Je regrette beaucoup la façon dont on encaisse les buts ce soir » a indiqué Alain Pochat après la rencontre à notre confrère du « Parisien », « on a fait des erreurs de minimes et même si Créteil a eu plus d'occasions que nous, dans notre situation, c'est rageant de perdre trois points comme ça. On n'avait jamais mené de trois buts. On a été pris de panique. Peut-être la peur de gagner. » Les Bayonnais n'ont plus le choix. Avec quatre déplacements sur les six derniers matchs, leur maintien se jouera à l'extérieur. Et avec cinq points de retard sur le Red Star !

Jakes Debounco - Sud Ouest (Jeudi 19 Avril)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires