Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 15:20

L'Aviron Bayonnais rejoint sur le fil

 

En déplacement chez un prétendant à la montée en Ligue 2, les Bayonnais ont chèrement vendu leur peau.

Ils sont peut-être derniers du national, mais les joueurs de l'Aviron Bayonnais ont posé de sérieux problèmes aux Spinaliens, hier, alors que ceux-ci ne visent rien moins que la montée en Ligue 2. Durant une heure et demi, les voscgiens se sont même demandé comment ils allaient se sortir de ce drôle de piège, en comment contourner ce bloc bayonnais.

« On n'a pas été récompensé », pestait d'ailleurs Alain Pochat, le coach basque suspendu pour un an. Un dernier coup franc, de Chouleur, revenait sur les bases arrières spinaliennes. En cloche, le ballon aterrissait dans les pieds de Diedhiou qui, du plat du pied, trouvait enfin une cible qui avait jusque-là tourné le dos aux Spinaliens (91e).

Le défenseur sénégalais enlevait une belle épine du pied à une formation du cru à la peine. Les premiers échanges mettaient ainsi en lumière un manque de liant et un déchet technique qui ne donnaient pas de signes d'encouragement pour un ensemble vosgien qui devait également faire face au pressing très haut d'un adversaire déterminé.

Une tentative croisée d'Asbabou démontrait cependant que les Spinaliens ne voulaient pas perdre de temps pour s'assurer le succès espéré (4e). Cela étant, l'Aviron bayonnais prenait de l'assurance et confisquait le ballon à ses hôtes grâce à un milieu de terrain dense et porté vers l'avant. Une première frappe d'Untereiner (11e) suivie d'un tir en pivot de Diafutua (17e) symbolisaient la prise de risque des visiteurs qui traversaient l'acte initial sans encombres.

Une occasion, un but

Pas à l'aise, Epinal tentait de chasser les mauvais esprits en reprenant tambour battant la deuxième période. Cela faillit porter ses fruits quand un centre de Focki était repris par Jahier, dont le tir était contré par une main bayonnaise qui laissait l'arbitre de marbre.

Les locaux gâchaient un grand nombre d'opportunités, et recevaient un coup de massue en contre. À la suite d'un cafouillage Giron, oublié au deuxième poteau, convertissait (76e). Le ciel tombait sur la tête des Vosgiens qui concédaient l'ouverture du score sur l'unique occasion bayonnaise. Des visiteurs qui pouvaient toutefois enfoncer le clou sur un coup franc de Soubervie qui heurtait la transversale (82e). Sur le renvoi, Focki trouvait le poteau, avant que Diedhiou ne se mue en sauveteur dans les arrêts de jeu.

Sud-Ouest (Dimanche 22 Avril)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires