Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 13:44

Bayonne sombre !

Sous une pluie battante, les Bayonnais ont été incapables de résister aux assauts des Savoyards.

L'ETG, en accueillant Bayonne, jouait le dernier match d'une journée presque intégralement disputée vendredi. Les Haut-Savoyards savaient qu'ils pouvaient reprendre la tête du championnat suite à la défaite de Troyes (1-2, contre Fréjus), qui compte un match en retard. L'entraîneur Stéphane Paille avait opté pour une composition d'équipe inédite en l'absence de ses trois avants-centres. Farina était aligné en pointe avec Bustamante en soutien alors que Barbosa occupait un inhabituel poste de milieu offensif droit. Mais l'ETG ne tardait pas à se mettre sur les bons rails. Après une faute sur Lafon, sur le côté droit, le coup franc de Bouby était déposé sur la tête de Barbosa, libre de tout marquage (1-0, 5e).

« On marque sur un coup de pied arrêté. On avait travaillé ça hier car ça pouvait être une solution face à une équipe repliée », expliquait Paille. Les Haut-Savoyards allaient enfoncer le clou au quart du match. Suite à un corner de Barbosa repoussé, la frappe de Voavy à l'entrée de la surface était interceptée par Rambier qui parvenait à se débarrasser du gardien pour doubler la mise et inscrire son deuxième but de la saison (2-0, 22e). Les Roses avaient fait preuve de beaucoup d'efficacité au contraire des Bayonnais qui malgré un effectif décimé tentaient de s'approcher des buts de Laquait sans parvenir à tromper sa vigilance ou même trouver le cadre malgré les efforts de Boutadjine et Laurent. À la 43e, il fallait tout de même que le portier se détende pour détourner une frappe dangereuse de Laurent.

Amalfitano et l'ETG déroulent

Le deuxième acte partait sur les mêmes bases que le premier. Lafon lançait Farina dont la frappe ne pouvait être prolongée dans le but par Barbosa, ce dont allait se charger Bustamante suite à un cafouillage (3-0, 49e). « On voulait les trois points, encore plus avec cette possibilité de redevenir leader, c'est fait », affirmait Paille. Ce but éteignait définitivement les espoirs des Basques et, Farina, servi en retrait par Voavy, n'était pas loin du 4e but mais Caradec veillait (63e). Même constat quand Rippert, monté aux avant-postes, glissait intelligemment à Bustamante (69e). La fin de match était bien plus calme mais le score allait tout de même être corsé par un doublé tonitruant d'Amalfitano, d'une frappe énorme (83e) puis d'un long rush (86e). Hier, l'Aviron Bayonnais a donc livré une piètre prestation et reste relégagle.

Julien Babaud - Sud-Ouest (Dimanche 15 Novembre)
-----------------------------------------------------------------

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires