Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 09:18

L'Aviron enchaîne un 3ème succès consécutif

Aniss El Hriti, entré en fin de rencontre, n’y changera rien. Gueugnon a perdu le match de la dernière chance.

 

Dans ce match capital, les Forgerons ont eu la poisse du relégué. Car aujourd’hui, la descente semble consommée.
Dans l’indifférence quasi-générale et sous des trombes d’eau, Gueugnon a laissé échapper ses derniers espoirs de maintien. Au terme de la rencontre, pas le moindre sifflet pour raccompagner les Forgerons aux vestiaires. À 14 journées du terme, le verdict est déjà tombé. Le FCG ne rempilera pas pour une quatrième saison en National. Bayonne, le premier non-relégable est venu mettre fin aux derniers espoirs gueugnonnais. Sans surprise.
À Jean-Laville, l’Aviron est venu faire le travail, comme neuf autres équipes avant lui. Trois points dans l’escarcelle certes, mais sans jamais vraiment sortir le grand jeu. « La satisfaction, c’est d’avoir marqué les buts au bon moment », se contentera l’entraîneur bayonnais, Alain Pochat. Pour le reste, les Basques n’ont pas fait grande impression. Mais était-il nécessaire de fournir davantage face à des Gueugnonnais trop généreux. L’ouverture du score, en début de seconde mi-temps, est un peu le condensé d’une saison où les Jaune et Bleu n’ont jamais su se montrer réalistes dans les zones de vérité. Abdel Jamaï hérite d’un ballon a priori facile à négocier. Le stoppeur gueugnonnais veut glisser en retrait pour Borel. Mais la passe, trop molle, se transforme en offrande pour Simon qui ajuste le gardien gueugnonnais de près (49).
Diop sur la barre puis sur le poteau
C’est le premier coup de massue pour des Forgerons ayant disposé d’une première balle de but avant la pause, Diop trouvant une première fois la barre transversale. « La décision du match se fait là, analysera après coup Serge Romano. On réalise globalement une bonne première mi-temps, mais nous ne concluons pas les quelques occasions dont nous disposons. Ils nous manquent de la présence devant le but. Le point positif, c’est que je n’ai pas vu les gars abdiquer ».
Difficile en effet de reprocher quoi que ce soit aux Forgerons au niveau de l’état d’esprit. D’ailleurs, à 0-1, Diop encore lui, dispose d’une occasion royale d’égaliser. Bien servi sur une déviation d’Everson, l’attaquant part dans le dos de la défense et décoche une frappe croisée repoussée par le montant (54). Gueugnon a laissé passer sa chance contre des Bayonnais maîtrisant plutôt bien les débats, jusqu’au coup de grâce apporté par Pennacchio (87) à la réception d’un bon ballon de GBizié. À 14 points de la ligne de flottaison, le FCG n’a plus que ses yeux pour pleurer.

Noemi Predan - Le Journal de Saône et Loire (Dimanche 27 Février)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires