Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 21:59

En Avant coupé dans son élan

A la 79e minute, Lionel Mathis (Nº4) permet à Guingamp de mener 2-1 mais Bayonne égalisera deux minutes plus tard. Photo Bruno Torrubia

Pas franchement dans leur assiette, les Guingampais ont concédé un nul logique face à des Bayonnais bien organisés. Un deuxième coup d'arrêt en quatre jours qui rappelle à chacun que la deuxième partie de saison sera longue et harassante.

S'il y avait une leçon à tirer de cette rencontre, elle serait assez claire. Les Guingampais, sur le chemin qui mène à la Ligue 2, ne devront pas céder à la crispation et au manque de concentration. Hier soir, malgré leur supériorité avérée, ils ont cumulé trop d'erreurs, notamment en première mi-temps, pour espérer mieux que ce match nul qui vient s'ajouter à celui de mardi à Orléans (1-1). «On a mis de l'envie mais pas de justesse», constate le premier Jocelyn Gourvennec.
«On manque d'attention»
Le coach guingampais, s'il regrettait le penalty non sifflé à Mathis en toute fin de match (83'), s'agaçait surtout de l'égalisation concédée tout de suite après avoir repris l'avantage. «On doit faire preuve de plus de présence.» En ouvrant le score sur un penalty de Giresse (26'), les Guingampais s'étaient pourtant placés dans des conditions idéales pour reprendre ce match par le bon bout. Mais la première impression de fébrilité se confirma encore lorsque Bassila catapulta le ballon dans ses propres filets (1-1, 44'). Gênés aux entournures par de courageux Bayonnais, les Costarmoricains furent pourtant bien plus saignants au retour des vestiaires, dans la foulée d'Ogunbiyi (54') et Diallo (55') dont les reprises furent sauvées sur la ligne. La suite, on la connaît. Récompensés lorsque Mathis trouva enfin l'ouverture à la réception d'un centre de Giresse (79'), les «Rouge et Noir» cédèrent, deux minutes plus tard, sur un coup-franc de Dennoun transformé en but par Bidegain (81'). «Cette égalisation me reste en travers de la gorge, avoue encore Gourvennec. On manque d'attention sur les phases arrêtées, il va falloir trouver les ressorts pour améliorer ça.» Plus que jamais, c'est dans la tête que va se jouer cette opération remontée. Les Guingampais n'ont pourtant pas de question à se poser. Depuis cinq mois qu'ils le fréquentent, ils connaissent désormais bien ce National et le plan concocté par la plupart de leurs adversaires. Alain Pochat, le coach bayonnais, avait ainsi prévu de gêner la première relance bretonne afin de pousser les Guingampais à jouer long. «On savait qu'ils aimaient poser le jeu, repartir de derrière. Notre ambition était d'aller les chercher haut. On ne joue pas dans la même catégorie mais on leur a posé de vrais problèmes.» Dans leur malheur, les partenaires de Lionel Mathis n'auront pas à se plaindre des résultats de cette 23ejournée. Reste à retrouver le même élan qu'en 2010.

Fiche technique

Arbitre: M.Perreau-Niel
Spectateurs: 5151
 
BUTS. Guingamp: Giresse (26', s.p.), Mathis (79') ; Bayonne: Bassila (44', csc), Bidegain (81').
 
AVERTISSEMENTS. Guingamp: Ringayen (40'), Mathis (90'); Bayonne: Chort (18'), Degoul (66'), Lalanne (73').
 
GUINGAMP: Samassa - Ringayen, Koné, Bassila, Lévêque - Mathis (cap.), Diallo, Ogunbiyi (Knockaert, 68'), Giresse - Bazile (El Jadeyaoui, 63'), Scarpelli. Non entrés en jeu: El Kharroubi (g.), Christophe, Bellugou.
 
BAYONNE: Duhour - Chort, Soubervie, Degoul, Romey - Lalanne, Bidegain (cap.), Pinau (Pennacchio, 62'), Muthular (Hilaire, 88'), Simon (Dennoun, 72') - Gbizié. Non entrés en jeu: Caradec (g.), Elouaari

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires