Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 14:39

"De la satisfaction mais pas d'euphorie"

ImageShack, share photos, pictures, free image hosting, free video hosting, image hosting, video hosting, photo image hosting site, video hosting site

Relégable durant les sept premiers mois du championnat, l'Aviron Bayonnais a pris son envol en glanant le week-end dernier face au Stade Plabennecois (1-0) sa quatrième victoire consécutive. Avec huit longueurs d'avance sur Pacy Vallée d'Eure, premier relégable, les hommes d'Alain Pochat ont pris de la confiance et leurs distances avec la zone rouge. Une bonne dynamique dont n'est pas totalement étranger le milieu offensif Serge Simon (photo), auteur comme son compère d'attaque Henry Gbizie de sept buts cette saison. Lucide sur le chemin restant encore à accomplir, il rappelle que la force du groupe bayonnais est de n'avoir jamais douté de son potentiel.

Serge, comment résumeriez-vous ce quatrième succès consécutif obtenu face à Plabennec ?
"L'objectif était de poursuivre notre bonne série en sachant qu'avec une victoire, on avait la possibilité de repasser devant notre adversaire du jour au classement. J'ai la chance de marquer rapidement (7ème). Sur une ouverture d'Heny Gbizie, je parviens à pénétrer dans la surface et à conclure d'une frappe enroulée. On a plusieurs occasions de tuer le match ensuite mais sans réussite. Notre adversaire n'est pas parvenu à nous mettre en danger même si on a craint jusqu'au bout un éventuel retour".

Relégable durant les sept premiers mois de la saison, Bayonne s'est extirpé de la zone rouge à la faveur de quatre succès consécutifs. Quels sont les secrets de ce renversement de situation ?
"Le club est habitué à se battre pour le maintien même si c'est toujours un peu usant mentalement. Notre entraîneur Alain Pochat a toujours tenu un discours optimiste. Il nous a toujours dit qu'il fallait réussir une série positive pour décoller comme l'équipe avait réussi à le faire la saison dernière. Quels que soient nos résultats, on a toujours essayé de bien jouer au ballon. Durant la première partie de saison, on est souvent passé près d'un résultat positif mais il nous manquait un brin de réussite ou de chance. Face à Plabennec, on n'a pas réalisé une prestation extraordinaire mais le match a basculé de nôtre côté. C'est vraiment la dynamique qui a joué en notre faveur".

Peut-on parler de confiance retrouvée ?
"Il y a de la satisfaction mais surtout pas d'euphorie. On est heureux d'avoir réussi cette série, surtout contre des concurrents directs pour le maintien. L'ambition est qu'elle se poursuive le plus longtemps possible. L'Aviron Bayonnais ne dispose pas des moyens des grosses écuries mais joue avec ses armes et surtout son cœur. De nombreux joueurs de l'équipe travaillent à côté. C'est la première fois d'ailleurs que j'évolue dans une équipe où il y en a autant. J'ai beaucoup de respect pour eux. Les "anciens" du club ont d'ailleurs joué un rôle important durant cette période difficile. Alors que j'avais quelques craintes à un moment donné, d'autant plus que j'avais déjà connu une descente avec Romorantin, ils m'ont toujours rassuré. Leur discours a apporté de la sérénité au groupe. Il ne faudra de toute façon rien lâcher jusqu'à la fin. On le sait". 

Alors qu'en début de saison l'équipe était restée muette durant sept matches d'affilée, elle semble aussi avoir résolu ses problèmes offensifs. Le duo d'attaque que vous formé avec Henry Gbizie n'est pas étranger à cette réussite avec quatorze buts marqués.
"Depuis le mois de novembre, on a le sentiment qu'on peut marquer à chaque match grâce au travail de toute l'équipe. En début de saison, j'ai démarré dans un rôle un peu plus défensif mais depuis l'arrivée d'Henry en octobre, Alain Pochat nous a associés pour animer l'attaque. Je pense qu'on se complète bien et qu'on se trouve assez facilement. Le déclic pour moi est intervenu lors de notre victoire contre Orléans (2-1) lors de la 16ème journée. J'avais réussi à débloquer mon compteur but. C'était une libération car j'avais eu de nombreuses opportunités de le faire avant. Je pense que toute l'équipe a réussi à hausser son niveau de jeu. Certains joueurs ont pris une nouvelle dimension depuis la trêve comme Anthony Dos Santos qui enchaîne les passes décisives. Au fil des matches, les automatismes sont aussi plus nombreux. Il me semble qu'on est beaucoup moins sur la retenue".
Votre gardien Ximun Duhour n'a plus encaissé de but depuis quatre matches. Votre déplacement à Beauvais (7ème) en course pour la montée va être l'occasion de tester votre solidité.
"C'est effectivement un bon test. Face à un adversaire du haut de tableau, l'objectif sera le même, continuer sur notre dynamique. L'AS Beauvais Oise nous avait battus à l'aller au stade Didier Deschamps (1-0). Je me souviens que c'était une équipe très solide. On a progressé depuis. Formé à l'Olympique Lyonnais, ma culture lyonnaise m'a donné pour habitude de jouer tous les matches pour les gagner. On le prépare bien en espérant que nos bons résultats vont se poursuivrent

Source : Fédération Française de Football

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires