Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 08:00

 

Liga : Antoine Griezmann défie Lionel Messi

 

 Antoine Griezmann (ici face au Real l'an passé) a entamé une opération séduction auprès des supporteurs txuri urdin après son vrai-faux départ à l'Atletico Madrid, cet été. photo jean-daniel chopin

La Real version Philippe Montanier reçoit ce soir à 18 heures le Barça. Avec le Français Antoine Griezmann, resté au club.

Jouera, jouera pas ? Anoeta saura ce soir si le petit prodige français Antoine Griezmann, 20 ans, sera aligné d'entrée par Philippe Montanier à la gauche du trident offensif de la Real Sociedad qui défie le FC Barcelone, champion d'Espagne, dans son antre d'Anoeta.

Le « feuilleton » Antoine Griezmann a alimenté la chronique txuri urdin cet été après que le jeune international français ait été contacté par l'Atletico Madrid. Le club madrilène l'avait sollicité pour compenser le départ de ses stars offensives Sergio Aguëro (parti à Manchester City pour 43 millions) et Diego Forlan (Inter Milan).

Griezmann, depuis la Colombie où il disputait le mondial avec l'équipe de France des moins de 20 ans, avait déclaré dans un premier temps être « séduit par l'Atletico, un club qui dispute tous les ans la coupe d'Europe ». Sauf qu'à Saint-Sébastien, la direction de la Real Sociedad a rapidement mis un veto aux désirs d'envol du jeune espoir français, né à Mâcon, repéré par le club basque lors d'un tournoi de jeunes à Paris alors qu'il portait le maillot de l'AS Saint-Etienne.

Il faut dire qu'entre-temps, depuis son premier match en septembre 2009 contre Murcie, Antoine Griezmann a fait ses preuves sous le maillot bleu et blanc en inscrivant 14 buts en 79 matches. La Real tient à son petit trésor de guerre au point que le club a prolongé son contrat jusqu'en juin 2015. Dans « L'Équipe », cet été, toujours depuis la Colombie, où la France a terminé à la 4e place battue en petite finale par le Mexique (3-1), le joueur se faisait une raison : « Je reste à la Real, je vais faire une belle saison et j'irai dans un plus grand club l'été prochain. »

Des propos que n'ont guère goûtés les aficionados des txuri urdin. Pour son retour sous le maillot de la Real, samedi dernier, en amical contre Brest (Ligue 1), victoire 1-0, Griezmann, rentré à la 57e, à la place de Vela, a été sifflé par une partie du public d'Anoeta. Cette semaine, avant la réception du Barça, Griezmann a entamé une véritable opération séduction. Sur le site du club, le gaucher de la Real demande même pardon aux supporteurs. Et espère que ceux-ci l'applaudiront pour ses faits de jeu sur le terrain.

Reste à savoir si Griezmann sera aligné d'entrée dans le onze de départ. Philippe Montanier reste fidèle à son 4-3-3 et joue dans la même configuration que le… Barça ! Xabi Prieto sera à droite, Vela, la recrue mexicaine dans l'axe et normalement Agirretxe -auteur d'un doublé à Gijon (victoire 2-1), devrait permuter. À moins-ce donc que Montanier ne lance d'entrée son petit français côté gauche.

« Pour l'instant, je ne sais pas, car les autres attaquants sont en pleine bourre et méritent de jouer, confiait Griezmann au « Diario Vasco ». Après, jouer contre le Barça, c'est toujours captivant. Ce sera une jolie rencontre, le stade sera plein, et comme la saison dernière nous espérons sortir avec les 3 points de la victoire ! » Griezmann le sait : s'il veut faire taire les critiques et cesser les sifflets, il devra briller ce soir face à son idole, Lionel Messi, gaucher comme lui. « Il faudra jouer sans pression, être unis en défense et profiter des occasions que l'on a. »

L'équipe probable : Bravo - Estrada, Demidov, I. Martinez, De la Bella - Illarramendi, Aranburu ou Mariga, Zurutuza - Xabi Prieto, Vela, Agirretxe ou Griezmann

Christophe Beliocchi - Sud Ouest (Samedi 10 Septembre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article

commentaires