Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 12:04

     Le grand jour à Dauger
stdejeandaugerfootballl.jpg
L’Aviron Bayonnais reçoit aujourd’hui (18h30) au stade Jean Dauger le Stade de Reims. Cette affiche est l’occasion pour les footballeurs bayonnais de sortir de l’ombre.
Orphelin
d'un beau parcours en Coupe de France depuis trois saisons, l'Aviron Bayonnais FC ne pouvait pas rester plus longtemps sans fouler la pelouse du Stade Jean Dauger. La venue de Reims aujourd'hui pour la 26e journée du championnat National fut l'occasion toute trouvée pour renouer le temps d'une rencontre avec l'ambiance de Jean Dauger. Pour la circonstance, le club bayonnais souhaite battre le record d'affluence d'un match de National, 11 089 spectateurs. Les ciel et blanc s'offrent également une belle promotion autour de cette rencontre. Sportivement en pleine forme, l'Aviron tentera aussi de profiter de ce soutien populaire pour enchaîner une quatrième victoire de rang, cette fois face au deuxième du classement et prétendant sérieux à la montée en Ligue 2.

 

La dernière fois que les footballeurs de l'Aviron Bayonnais s'étaient retrouvés à Jean Dauger c'était lors de la saison 2006-2007. Ce jour-là les Basques accueillaient l'Olympique Lyonnais en 32e de finale de la Coupe de France. Après l'ogre des années 2000, voilà donc l'ogre des années 50 pour une affiche de gala dans l'antre des rugbymen. Premier défi des basques aujourd'hui, battre ce fameux record d'affluence de la saison, 11 089 spectateurs pour un match de championnat National. Les Rémois avaient établi ce record au match aller lors d'une journée champenoise qui avait été dédiée au Pays Basque. La fête et le Pays Basque avaient attiré des milliers de spectateurs à Reims. Reims et son équipe de football devraient en faire autant à Bayonne. A la veille de l'événement c'est un peu moins de 5 000 spectateurs qui avaient déjà réservé leur place au siège du club bayonnais. Il reste donc du chemin pour battre ce record. Soleil ou pluie, aujourd'hui c'est la météo qui donnera le ton, qui donnera aux retardataires l'envie de venir un bon match de football à Bayonne.

Une belle promotion du foot

Malgré tout, même si ce record ne venait pas à tomber faute de soleil, l'Aviron Bayonnais FC aura réussi une belle promotion du football et de ses intérêts au cours de cette opération. «Ca dynamise tout le club», commente Michel Dufourg. C'est qu'ils y ont mis du coeur le président et tous les membres de l'Aviron FC. Preuve de cette implication, le siège des bords de Nive est resté ouvert presque 24h/24 cette semaine pour régler tous les détails. Sportif animation, sécurité... a quelques pas de Didier Deschamps tout est plus grand, et donc plus compliqué à mettre en place. Heureusement «tout le monde a joué le jeu», affirme Michel Dufourg. En effet, le monde associatif, les scolaires avec l'Ikastola en tête, la mairie de Bayonne, le rugby pro de l'Aviron, Bayonne,... tous se sont multipliés pour aider les «footeux» à réussir leur journée. «L'Aviron c'est une forte identité. Il n'y a pas de clivage entre les sports. C'est une identité commune qui fédère», dit le président.

Les joueurs eux-mêmes se sont approprié cette identité, Bayonne, Aviron. Beaucoup d'entre eux viennent pourtant de loin et partiront tout aussi loin une fois l'aventure bayonnaise terminée. Mais tant qu'ils évoluent sous les couleurs ciel et blanc, ils les revendiquent. Ce sont d'ailleurs les joueurs qui ont insisté pour rentrer sur la pelouse sous l'hymne du rugby, ou plutôt l'hymne de l'Aviron Bayonnais : La peña Baiona. « Ils veulent avoir le frisson en pénétrant sur la pelouse », raconte Michel Dufourg. Ce sentiment d'être soutenu par tout un peuple, voilà l'un des éléments sur lequel compte l'Aviron Bayonnais Football Club pour réussir le troisième défi de la soirée : battre le Stade de Reims.


Programme

15h30 : tournoi -9 ans et -11 ans avec 20 écoles de football du Pays Basque intérieur et du sud des Landes. 17h30 : concert Cel3 (rock celte). 18h00 : Célèbre Chœur d’hommes du Pays Basque. 18h15 : animations avec Pottoka. 18h25 : Coup d’envoi donné par Raymond Kopa et Just Fontaine. 18h30 : Match. Mi-temps : chorégraphie hip-hop sur un medley de Michael Jackson et surprise de Pottoka.


Deux objectifs différents

L'Aviron Bayonnais compte bien profiter de la venue de Reims à Jean Dauger pour faire un pas de plus vers le maintien. Les Bayonnais restent sur quatre victoires consécutives. Une série qui a d'ores et déjà mis 10 points d'écart entre les Basques et le premier relégable Plabennec. De leur côté les Rémois sont en course pour l'accession en Ligue 2. Une victoire chez le petit bayonnais est donc inscrite au plan de marche des Champenois deuxièmes au classement et qui n'ont perdu que cinq rencontres depuis le début de la saison. Au match aller Bayonne s'était incliné 1-0 mais aurait très bien pu s'imposer au regard du déroulement du match.
                    Marc Dufrêche - Le Journal du Pays Basque (Samedi 27 Février)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires