Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 18:10

Bayonne doit renverser la tendance

p010_ph01.jpg

L'Aviron Bayonnais FC n'en finit plus de perdre ses rencontres. Pourtant, il faudra bien un jour mettre un terme à cette spirale négative. Avec un déplacement aujourd'hui, chez le dernier du classement, Alfortville, pour le compte de la 13e journée du championnat National, les Basques ont l'occasion de renverser la tendance.

Vendredi soir, face à une équipe pourtant relégable, Pacy-sur- Eure, l'Aviron FC s'est incliné pour la quatrième fois consécutive. En comptant les résultats nuls, les footballeurs basques n'ont plus gagné depuis le 4 septembre dernier (0-1 à Colmar). C'est d'ailleurs à ce jour leur seule victoire de la saison.

Sur le terrain, le problème de l'Aviron FC est double. Le plus gros est dans la tête. Le doute investit à vitesse grand V le moral des troupes, lorsque celles-ci ne sont pas en réussite. Exemple : vendredi soir face à Pacy. Avec cinq occasions de buts manquées, l'Aviron s'est découragé et il a suffi d'un petit relâchement défensif sur l'une des seules attaques adverses pour voir les Bayonnais se faire surprendre. La crainte et le doute ont été clairement les causes de cette passivité défensive bayonnaise.

Deuxième problème : l'Aviron ne semble pas posséder dans son effectif un joueur technique et d'expérience capable de distiller le jeu avec précision. Les Basques n'avaient rien à envier au niveau effectif à Pacy sur Eure, vendredi soir. Si ce n'est un joueur comme le milieu de terrain normand Bezzou. Un meneur de jeu d'expérience capable techniquement de garder le ballon et de distiller des passes avec grande précision vers ses attaquants. Bayonne ne semble pas posséder cette plaque tournante.

Alors faute de milieu et d'arrière latéraux qui montent aider les attaquants, ou par choix tactique, l'Aviron FC balance devant. Les attaquants s'épuisent au duel avec l'arrière-garde adverse. La méthode est en plus inefficace et rares sont les occasions de marquer. Heureusement, il reste aux Bayonnais les coups francs et les corners pour être dangereux, avec un Soubervie en maître artilleur. Sur coups de pieds arrêtés Marc Estrade, le défenseur basque, a ainsi été le joueur le plus souvent en position de marquer face à Pacy. Mais ce soir-là, alors que la précision était au rendez-vous, le gardien de Pacy s'est montré intraitable.

Ce soir à Alfortville, peu importe la méthode, l'Aviron doit absolument gagner. Pour se donner de l'air et pour faire le trou avec un concurrent direct dans la lutte pour le maintien. L'Aviron a les moyens de s'imposer mais pour cela l'équipe devra faire preuve de solidarité défensive, mais également offensive. Les attaquants doivent se sentir soutenus et poussés vers l'avant par toute l'équipe. Le seul moyen pour eux de retrouver le chemin des filets. Pour mémoire, Bayonne n'a marqué que deux buts en 12 journées. Contre Alforville, les Bayonnais devront surtout être les premiers à marquer car s'ils venaient à être mener sur le terrain des franciliens, on doute de leur capacité de réaction.

Un autre choc en bas de tableau

Bayonne aura l'oeil sur une autre rencontre ce soir, celle qui opposera Gap et Colmar. Il s'agit là également d'un choc du bas de tableau entre deux relégables et donc deux adversaires directs des Basques pour le maintien.

Agen en Coupe

Le tirage au sort du 5e tour de la Coupe de France a eu lieu lundi soir à l'hippodrome du Bouscat (33). L'Aviron Bayonnais, comme tous les clubs du National, fait son entrée dans la compétition à l'occasion de ce 5e tour. L'Aviron sera opposé au SU Agen (CFA2) ce week-end dans le Lot et Garonne.

Marc Dufrêche - Le Journal du Pays Basque ( Mercredi 13 Octobre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires