Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 10:47

Coup de mou pour l'US Luzenac

Les Ariégeois concèdent le nul 1-1 face à Bayonne hier soir.

Passer à autre chose, vite. Christophe Pélissier l'avait répété. Pour effacer la déception de l'élimination en Coupe de France, l'USL se devait de reprendre son championnat par le bon bout. C'est raté. Hier soir, les Ariégeois ont paru empruntés, sans jus.

Les premières minutes ariégeoises sont hésitantes. Bayonne, mal classé, joue crânement sa chance. À un tir croisé de Guise dans les gants de Duhour (9e), Bidegain réplique par un tir contré par une forêt de jambes (11e). Luzenac passe par les côtés et destabilise l'arrière-garde basque. Laurent, d'un exploit personnel, tente sa chance seul dans un angle fermé alors que la passe en retrait paraissait plus appropriée (12e). Les partenaires de Mignotte pêchent en milieu de terrain où Malfleury a du mal à trouver la bonne carburation. Et il faut une tête mal ajustée de Caradec pour empêcher les visiteurs de prendre l'avantage (27e). Candelon vient ensuite contrer une reprise de Ribeiro qui paraissait plus que dangereuse (29e). Le doute s'installe. Puis vient l'éclair de Guerbert. Le feu follet s'échappe sur la droite, attire gardien et défenseurs pour servir un caviar à Fori qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond (1-0, 31e). C'est un peu flatteur pour les locaux. En se retournant, Fori voit sa frappe raser la lucarne de Duhour (34e). Mais tout est fragile. Comme ce raté de Mignotte. Ribeiro en profite pour venir tromper Grégori pour le quatrième but de Bayonne cette année (1-1, 37e). Fori, tout en spontanéité, tente sa chance mais Duhour est là (44e). À la pause, tout est à refaire… ou à faire.

La faillite du milieu de terrain

Christophe Pélissier avait demandé un peu de folie, on ne la voit pas. L'équilibre n'y est pas avec un milieu de terrain en grande difficulté dans la récupération et l'utilisation du ballon. Au retour des vestiaires, Chanier prend la place d'un Malfleury méconnaissable. Et, d'entrée, Duhour dévie d'une phalange une tête gagnante de Guise (47e). Le bloc équipe de l'USL est positionné 15 m plus haut. Un cafouillage dans la surface ariégeoise fait passer un grand frisson dans les tribunes de Paul-Fédou mais l'arbitre a sifflé une faute bayonnaise. Le début de cette seconde période est brouillon. C'est un peu du n'importe quoi. Rien n'est vraiment construit, on a l'impression qu'il reste cinq minutes à jouer. Il y a plus de talent à Luzenac mais les Ariégeois ne l'expriment pas. Comme sur cette accélération de Guerbert dont le centre passe devant les buts sans que personne ne le touche (61e). Tout peut arriver. Luzenac joue plus haut et se découvre. Guerbert est de tous les bons coups. Et quand Guise se retrouve tout seul face à Duhour, l'attaquant ariégeois choisi le dribble mais sa frappe est sauvée sur la ligne (70e). Un manque certain de vitesse sur le coup.

Ribeiro est ensuite à un crampon (celui de Candelon au contre) de venir refroidir Paul-Fédou (Fédou (76e). La fin de match est débridée. Akaza demande une main basque dans la surface et, sur le contre, les Bayonnais trouvent… le poteau gauche de Grégori après une action confuse (93e). Sur le corner, Grégori sauve même la baraque ariégeoise. Luzenac est vraiment dans le dur. Fatigué.

Lionel Lasserre – La Dépêche du Midi (Samedi 6 Novembre)

---------------------------

Buts : Pour Luzenac: Fori (31e) ; Pour Bayonne: Ribeiro (37e).

US LUZENAC. Grégori; Candelon, Makalou, Mignotte (cap.), Hergault; Akaza, Malfleury (puis Chanier, 46e); Guise (puis Koffi, 82e), Fori, Guerbert; Laurent (puis Camps, 73e). Entraîneur: Christophe Pélissier.

Avertissement : Candelon (86e).

AVIRON BAYONNAIS. Duhour; Romey, Chort, Degoul, Dos Santos (puis Muthular, 66e); Biodegain (cap.), Lalanne, Hilaire; Pennacchio (puis Elouari, 76e); Gbizie, Ribeiro (puis Simon, 80e). Entraîneur: Alain Pochat.

Avertissements : Dos Santos (18e), Ribeiro (48e), Gbizie (59e).

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires