Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 09:22

"On n’a plus de questions à se poser"

Eliminé de la Coupe de France par Agen, l'Aviron Bayonnais FC a eu droit à une mini-trêve d'une semaine sans compétition pour faire le point. Avec une défense trop souvent perméable et une attaque muette, les Basques ont bien du mal à voir le bout du tunnel. Les journées passent et au bout se trouve toujours la désillusion d'être passé de peu à côté, et cela ne suffit pas à rétablir une mauvaise situation comptable. Demain soir, les hommes de Michel Dufourg, président réélu cette semaine à la tête du club, se rendent à Luzenac (20 heures), avec l'obligation de «gratter des points».

Pendant les quinze jours qui viennent de passer, l'Aviron Bayonnais ne s'est pas mis en vacances. Cette mini-trêve forcée aura été mise à profit pour augmenter en nombre l'effectif d'Alain Pochat. Au total, pas moins de six nouveaux joueurs ont débarqué au Pays Basque. «Ce sont des joueurs qui viennent pour rien, explique Michel Dufourg. Le discours est clair : OK, vous nous contactez et vous voulez avoir votre chance. Nous, on est dans une situation où on a présenté un budget auquel on ne peut pas déroger. En conséquence, vous venez, vous faîtes le pari de vous relancer, mais dans des conditions qui sont pour l'Aviron totalement neutres. Si le gars se fait remarquer d'ici la fin de la saison il a deux chances. Soit que la saison suivante, en fonction du niveau où l'on jouera, il sera conservé dans l'effectif à Bayonne, soit il aura attiré l'attention d'un autre club où il pourra signer.»

Seul problème de cette arrivée massive, à chaque rencontre l'Aviron Bayonnais pourra faire figurer sur sa feuille de match seulement deux de ces joueurs «mutés hors délai». Les joueurs font un pari en venant ici, mais le club bayonnais également en tentant de trouver le chaînon manquant. «Il y a certaines lignes sur lesquelles nous sommes un petit peu faiblards, défensivement et en matière d'efficacité offensive, juge Michel Dufourg. On se dit qu'on peut trouver parmi ces joueurs quelqu'un qui va couvrir la carence que l'on a dans un domaine ou dans l'autre.»

Deux pros bientôt, en provenance de Marseille et du Genoa

Malgré ces six arrivées, l'Aviron pourrait voir deux nouveaux joueurs professionnels supplémentaires poser leurs valises bientôt à Bayonne comme le dévoile le président : «deux clubs sont prêts à nous prêter deux joueurs qu'ils prennent en charge financièrement, mais il faut que ce soit validé par la DNCG. La demande est faite, on attend. C'est un joueur du Genoa (Italie) et un joueur de l'Olympique de Marseille.»

Comme on le voit, l'Aviron Bayonnais FC s'est occupé à chercher des solutions pour se donner les moyens de gagner le maintien dans ce championnat national. La situation n'est pas bien reluisante pour les Basques et avec le retour de la compétition ce soir à Luzenac le message de Michel Dufourg est clair : «On est maintenant au stade où chaque match devient un match de coupe. On n'a plus de questions à se poser, nous devons gratter le maximum de points que ce soit en déplacement ou à la maison. Au vu du nombre de matchs qui sont déjà passés et du nombre de matchs qu'il reste à jouer avec une poule où il y a cinq descentes, il faut s'accrocher à chaque match jusqu'au bout, jusqu'au bout. Le chemin est long, mais on y croit.»

Marc Dufrêche – Le Journal du Pays Basque (Vendredi 5 Novembre)

lejpb logo 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires