Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 18:23

A quelques journées de la fin, la bataille fait rage en haut comme en bas de tableau du championnat de National. Foot-National est allé à la rencontre des entraîneurs afin d'avoir leur pronostic sur les futurs heureux et les déçus. Impressions. Pour une grande majorité des entraîneurs sondés, les Niortais de Pascal Gastien (photo) évolueront en Ligue 2 l'an prochain.

 

Pascal Gastien (Niort, leader) : "Nous sommes cinq équipes pour un podium. C'est Ajaccio qui m'a fait la plus grosse impression, même s'il s'agissait de la première journée et que nous avions sûrement encore quelques réglages à effectuer. A Epinal, nous méritions mieux, mais la régularité du SAS est tout aussi louable. En bas comme en haut de tableau, une série, bonne comme mauvaise, et tout sera possible. On a vu que plusieurs 'mal classés' ont recruté à la trêve. Du coup les écarts ne sont pas encore significatifs."

 

Dominique Veilex (Ajaccio GFCO, 2ème) : "Pour moi, Niort et Nîmes monteront en Ligue 2 à la fin de la saison. Pour ce qui est de la troisième, je pense et j'espère bien évidemment que ce sera nous. De toute manière, les cinq équipes de tête auraient mérité l'accession. Il y aura donc deux déçus dans quelques semaines. Pour le maintien, je dois dire que je suis très surpris par Martigues qui était vraiment un adversaire compliqué la saison dernière en CFA. Pour Bayonne et Besançon, il est clair que ce sera également compliqué. En revanche, Beauvais a encore une chance de se sauver."

 

Fabien Tissot (Epinal, 4ème) : "Epinal, Niort, le GFCO Ajaccio, Vannes et Nîmes. Voilà mes favoris pour l'accession en Ligue 2. Après, dans quel ordre, je ne sais pas. Tout ce que j'espère, c'est que nous serons dedans! (rires) Dans la lutte pour ne pas descendre en CFA, les confrontations directes ont toujours une grosse influence sur le dénouement final. Besançon peut peut-être passer devant le Red Star, même si l'écart est conséquent si près du terme de la saison."

 

Manu Da Costa (Rouen, 6ème) : "Mon trio de tête final se composerait de Niort, Nîmes et le GFCO Ajaccio. En ce qui concerne le bas de tableau, se prononcer semble bien plus risqué. Les différences ne sont pas énormes entre les équipes et tout est encore possible. Même des équipes comme Luzenac ou encore Quevilly devront se méfier jusqu'au bout pour ne pas être surprises sur le fil."

 

Damien Ott (Colmar, 8ème) : "A priori, Niort et le GFCO Ajaccio devraient monter en Ligue 2. En revanche, la troisième place sera extrêmement disputée avec trois concurrents qui peuvent tout aller au bout. En ce qui concerne le maintien, je tiens déjà à dire aux équipes concernées qu'il ne faut pas désespérer. Nous étions dans la même situation la saison dernière et nous en sommes sortis grandis. Je pense qu'au sein de la zone rouge, une équipe peut encore espérer se sauver. Reste à savoir laquelle."

 

Oswald Tanchot (Le Poiré-sur-Vie, 10ème) : "Je ne préfère pas me risquer au jeu des pronostics en ce qui concerne les potentiels relégués, car les écarts sont tellement infimes que tout est en encore possible, et puis parce qu'il n'est jamais agréable de 'miser' sur des équipes dans une situation délicate. En revanche, me trois favoris pour l'accession sont : Niort, Nîmes et le GFCO Ajaccio."

 

Christophe Pelissier (Luzenac, 13ème) : "La bataille sera serrée jusqu'au bout, en haut comme en bas de tableau. Pour moi, Nîmes et Niort vont terminer la saison sur le podium. Derrière, je mettrais une petite pièce sur Vannes, même si Epinal aura également son mot à dire, de toute évidence. Pour ce qui est du maintien, ce sera très compliqué pour Bayonne et Besançon, tout comme Cherbourg qui devra se méfier. Mais jusqu'au Paris FC, tout le monde doit encore se sentir concerné aujourd'hui."

 

Régis Brouard (Quevilly, 14ème) : "Je pense que la situation est claire à l'heure actuelle. Cinq équipes vont disputer les trois tickets qui mènent à la Ligue 2.Niort et Nîmes semblent les mieux placées pour y parvenir. Ensuite, leGFCO Ajaccio devrait y parvenir, même si Epinal et Vannes sont là également. Pour ce qui est de la zone rouge, je me demande vraiment comment Bayonne est avant-dernier, tant il est souvent séduisant dans le jeu. Huit équipes sont encore concernées et avec 40 ou 41 points, rien n'est acquis."

 

Jean-Marie Huriez (Cherbourg, 15ème) : "De ce que j'ai pu voir des uns et des autres cette saison, le GFCO Ajaccio et Niort devraient fêter l'accession en Ligue 2 d'ici quelques semaines. Pour la dernière place tant convoitée, Nîmes a pour moi une longueur d'avance, même si ce sera sûrement très disputé avec Vannes. En bas de tableau, je dirais que c'est un championnat étonnant. Bayonne et Besançon ont matière à se sauver, alors que ce sera compliqué pourMartigues. Pour Beauvais et le Red Star notamment, la fin de championnat s'annonce délicate également."

 

Alain Pochat (Bayonne, 19ème) : "Mon podium final serait constitué de Niort, le GFCO Ajaccio et Nîmes. Ajaccio et Epinal, les deux surprises de la tête, auront-elles la tête suffisamment froide pour aller au bout ? Pour le maintien, si une tendance se dessine au fil des journées, tout est encore possible pour pas mal d'équipes. Même Quevilly devra faire attention."

 

N'ont pas souhaité s'exprimer : Stéphane Le Mignan (Vannes), Thierry Froger (Nîmes), Jean-Luc Vasseur (Créteil), Yann Lachuer (Orléans), Charly Paquille (Fréjus Saint-Raphaël), Alain M'Boma (Paris FC), Vincent Doukantie (Red Star), Alexandre Clément (Beauvais), Jean-Luc Vannuchi (Martigues) et Hervé Genet (Besançon).

 

Vous l'aurez compris, trois favoris se dégagent très nettement en ce qui concerne l'accession en Ligue 2 : il s'agit de Niort, Nîmes et le GFCO Ajaccio. Pour l'heure, seuls les Gardois ne figurent pas sur le podium de ce championnat de National. Mais les écarts sont tellement infimes que tout est encore possible. Dans la course au maintien, en revanche, les entraîneurs interrogés semblent plus mesurés, tant la lutte devrait être indécise jusqu'au bout. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires