Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 11:03

Malgré un mois de décembre perturbé par les reports, le championnat de National est arrivé à mi-parcours, l'occasion de tirer quelques enseignements.

 

Bastia et Guingamp seuls au monde, à qui la troisième place?

Dix victoires lors des onze dernières journées. Cette statistique tout simplement exceptionnelle est à mettre au crédit de Bastia, solide et logique leader à la trêve avec 45 points. Les Corses, meilleure attaque (38 buts marqués) et meilleure défense (11 buts encaissés) ont survolé la première partie de ce championnat de National. Derrière, seul Guingamp est parvenu à suivre ce rythme effréné. En effet, l'En Avant, avec ses 41 points, a lui aussi réalisé des matches aller très intéressants, agrémentés d'un joli parcours en Coupe de la Ligue. Ces deux équipes sont très bien parties pour revoir la Ligue 2 dès le printemps prochain.

Pour compléter le podium, on trouve Cannes et Amiens, qui ont tous deux 35 points. Ce sont les deux formations qui, pour le moment, semblent les mieux armées pour faire partie de l'ascenseur en fin de saison. Mais derrière, il ne faut pas oublier Beauvais, Rouen, Niort, le Paris FC, Fréjus Saint-Raphaël, Luzenac voire Strasbourg, qui peut encore rattraper ses neuf longueurs de retard sur le podium d'ici le mois de mai. Tout reste possible pour ces formations-là.

Pour mémoire, rappelons que la saison passée, à pareille époque, Troyes était leader avec 42 points, devant Reims (38) et Evian Thonon-Gaillard (37). Et comme chacun sait, ce sont ces trois équipes qui ont accédé à la Ligue 2 à l'issue du championnat. Aujourd'hui, on peut donc considérer que Bastia et Guingamp ont un pied en Ligue 2, et que Cannes et Amiens ont de grandes chances de se disputer le dernier ticket restant. La trêve apparaît bien souvent comme une photographie de ce que sera la situation quelques mois plus tard. Néanmoins, il reste encore autant de chemin à parcourir et tout le monde aura son mot à dire, jusqu'au bout.

 

L'UJA Alfortville et Gueugnon coulent, les autres se bagarrent

Avec 8 points chacun, l'UJA Alfortville et le FC Gueugnon occupent les deux dernières places de ce championnat de National à mi-parcours. La première citée a déjà encaissé la bagatelle de 39 buts, ce qui en fait et d'assez loin la moins bonne défense du championnat. Même constat pour les Forgerons mais au niveau de l'attaque : avec 8 buts inscrits, c'est la moins prolifique du lot. Autant dire qu'il sera extrêmement compliqué pour ces deux-là de sortir la tête de l'eau, surtout avec une zone rouge à cinq équipes. Le premier non relégable est à 9 points, soit plus du double de leur total actuel. Il faudrait presque un miracle pour que la donne soit inversée...

Un peu plus haut, ce sont Colmar, Bayonne et Orléans qui sont eux aussi relégables. Mais Rodez, avec le même nombre de points que l'USO (17), est lui aussi en mauvaise posture. Avec deux matches de moins que les deux derniers cités, le trio Gap - Pacy-sur-Eure - Créteil aura l'occasion après la trêve de prendre ses distances sur la zone rouge, qui est encore menaçante à l'heure actuelle. Plabennec est quant à lui bien au chaud en milieu de tableau en ayant effectué une première partie de saison bien plus probante que lors du précédent exercice où il était 18ème à la trêve.

La saison dernière justement, parlons-en. A mi-chemin, les relégables étaient Cassis-Carnoux, Plabennec, Moulins et Louhans. Et seul le Stade Plabennecois avait réussi à s'en sortir, laissant sa place à Hyères lors des matches retour. Comme pour le haut de tableau, on voit bien que le classement à la trêve reflète plus ou moins l'issue finale. C'est pourquoi les cinq relégables devront tout donner dès le mois de janvier prochain pour tenter de faire mentir des statistiques qui trompent rarement.

Source : Foot-National

---------------------

Classement Général

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires