Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 16:17

Encore au repos forcé

Le match de cette 19ème journée a été une nouvelle fois reporté.
Heureusement, cette fois-ci les joueurs bayonnais n'ont pas pris la route de l'Allier. Le nouveau report de ce match de la 19e journée ayant été annoncé hier matin, cela évitera aux Bayonnais de faire une nouvelle fois un voyage en bus éprouvant. Pourtant, le club basque avait pris les devants en demandant à la Fédération d'inverser la rencontre.

Du foncier pendant la trêve

Mais, sous prétexte qu'un match retour ne peut pas se jouer avant la fin des rencontres aller, la FFF a tout simplement refusé d'accéder à la demande de l'Aviron Bayonnais. Du coup, les joueurs d'Alain Pochat se retrouvent une nouvelle fois au repos forcé. Ces derniers ont toutefois retrouvé le chemin des entraînements le 2 janvier au matin : « Les joueurs ont suivi un petit programme pendant leurs vacances à base de footings pour leur maintien en forme » indique Alain Pochat. « On ne change pas nos habitudes, à savoir travailler sur le foncier, quitte à avoir un peu moins de jus en tout début d'année, mais pour mieux finir nos saisons. » Avec réussite ces dernières années si l'on se réfère par exemple à l'accession en National, il y a deux saisons et le maintien l'an dernier. « Tout le monde est dispo en ce début 2010 » souligne Alain Pochat, « mis à part Alexandre Salep victime d'une chute sur Paris pendant la trêve et touché à l'épaule ». Le latéral droit bayonnais, qui a passé une échographie positive, et devrait être opérationnel pour le déplacement à Cannes en fin de semaine prochaine. Vincent Escude, lui aussi victime d'une légère entorse à la cheville dans la semaine, devrait toutefois postuler pour la reprise à Cannes.

Les mêmes difficultés

Les Bayonnais sont, eux, toujours confrontés aux mêmes maux. À savoir l'état des terrains d'entraînements. « C'est toujours aussi pénalisant » regrette le coach basque. « Lauga est vite injouable, on ne s'en sort pas trop mal avec la mise à disposition du synthétique des remparts, mais il est conditionné aux autres sections de la ville. On peut y effectuer des séances dans la journée mais ce n'est pas compatible avec ceux qui bossent pendant ce temps-là ». « On repart quand même avec un effectif au complet et un groupe opérationnel. Tout le monde en a fini avec ses problèmes physiques. ». Avec le secret espoir que cela dure jusqu'à la fin de la saison, programmée à la mi-mai.

Jakes Debounco – Sud-Ouest (Vendredi 8 Janvier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires