Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 19:34

Le championnat reste à 20 clubs

Alors que Beauvais joue demain à Bayonne, le National débute aujourd'hui sans une 21ème équipe puisque la FFF a décidé de ne pas réintégrer l'AS Cannes.

Il faut sûrement y voir une conséquence de l'élection à la tête de la FFF de Noël Le Graët, réputé pour sa poigne. Toujours est-il que celle-ci est restée ferme et que, contrairement à la saison passée, elle n'a pas bousculé le National à la veille de l'ouverture du championnat en ajoutant une 21e équipe, ce qui aurait à nouveau rendu illisible le classement.

Hier, l'ex-président de Guingamp, dont le club a précisément évolué dans ce championnat à 21 l'an dernier, et son comité exécutif ont ainsi confirmé la relégation administrative de l'AS Cannes en CFA, prononcée par la DNCG pour des raisons financières, alors que le club azuréen avait reçu un avis favorable du CNOSF. Mais le dossier n'est pas terminé et va se poursuivre sur un terrain juridique.

Au tribunal administratif

« Nous allons déposer un recours devant le tribunal administratif. S'il nous donne raison, la FFF n'aura pas le choix et devra nous réintégrer », assure Olivier Miannay, le responsable du recrutement, parti de Beauvais il y a plus d'un an. Or, la décision du tribunal ne devrait pas être connue avant « 10 à 15 jours au mieux ». Autrement dit, le championnat sera déjà bien avancé.

Dans l'intervalle, Cannes a un match programmé en CFA contre Rodez le 13 août. Aura-t-il lieu ? « Moi, je n'ai pas du tout envie de jouer en CFA », répond déjà l'une des recrues azuréennes, Jérémy Cordoval, qui opérait la saison passée à l'AS Beauvais. L'excellent arrière droit avait même donné son accord verbal pour rester une saison de plus dans l'Oise avant de faire faux bond pour rejoindre la Croisette.

« Quand on signe dans un club comme Cannes, on se dit qu'il n'y aura pas le moindre problème. Finalement, après-coup, je me rends compte que j'étais bien à Beauvais. Aujourd'hui, je suis complètement dans l'inconnu. » Mais s'il le souhaite, Cordoval est toutefois libre de partir puisque « tous les contrats de nos recrues n'ont pas été homologués », précise Miannay.

Ces soucis font en tout cas le bonheur des autres clubs, notamment ceux qui prétendent à la montée. Car Cannes était considéré comme le favori du championnat. De quoi le rendre plus ouvert et, pour certains, croire davantage en leurs chances. Tel Beauvais qui va tenter de justifier demain ses ambitions lors de son premier match à Bayonne, où la délégation oisienne se rend aujourd'hui avec un départ en TGV ce matin et un dernier entraînement dans la soirée à Anglet.

Le Courrier Picard - Vendredi 5 Août 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires