Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 07:35

Bayonne étrangement absent

 Les Bayonnais ont été «suffisants», selon leur entraîneur. photo bertrand lapègue  

Alain Pochat, l'entraîneur bayonnais, regrette le comportement de ses joueurs, lourdement battus à Niort (4-0).

"On a manqué de personnalité et de fierté." Sitôt de retour au vestiaire après le coup de sifflet final, Alain Pochat a sèchement recadré ses joueurs dans l'intimité du vestiaire niortais. L'ampleur du score et -surtout- le comportement de son groupe méritaient effectivement une mise au point.

« Le match est allé constamment à l'envers pour nous expliquait ensuite l'entraîneur bayonnais. Niort a bien entamé la partie et ils ont marqué les premiers rapidement. Nous, on a été suffisants dans l'investissement et les efforts fournis. On a manqué de maturité et d'orgueil pour ne pas prendre une valise, ce qui était possible car on a eu la possibilité de revenir à 2-1. Ce qui me fait râler, c'est qu'à part le premier but, les trois autres résultent de trois cadeaux de notre part. »

La deuxième réalisation niortaise, inscrite contre son camp par Estrade juste avant la pause, a sans doute pesé lourd dans l'issue de la partie. Pourtant, les Bayonnais ont fait preuve d'une plus grande vivacité dans le jeu collectif au retour des vestiaires, sans être en mesure de concrétiser ce temps fort.

« On va avoir des problèmes »

« Je pense qu'inconsciemment, notre victoire en amical contre Niort (1-0, NDLR) a incité les joueurs, qui sortaient d'un gros match contre Guingamp, à penser que serait plus facile à Niort ajoute Alain Pochat, très mécontent de la tournure prise par les événements. Maintenant, il va falloir cravacher et faire nettement mieux contre Bastia. Sinon, on va avoir des problèmes… »

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Lundi 23 Août)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires