Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 11:18

NIORT ROULE PLEINS PHARES

Les offensifs ont particulièrement brillé, à l'image d'un Mouhamadou Diaw, buteur sur l'ouverture du score et passeur sur le deuxième but, magnifique, signé Arnaud Gonzalez.

Après un début de match un peu diesel, les Chamois ont fait oublier le brouillard aux spectateurs qu'ils ont par moments éblouis.

Les Niortais traversent une excellente séquence. Après le carton infligé à Besançon, puis la qualification à Tarbes en coupe, Durand et consorts ont marqué quatre buts et les esprits, hier soir, en empochant au passage le fauteuil de leader.
Ils doivent en grande partie cet excellent résultat à leur capacité d'utilisation du ballon dans les phases offensives, grâce au talent individuel de garçons comme Diaw, Gonzalez, Glombard ou Roye dont l'entente ne cesse de monter en puissance. Le milieu de terrain (Durand, J. Gastien) constitue une rampe de lancement bien huilée.
 Et la lumière fut...

Alain Pochat n'avait pas bluffé en annonçant que Bayonne ne viendrait pas à Niort pour bétonner. Comme beaucoup d'autres adversaires, les Basques se positionnaient d'entrée très haut, avec l'intention de combiner rythme et pressing.
Dans ces conditions, malgré une pelouse rendue glissante par le brouillard et en dépit d'adversaires un peu pressants dans les duels, la maîtrise individuelle et collective des Chamois, parfois contrariée dans ses enchaînements, permettait quand même à Delecroix de passer une soirée sans anicroche.
Si Johan Gastien réclamait une main sur une première tentative du droit à la suite d'un centre de Gonzalez, puis n'appuyait pas assez son tir sur un service identique, signé Glombard cette fois (8 e ), l'ouverture du score par Diaw, après un coup franc de Roye mal renvoyé par la défense, ponctuait la progressive montée en puissance du jeu niortais (32 e ).
Dix minutes plus tard, l'insaisissable offensif sénégalais était tout près de rendre la pareille à son coéquipier. Sur son centre, la tête de Roye frôlait la transversale (42 e ). Le seul essai de Sarrabere (36 e ) ne suffisait pas à équilibrer les occasions. Et on se disait à la pause que les Chamois étaient bien mal payés avec un écart minimum au tableau d'affichage, car le jeu déployé était agréable à regarder malgré quelques déchets compréhensibles, tant la barre était placée haut par séquences.
Au retour des vestiaires, deux tentatives de Glombard auraient mérité meilleur sort, tout comme ce ballon subtilisé par Chort sur le pied de Roye (53 e ). Mais la reprise du gauche aussi somptueuse que soudaine de Gonzalez sur un centre de Diaw (56 e ) sonnait le glas des espoirs de Bayonnais désormais dépassés. Comme en témoignent les deux derniers buts tardifs des rentrants N'Diaye (86 e ) et Hébras (90 + 2).
Au coup de sifflet final, toute l'équipe pouvait savourer une joie éphémère. Dès vendredi, il faudra confirmer en déplacement à Orléans.

La Nouvelle République - 27 Novembre 2011

------------------

Réactions

 

Pascal Gastien (entraîneur de Niort) : « C'est une belle victoire, un peu lourde pour Bayonne qui a bien débuté le match. On s'en est sorti en débloquant le match sur un coup de pied arrêté. En deuxième mi-temps, on a mieux maîtrisé. Ils ne nous ont pas inquiétés offensivement. Dans deux semaines, le match de coupe ne ressemblera pas à celui de ce soir. Les deux équipes repartiront à zéro. Au-delà de la première place, ce qui est le plus important à mes yeux ce soir, c'est d'avoir porté l'écart avec le quatrième à 6 points. Psychologiquement, c'est important, et pour nous, et pour nos adversaires. »
Alain Pochat (entraîneur de Bayonne) : « Prendre une valise, c'est le tarif ici. On n'échappe pas à la logique. Je suis un peu frustré de la façon dont on a pris les buts, copies de ce qu'on avait vu à la vidéo. Mais la supériorité de Niort n'a pas à être remise en cause sur ce match. On a payé cash notre naïveté et notre manque d'expérience. »

 

FEUILLE DE MATCH

Hier soir, au stade René-Gaillard, Niort - Bayonne : 4-0
>Mi-temps : 1-0
>Arbitre M.Blanchais. 4.085 spectateurs.
>Brouillard humide, bonne pelouse.
>Buts : pour Niort : Diaw (32e ), Gonzalez (56e ), N'Diaye (87e ), Hébras (90e + 2)
LES ÉQUIPES
>NIORT : Delecroix, - Letzelter (Ricaud,84e ), Konaté, Bong, Bernard, - Gonzalez, Durand (cap), J.Gastien, Diaw (Hébras, 77e ), - Roye, Glombard (N'Diaye, 80e )
Entraîneur: P. Gastien.
Non entrés en jeu: Landais (g), N'Guessan.
>BAYONNE : Duhour, - Bidegain (cap), Degoul, Chort, Soubervie, - Famery, Tunami, Elissalde, Sarrabère (Diafutua, 51e ),- Serra (Matutu, 51e ), Guillou (Lalanne, 63e )
Entraîneur: A.Pochat.
Non entrés en jeu : AtrouS (g), Giron.
LES BUTS
> 32e : Coup franc de Roye. Cafouillage devant le but de Duhour. Diaw, en retrait reprend du droit (1-0).
> 56e : Centre de la gauche de Diaw. Gonzalez reprend d'une volée instantanée du gauche (2-0).
> 87e : Erreur d'un défenseur qui profite à Hébras. Il transmet à sa gauche à N'Diaye qui enroule sa frappe. Lucarne ! (3-0)
> 90 +2 : Roye, côté droit, met en profondeur pour Hébras. Frappe du droit croisée. (4-0)
DISCIPLINE
3 avertissements : à Niort, J.Gastien (19e, jeu dur sur Soubervie) ; à Bayonne, Bidegain (56e, tacle sur Glombard), Diafutua (83e, anti-jeu).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires