Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 23:12

« On sait où on va »

 Jordan Chort connaît bien les Niortais.

Le défenseur bayonnais Jordan Chort a passé cinq ans aux Chamois Niortais. Il croit fermement aux chances de l'Aviron d'accéder aux 32es.

Bien entendu, il y a les chiffres. C'est même le grand écart entre le leader du National et la lanterne rouge. Avec le nombre de points séparant les deux formations (22 points) et la claque infligée aux Bayonnais par les Niortais il y a quinze jours (4-0), une qualification basque pour le premier week-end de 2012 en Coupe de France serait un véritable exploit : « On sait bien où on va mettre les pieds » reconnaît Jordan Chort, un des défenseurs bayonnais. « On espère un tout autre match que celui de championnat. On a revu la vidéo, on a tous à cœur de se rattraper. Niort, c'est une très belle équipe. » Et Jordan sait de quoi il parle.

Formé aux Girondins et à Niort

Lui, le natif d'Ambès en Gironde, avait quitté son club de cœur, les Girondins de Bordeaux où il évoluait depuis l'âge de 10 ans, pour rejoindre les Chamois Niortais et son sport-études à 15 ans : « C'est un peu pour ça que j'avais choisi Niort. Le club est très attaché à la réussite de ses joueurs, notamment pour l'obtention du bac » explique ce défenseur central de formation et dont la polyvalence à tous les postes défensifs est également un atout précieux pour un groupe. « Malheureusement, je n'ai pas été conservé à Niort pour signer un contrat professionnel alors j'ai dû faire un choix » se rappelle-t-il. Et Jordan de poser ses valises à Libourne alors qu'un essai avec l'Aviron contre Bilbao s'était bien déroulé : « J'ai choisi Libourne car ça me rapprochait plus de la famille. Mais le club a connu quelques soucis financiers. Du coup, je suis arrivé sur Bayonne il y a trois ans. »

Et Jordan a connu les trois débuts de saison poussifs du club depuis son arrivée au club en juillet 2009 : « Au départ, j'ai souvent évolué avec la réserve même si je faisais parti du groupe de National » indique le jeune joueur qui commence à faire parti des cadres de l'équipe. « C'est sûr qu'au niveau comptable, on accuse un peu de retard mais il y a toujours une ambiance sympa au sein du groupe. On a toujours montré qu'on pouvait battre des grosses écuries. On va continuer de s'accrocher pour s'en sortir. »

« Pas le droit à l'erreur »

Le championnat est toutefois mis entre parenthèses ce week-end et Jordan, comme la plupart des autres joueurs de l'effectif, aimerait bien vivre une petite aventure façon « Coupe de France » : « J'ai suivi les anciens parcours, on suit toujours les clubs de sa région quand on est plus jeune. À Niort, ce sera difficile il ne faut pas se le cacher. En plus, ces derniers temps, on a plus tendance à réagir aux événements et ça, il faut le changer » explique Jordan Chort. « On n'aura même pas le droit à la moindre petite erreur mais ça reste un match de Coupe et nous avons des jeunes joueurs qui découvrent ce niveau et qui ont faim. » Et qui sait si, samedi soir, les Niortais ne vont pas prendre le match par-dessus la jambe : « Il ne faut pas compter dessus même si inconsciemment, ils ont sans doute plus la tête au championnat qu'à la Coupe mais on a déjà réalisé des matchs intéressants cette année, alors pourquoi pas ? » conclut le joueur qui pourrait marquer demain soir contre son ancien club. Cela arrive souvent chez les pros. Pourquoi pas chez les amateurs ?

Jakes Debounco - Sud Ouest (Vendredi 9 décembre)

Partager cet article

Repost 0

commentaires