Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 17:30

“La confiance revient”

p008_01.jpg

L’Aviron Bayonnais FC se rend aujourd’hui chez le coleader du championnat, 15 jours seulement après avoir battu le leader Epinal à Bayonne (2-1). Des Basques sur une bonne dynamique, donc, mais qui devront tout de même réussir un exploit en terre niortaise pour s’imposer voire rapporter le point du match nul.

Le redressement bayonnais ne date pas de la venue d’Epinal à Didier-Deschamps comme le rappelle Alain Pochat, l’entraîneur basque dans une interview accordée au site des Chamois Niortais : “Nous ne comptons qu’une défaite sur les six derniers matchs et sommes toujours qualifiés en Coupe de France. Nous sommes dans une dynamique positive, la confiance revient. Après le retard accusé au début, l’équipe est plus homogène, plus cohérente, maintenant”.

Face à Epinal, l’Aviron a démontré qu’il pouvait se hisser au niveau des tout meilleurs de ce National. Cette victoire 2-1 aurait pu même être plus large si l’on considère les deux occasions stoppées par les poteaux niortais. “Ce sera évidemment très compliqué”, juge l’entraîneur de l’Aviron lorsqu’on évoque un nouveau succès du côté de Niort aujourd’hui. “Niort est sur une bonne dynamique et n’a subi qu’une défaite à domicile pour sept victoires”, ajoute-t-il. “80 % de l’effectif a été conservé et le recrutement a été intelligemment mené avec de très bons nouveaux joueurs par ligne. Pour les Chamois, je pense que c’est la bonne année pour monter. C’est une équipe qui, en plus, fait le spectacle, si j’en juge par le nombre de buts qu’elle marque”.

L’Aviron est aujourd’hui 18e du classement à quatre points du premier non relégable, Luzenac. Rien de rédhibitoire cependant, car le championnat National joue ce week-end “seulement” sa quinzième journée sur les 38 à disputer. “Comme l’an passé, j’espère pouvoir faire une bonne deuxième partie de championnat”, souhaite Alain Pochat. “Quoi qu’il en soit, nous n’avons jamais été complètement largués. Il y a simplement un problème d’efficacité devant le but, mais les joueurs efficaces sont souvent les plus chers… Il nous faut du temps pour intégrer ceux qui viennent de CFA 2 ou de DH, il y a une grande marche à franchir”.

Encore à Niort pour le 8e tour

Hasard du tirage au sort, Niort sera également l’adversaire des Bayonnais lors du 8e tour de la Coupe de France. Comme les Niortais sont sortis les premiers du chapeau, Bayonne ira à nouveau dans les Deux-Sèvres le samedi 10 ou le dimanche 11 décembre. “Pour moi, c’est la compétition des joueurs”, juge le technicien bayonnais. “C’est la cerise sur le gâteau, celle qui permet de sortir du quotidien. Elle peut générer des moments magiques. L’Aviron Bayonnais y a vécu quelques épopées inoubliables comme celle de 2004. Avant de perdre au Parc des princes en 8e de finale, nous avions éliminé Guingamp, Bordeaux, Niort (en L2 à l’époque) et Lyon en 32e. Pour ce dernier, nous avions rempli le stade Jean-Dauger, celui du club de rugby, et ses 16 000 places. Beaucoup de joueurs actuels ont vu les images de cette aventure et se disent ‘Pourquoi pas nous ?’ Mais pour atteindre cet objectif, celui de rencontrer un club de Ligue 1, il y a beaucoup de tours compliqués à passer avant. Celui de Niort en fera partie et nous ne partons pas favoris”.

Marc Dufrêche - Le Journal du Pays Basque (Samedi 26 Novembre)

lejpb logoslogan

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires