Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 09:24

Guingamp premier à Deschamps

 

L'Aviron Bayonnais FC est revenu de son premier match de championnat à Cannes avec une lourde défaite, 3-0. Déjà pour la deuxième journée et la première rencontre à domicile, les basques ont besoin de se rassurer. Problème, l'adversaire qui s'avance à Deschamps aujourd'hui (19 h 00) est l'un des quatre clubs professionnels du championnat National, l'EA Guingamp.

«On a la pression, concède Manu Bafcop, l'entraîneur bayonnais. C'est le début de championnat et ce n'est pas évident avec d'entrée deux grosses écuries Cannes et Guingamp. Mais bon, c'est pour des matches comme cela qu'on est heureux d'évoluer en National.»

A Cannes, le score fut lourd, mais dans la prestation des bayonnais tout n'est pas à jeter comme le rappelle Bafcop : «on a fait jeu égal lors de la première demi-heure de jeu, mais on s'est montré timide offensivement. Ensuite ce sont des faits de jeu, la blessure du Cannois (fracture péroné) puis l'expulsion de Max Hilaire qui ont fait tourner le match. Après même en deuxième mi-temps à 10 on se crée quelques occasions.» Des occasions mais pas de but. Un refrain que les bayonnais connaissent bien, puisque l'an dernier c'est ce secteur offensif qui fut l'un des points noir la saison dernière. «C'est ce qu'on a essayé de changer en renouvelant des joueurs sur le plan offensif, explique l'entraîneur bayonnais. On manque encore d'automatismes même si en match de préparation on a vu de belles choses. Dans le championnat National la finition, la percussion devant, le dernier geste font la différence. Si on arrive a s'améliorer dans ce secteur alors on sera bien. Bien sûr sans laisser tomber les autres secteurs de jeu, car une bonne assise défensive est primordiale».

Mais l'Aviron FC en manque de réalisme doit aussi composer avec une pénurie de joueur parmi ses attaquants. Simon, Duchemin et Zogbo blessés et c'est justement les recrues offensives du club qui manquent à l'appel au moment d'affronter Guingamp. «C'est sûr que si on avait toutes nos armes offensives à disposition on serait plus serein».

En face les Guingampais débarquent avec leur statut de «gros» du championnat. Manu Bafcop donne sa vision de l'adversaire : «ils ont pratiquement le même effectif que lorsqu'ils évoluaient en Ligue 2 l'an dernier. J'ai vu leur match contre Rouen, ils aiment jouer, ça peut nous convenir. Ils ont une défense costaude physiquement, un milieu de terrain expérimenté et une attaque avec des jeunes de qualité issus du club.»

Les Bretons ont remporté leur premier match et malgré ce résultat et leur statut ils se méfient des bayonnais. «C'est une équipe qui va enchaîner sa troisième saison consécutive en National avec des joueurs qui connaissent bien le niveau, raconte l'entraîneur Guingampais Jocelyn Gourvennec sur le site du club. C'est un club qui a réussi à s'installer dans le National en faisant un bon amalgame entre les joueurs de là-bas et les joueurs qui viennent de l'extérieur. Après, ils ont très mal démarré à Cannes en étant réduits à dix en fin de première mi-temps. Ils vont vouloir se racheter.»

Marc Dufrêche - Le Journal du Pays Basque (Samedi 14 Août)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires