Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 17:48

« On débute une nouvelle saison »

 

Le président Bertrand Petit croit toujours au maintien. Il compte sur un effectif renforcé.

L'Aviron Bayonnais Football Club vit une saison galère. Bon dernier du championnat National, l'équipe entraînée par Alain Pochat n'a toujours pas dit son dernier mot, mais va devoir réaliser une deuxième partie de saison quasi parfaite. Le président de l'ABFC, Bertrand Petit, dit sa confiance.

« Sud Ouest ». Vous vous attendiez à une saison difficile…

Bertrand Petit. On est parti avec un petit budget, et un recrutement modeste. Même si nous espérions être réintégrés en National, on se préparait avec un groupe de joueurs de niveau CFA. Il y avait bien sûr quelques garçons de niveau national, mais en raison de notre relégation, on avait des joueurs de ce niveau, ou des joueurs en devenir. Dès que nous avons appris notre réintégration en National, il a fallu changer de stratégie. Nous avons été obligés de recruter, mais sans moyen. Nous avons perdu deux mois, parce que nous avons réellement commencé notre préparation au National à la fin du mois d'août.

Vous comptez donc sur la trêve hivernale pour renforcer votre groupe ?

Oui, le groupe va changer, il va évoluer avec quelques arrivées. Notamment celle de Tommy Untereiner, qui arrive d'Istres. Il est blessé mais dès qu'il ira mieux, il intégrera la ligne d'attaque. Chaker Alhadhur, défenseur latéral droit est prêté par Nantes. Nous devons également récupérer un autre attaquant de pointe et un défenseur latéral gauche en provenance de Saint-Etienne. Là aussi il s'agit de prêts. Nous allons également récupérer des joueurs blessés, comme Touré, ou Luc Matutu.

L'Aviron est dernier, vous croyez toujours au maintien ?

On débute une nouvelle saison. Même si nous abordons cette deuxième moitié de saison avec la plus grande modestie, le groupe aujourd'hui présent n'a rien à voir avec celui qui était là en juillet dernier. Oui, l'objectif est le maintien. Pour ça il nous faut dix victoires. Ça paraît très compliqué, car nous n'en avons remporté que trois en dix-huit journées, mais nous nous battrons jusqu'au bout. Depuis deux mois, nous rivalisons avec les meilleurs. Nous concédons de courtes défaites. Aujourd'hui, nous avons tout pour réussir. Je pense que nous avons un effectif pour jouer entre la 10e et la 15e place.

Ne craignez-vous pas qu'il soit trop tard ? Que les recrues n'aient pas le temps de s'adapter ?

Non, car c'est là où notre entraîneur Alain Pochat est très compétent. Les gars rentrent bien dans les systèmes de jeu. Je suis assez confiant. Alain est très habile sur le plan tactique, et sait très bien comment manager ces garçons.

Vous êtes donc assez confiant ?

Oui, parce que nos défaites sont liées à des défaillances individuelles. Il n'y a pas d'erreur collective, ou physique. Je suis très confiant quant à l'investissement de tout le club, par rapport au groupe aussi. Mais notre gros souci, je le répète, c'est le manque de moyens. On va devoir en trouver pour maintenir le club en National.

Antoine Tinel - Sud Ouest

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires