Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 10:10

Rouen donne la leçon à Bayonne
Image

Ande Dona Ndoh a ouvert le score hier soir face à Bayonne.

Intraitable à domicile, le FC Rouen a disposé de Bayonne (3-1), hier soir en match en retard de la 19e journée.
Le temps n'a pas effacé les bonnes habitudes. Plus de deux mois après leur dernière apparition dans leur antre de Diochon coupé du monde par les intempéries, les Rouennais n'ont pas finassé devant Bayonne (3-1), hier soir en match en retard de la 19e journée, alignant un septième succès en neuf apparitions devant leur public. Malgré des semaines sans compétition, à part quelques tours de Coupe et un déplacement à Strasbourg le 18 décembre, les Normands n'ont pas perdu leur football ni le rythme, encore moins cette volonté de produire du jeu. Les occasions ont été multiples devant le 18ème qui ne doit cet écart raisonnable qu'à la qualité de son gardien. Avant d'aller à Niort samedi, le FCR (19 matches) reste 6e mais il revient à trois points du trio Cannes (19 m), Amiens (19 m), Beauvais (20 m) et reste plus que jamais en bonne posture pour accrocher la 3e place, derrière Guingamp et Bastia, perchés plusieurs crans au dessus.
Les Normands ont tout de suite fait souffler un vent de panique sur l'arrière-garde bayonnaise, balayée par des vagues d'assauts auxquelles elle a péniblement résisté, souvent en dégageant en touche à l'emporte-pièce. Au bout d'un quart d'heure, le FCR avait déjà frappé cinq corners dont un très dangereux, repris d'une puissante tête piquée par Dona Ndoh, à quelques centimètres de la cage de Duhour (10e). Vignaud et surtout Louiron, les deux latéraux normands, se prennent pour des ailiers, notamment le capitaine qui ne parvient pas à servir un partenaire alors qu'il avait enrhumé Sauvestre (13e). Résolument en pointe, Louiron, suspension purgée, délivre enfin un ballon exploitable que Dona Ndoh reprend de la tête dans le coin droit du but de Duhour, auteur d'un plongeon parfait (26e). Il ne parvient cependant pas à éviter le corner qui va causer sa perte. Dans la confusion, l'attaquant camerounais bénéficie d'une remise de Ngosso dans l'axe et pique délicatement le ballon au-dessus du portier (1-0, 27e), marquant ainsi son 8e but de la saison. D'un tir tendu, Mendy manque de peu de corser la note (34e), privilège finalement obtenu par Goulard, sur un coup franc de 25 mètres à ras de terre (2-0, 36e). Les Normands n'ont cependant pas le loisir de savourer ce K.-O. puisque sur l'engagement, Bayonne réduit la marque par Simon qui place une tête décroisée imparable (2-1, 37e). A la pause, ce score n'est pas si loin de refléter la réalité car malgré la domination des Rouennais, les Basques ont fait peser de sérieuses menaces sur le but de Verger. D'abord sur une frappe un peu trop enroulée de Bidegain (10e), puis sur une reprise ripée de Gbizie (14e) et surtout sur une accélération de l'attaquant ivoirien, profitant d'une double erreur de Verger et de Goulard, « rattrapée » par une faute de Vignaud, à l'orée de la surface (21e). En début de seconde période, les Basques prennent de nouveau des initiatives, sans doute motivés par la possibilité de faire un coup. Verger est ainsi mis à contribution par une frappe rasante de Oumaouche (52e). Les Normands ne leur laissent guère le temps de tirer des plans sur la comète. Une action fulgurante de Mendy débouche sur un but de Boateng dont la reprise croisée au point de penalty se fiche dans le petit filet de Duhour (3-1, 56e). Cette fois, le break va tenir, notamment grâce à Verger, attentif au-devant de Sauvestre (90e+1). Entre-temps, Dona Ndoh, contrarié par Duhour (69e), avait manqué de peu d'aggraver la marque, tout comme Lafon, pas assez concentré sur sa frappe à l'entrée de la surface (70e). Qu'importe, le FCR continue de tutoyer le gratin.
                                     Paris-Normandie (Jeudi 13 Janvier)

Partager cet article

Repost0

commentaires