Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 17:32

Le FC Rouen incapable de battre Bayonne

Foot Rouen-Bayonne a stade Robert Diochon à Rouen

Incapable de prendre le meilleur sur Bayonne hier soir le FCR a peut-être gâché ses dernières chances de montée.
A moins d'un miracle, la L2, le FCR ne la retrouvera pas l'année prochaine. Incapables de battre Bayonne, avant dernier, les Rouennais ont laissé hier soir une nouvelle occasion en or de raccrocher le bon wagon. Si mathématiquement, l'accession est encore possible, les Diables Rouges ne semblent avoir ni les moyens ni le caractère nécessaires à une telle mission. Les Rouennais ont fait preuve d'une déchet technique trop important pour espérer mieux qu'un nul vierge. La soirée s'est donc terminée comme elle avait commencé. Car c'est dans un climat hostile que le FCR a entamé cette rencontre décisive. D'un coté le 12 Rouennais avait décidé de manifester son mécontentement par une manifestation silencieuse le long des grilles de la tribune Lenoble où une banderole "Coach et direction au diapason, supporters au bord de la pendaison" avait été placée, de l'autre coté le DK avait fait le choix d'entrer dans le stade qu'au bout de 10 minutes de jeu en scandant "Garcin démission". Les Ultras, eux, demandaient simplement "la ligue2, c'est quand?"" tout en invitant les joueurs à "se bouger". Ambiance....
On ne peut malheureusement pas dire que les Rouennais ont fait le nécessaire pour retourner leurs supporters. Après un bon premier quart d'heure les Rouennais se sont ramollis. Le gardien haut-normand n'en aura peut-être pas d'autres à faire lors des quarante-cinq premières minutes mais il a été sauvé à 2 reprises par ses montants. La 1ere fois après une intervention de Da Silva, devant Diafutua, qui envoyait le ballon sur son poteau droit (37e), la 2eme sur un tir de Diafutua qui finissait sa course sur sa transversale (40e). D'un fébrilité confondante en défense, le FCR a également laissé Pinau (23e et 44e) et Diafutua (23e et 44e) décocher des frappes qui ont frôlé les buts de Verger. A l'inverse les Rouennais n'ont quasiment été dangereux. Les 2 seuls mouvements à epu près aboutis du FCR se sont ainsi terminés par une passe un peu trop longue de Cantareil pour Carlier (8e) et une reprise non cadrée de Carlier (32e). En dehors de ça, rien...
Le problème c'est qu'en 2eme période, il n'y a rien eu de plus en dehors d'une possession du ballon plus importante ... Stérile comme d'habitude. Mis à part une tentative de une-deux Carlier-Arbaud interceptée par Touré aux abords de la surface, une ouverture de Morisot pour Carlier , signalé hors jeu (57e) et surtout une frappe de Catareil sur la transversale (90+5), les Diables Rouges n'ont jamais été dangereux. Tout le contraire des Basques qui, à défaut d'avoir souvent la balle, se sont procurés plusieurs situations de marquer sur des contre-attaques. Finalement les regrets pouvaient être bayonnais. Les Rouennais, eux n'ont rien montré. Si rien ne change rapidement, la L2, l'an prochain se jouera sans eux ...

Paris-Normandie (Dimanche 11 Mars)

-------------

Feuille de match

Arbitre : M. Dany. Spectateurs : 2877
Avertissements :

à Rouen : Louiron (87e), Morisot (90e) ;

à Bayonne : Soubervie (2e), Diafutua (45e), Degoul (53e), Oukidja (90 + 2).


ROUEN : Verger - Louiron (cap), Da Silva, Goulard, Hergault - Cantareil, Ngosso puis Mendy (46e), Morisot, Zerdab puis Vincent (53e) - Carlier, Arbaud puis Dona Ndoh (59e).
Entraîneur : Eric Garcin.
BAYONNE : Oukidja - Soubervie, Touré, Degoul (cap) puis Lalanne (69e), Matutu - Tunani, Elissade - Famery puis Giron (61e), Sanz puis Serra (70e), Pinau - Diafutua.
Entraîneur : Christian Letort.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires