Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 12:10

C'est le Nord contre le Sud

 Christian Sarramagna sera l'entraîneur des Basques, côté français, lundi soir au Pavillon bleu. PHOTO ARCHIVES JEAN-DANIEL CHOPIN  

Christian Sarramagna sera l'entraîneur des Basques, côté français, lundi soir au Pavillon bleu.

Seaska réunit des grands noms du football basque le 31 octobre, au Pavillon bleu.

Les Basques ont leur langue, leur gastronomie, leur architecture, « mais aussi leur football », rajoute Christian Sarramagna, ancien entraîneur de l'Aviron Bayonnais FC. Avec Daniel Oronoz, ce dernier a concocté la sélection du Pays basque Nord qui affrontera celle du Sud, lundi soir, sur la pelouse du Pavillon bleu. « Le football est beaucoup plus populaire du côté espagnol car la présence du rugby est moins forte. Mais il y a quand même des points communs avec le football d'ici : on retrouve la même fraternité sur la pelouse. »

Pour s'en rendre compte, les spectateurs n'auront qu'à assister au match amical entre les sélections de vétérans (40-60 ans) du Pays basque Nord et Sud ce lundi. Le rendez-vous, organisé au profit des ikastolas, a été imaginé par un ancien parent d'élèves, passionné de football.

Le but ? Réunir les anciens joueurs locaux (professionnels ou amateurs) afin d'organiser un défi convivial. Xabier Exposito (ancien responsable de la formation à la Real Sociedad) et Jose Angel Iribar (ancien gardien mythique de l'Athletic Bilbao) ont accepté de prendre en charge la sélection des basques espagnols. Daniel Oronoz (ancien de l'Arin et entraîneur de Saint-Jean-de-Luz et Hendaye) et Christian Sarramagna (ancien joueur des Verts) ont en charge la sélection basque au-dessus de la Bidassoa.

Un match équitable ?

« En face, il n'y a que des grands noms, tremble Sarramagna : les frères Etxeberria, Bakero, Urzaiz, Larrazabal, etc. Ils ont tous joué à la Real ou à l'Athletic. » Dommage que Philippe Bergeroo (gardien des Girondins et du Téfécé), François Grenet (Bordeaux) ou Jean-Louis Cazes (Saint-Etienne, Bastia) n'aient pas pu se libérer pour renforcer la sélection du Nord. Les sélectionneurs pourront quand même compter sur d'anciens professionnels, à l'image de Xavier Legaz, Raymond Camus ou Franck Histilloles (tous les trois des anciens joueurs des Girondins). Les anciens de la Real et de l'Athletic contre ceux de l'Arin, de l'Aviron, des Genêts ou des Eglantins : le match est-il vraiment équitable ? « Pour rivaliser, il va falloir se serrer les coudes », prévient Christian Sarramagna, qui a quand même sélectionné des « joueurs en forme » pour l'occasion.

Une histoire mouvementée

Avec ce rendez-vous de lundi, Seaska relance une vieille tradition des matchs amicaux. Le premier a été organisé au stade Saint-Léon de Bayonne le 11 août 1978 entre la Real Sociedad (qui commençait à jouer les premiers rôles dans la Liga et sera champion deux saisons plus tard) et Bastia (récent finaliste de la coupe d'Europe de l'UEFA). L'année suivante, la Real Sociedad devait affronter le prestigieux FC Nantes, mais le ministre de l'Intérieur, par le biais du sous-préfet, a interdit le match en invoquant des risques de troubles à l'ordre public. Un épisode qui avait soulevé de nombreuses polémiques à l'époque. Les étés suivants, les rencontres ont pu se dérouler sans problème, et de grands clubs ont accepté l'invitation : les Girondins de Bordeaux, le PSG, l'Athletic Bilbao… Cette année, les sélections des vétérans d'Iparralde et d'Hegoalde ont joué le jeu pour promouvoir la langue basque. « C'est un véritable honneur de jouer un match comme celui-ci. En plus, cela représente quelque chose de fort pour nous », conclut Christian Sarramagna.

www.seaska.net

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article

commentaires