Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 13:54

« On doit se faire violence »

Oumar N'Diaye avait marqué au match aller à Bayonne (3-0), montrant ainsi la voie à suivre pour lorgner vers les sommets. Marc Ollivier 

Oumar N'Diaye avait marqué au match aller à Bayonne (3-0), montrant ainsi la voie à suivre pour lorgner vers les sommets.

Vannes - Bayonne, samedi (20h00). Buteur à l'aller, le défenseur vannetais veut préserver l'invincibilité du Voc à domicile. En espérant aussi mieux voyager jusqu'à la fin de la saison.

Oumar N'Diaye, le match aller avait été contrasté à titre personnel, avec un but mais aussi une blessure aux adducteurs (qui l'avait éloigné des terrains près de deux mois). Quel souvenir en gardez-vous ?
Ça reste quand même un bon souvenir malgré ma blessure. On avait gagné 3-0, après un match bien maîtrisé, et en plus nous avions enchaîné ensuite à domicile (face à Orléans, 2-0), ce qui nous avait permis de monter sur le podium.

C'est aussi l'une de vos rares victoires (trois en treize matches) à l'extérieur cette saison ?

Ce n'est pas le même rapport de force à domicile et à l'extérieur. A domicile, où nous sommes la seule équipe encore invaincue, nos adversaires nous attendent plus bas et il est plus facile de développer notre jeu. A l'extérieur, nous devons passer un cap au niveau de l'agressivité, nous devons être plus combatifs.

Ce qui vous a justement fait défaut à Paris, mardi ...

On restait sur deux bonnes prestations, on voulait aller là-bas avec plus de certitudes mais ce match nous remet au contraire dans le doute. C'était un match typique à l'extérieur. Nous devons mettre plus d'agressivité, forcer notre nature. On doit se faire violence.

Comment résoudre un tel manque, qui est surtout d'ordre psychologique ?

On en parle entre nous, après c'est à chacun de prendre ses responsabilités. Physiquement on est bien, les qualités on les a, mais il faut avant tout penser à être solides à l'extérieur, quitte à être plus laborieux dans le jeu. Il reste six déplacements jusqu'à la fin de la saison, notre parcours à l'extérieur sera l'une des clés de la montée.

Cette fragilité est-elle symptomatique de la jeunesse du groupe ?

On a un groupe plutôt jeune, mais là ça fait huit mois qu'on est ensemble, on devrait avoir plus que trois victoires à l'extérieur.

Du coup, vous n'avez pas le droit à l'erreur à domicile, à commencer par cette rencontre face à Bayonne ...

Le classement n'est pas une obsession, mais il faut clairement les trois points. De toute façon, quel que soit l'adversaire, on doit tous élever notre niveau de jeu.

Recueilli par Frédéric HERVÉ.

 

Retours de Christophe, Moulin et Haquin. Le groupe vannetais enregistre le retour de ces deux défenseurs et de l'attaquant. Antoine Le Tapissier évoluera, lui, avec la réserve. Le groupe : Le Rouzic, Gomis, Abenzoar, Brillault, N'Diaye, Christophe, Moulin, Bonnet, Berson, Youssouf, Jarsalé, Sanchez, Mohamed, Gaffory, Kakou, Malcuit, Diguiny, Haquin. Entraîneur : Stéphane Le Mignan.

Loïc Loval, dont le dossier est passé hier devant la commission de discipline de la Fédération, ne connaissait toujours pas hier soir la durée de sa suspension due au carton rouge récolté face à Épinal.

Orléans - Vannes, le 1er mars à 20 h. La nouvelle a été confirmée hier, les Vannetais se rendront dans le Loiret avec 24 heures d'avance. Ceci afin de permettre aux Orléanais de profiter d'une journée de repos supplémentaire avant de mettre leur calendrier à jour le 6 mars à Bayonne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires