Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 01:40
C'est le dernier rempart d'une équipe qui se débat pour sauver sa tête tous les week-ends. Ximun Duhour est donc un gardien sollicité. Titulaire indiscutable, toutes les doublures sont pour l'instant reparties de Bayonne sans être parvenues à le détrôner.
Pendant ce temps Ximun Duhour, lui, trace son chemin. Après avoir été repéré à 13 ans par la Real Sociedad, il est revenu en "Iparralde" pour porter les couleurs de l'Aviron. « J'ai surtout subi de grosses blessures à Sansé » se rappelle-t-il. « J'ai porté le maillot de l'équipe de France sur un match en Turquie et lors d'un tournoi aux Emirats. Il y avait Jacques Faty entre autres en défense. J'ai vécu beaucoup de trucs, ça m'a fait avancer. » Devenu opticien à Cambo, Ximun est devenu l'un des cadres de l'équipe : « Ça fait quatre ans que je suis là, mais il y en a qui était là avant moi, Lalanne et Degoul par exemple. Il est vrai que je commence à faire partie des anciens. » Juste après la trêve, un nouveau concurrent vient d'arriver au club en provenance de Lille, il s'agit d'Alexandre Oukidja pour remplacer Samuel Atrous reparti à Lens sans jamais avoir espéré déloger Ximun de son poste de titulaire : « De toute façon c'est normal, on a besoin d'un gardien d'envergure en attendant que les jeunes du club prennent un peu d'expérience, on sera obligé d 'être deux aptes à jouer en National. Tant que je suis bien c'est moi qui joue, après on verra. On est à la disposition de l'entraineur. Je fais mes matchs, personne n'est prophète dans son pays, je ne me considère pas comme le roi de Bayonne, je bosse comme tout le monde après le principal est dans le résultat final. » Le classement actuel de l'Aviron ne permet de toute façon aucun état d'âme pour qui que ce soit : « Les échéances de février et mars vont être cruciales pour notre avenir, avec beaucoup de matchs à jouer à domicile. On n'a droit à aucun faux pas. Chaque match est une finale pour nous » poursuit immédiatement Ximun, ne voulant pas mettre son cas particulier en avant. Le tempérament et l'expérience de l'Aviron en National fait que le club garde toujours l'espoir de se sortir des mauvais pas : « C'est quand même délicat, on a pas mal de retard. On s'en est sorti les saisons précédentes, ce serait mieux de jouer l'esprit plus tranquille mais le scénario est là, à nous d'être les bons acteurs. ».
Rendez-vous ce soir 20h00
Le championnat repart dès ce soir, vendredi, après une coupure trop longue au goût des Bayonnais qui restent sur un nul encourageant à Colmar, avec la réception du Poiré sur Vie et Ximun qui sera encore, sans aucun doute, le titulaire dans les cages annonce : « On leur a déjà montré nos valeurs au match aller en faisant un bon nul. On a bien bossé malgré le mauvais temps, on a hâte de retrouver la compétition car ça fait maintenant deux semaines qu'on n'a pas joué, même si on a fait un bon match amical contre Mont de Marsan. On veut recueillir les fruits du travail accompli. » Tout le monde étant sur le pont, Alain Pochat aura des choix à effectuer. Rendez-vous au stade Didier Deschamps ce vendredi à 20 heures.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires