Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 17:00

La réserve éliminée sans gloire

Nous sommes bien dans l'antre de la Real Union...

Lors de ce match type de coupe, Hendaye était très motivé de rencontrer le club phare de notre région, mais aussi d'évoluer chez son proche voisin du Real Union, au pays des champions du monde. Bayonne (B) a subi face à l'envie des Eglantins.

Depuis deux semaines, il n'y a pas de football pour cause de grand froid, mais exception est faite pour la rencontre entre Hendaye et la réserve bayonnaise pour ce huitième de finale de la coupe départementale. Un petit air d'Europe, la rencontre est programmée à Irun. Le stade du Real Union se trouve en effet à une encablure d'Hendaye. Le kop des Eglantins est présent et tente d'animer les tribunes, avec beaucoup d'humour. Cédric Pardeilhan présente une équipe mixte, une défense novice mais les deux offensifs ont déjà évolué en National : Sanz et Sarrabere. De son côté, Fabien Genet présente sa meilleure formation du moment, pas de suspendu, les choix ont été difficiles car bien sûr tout le monde veut jouer ces matchs là.

Le ton sera donné dès la première minute, Oronoz contre très haut la relance bayonnaise, Salvy ouvre rapidement sur Kerdavid, son tir passe au dessus, et voilà les frontaliers ont fait comprendre aux bleu-ciel que ce ne serait pas sans nuage pour eux. Bien sûr, les coéquipiers d'Hirigoyen vont dominer jusqu'à la quarantième minute. La maladresse de Da Costa, puis de Diaw, l'indulgence de Melle Ballyet sur l'action dans la surface d' Hirigoyen, vont faire que le score à ce moment là ne sera que de 1-0. Seul, Sarrabere se montrant à la hauteur du niveau escompté. Puis sur deux coups de pied arrêtés, le match va basculer ; sur le premier, Kerdavid va juste le mettre fort dans la surface, c'est le filou Denis qui va bien en profiter. Par contre, sur le second, il va le frapper au ras du poteau gauche de Dargelos. Le doute va envahir petit à petit le camp bayonnais.

Mathias Denis le bourreau des BayonnaisLe début de la seconde période va faire penser que le discours de Cédric Pardeilhan est bien passé. Une perte de balle d'Irastorza qui venait juste de rentrer (le froid sans doute), aurait dû leur donner une occasion de revenir, mais rien, l'axe composé des deux B, Buret-Bascou, est impitoyable pour les attaquants visiteurs et se révèle être un bouclier efficace pour Etchegarray. L'abattage de Coustau et Larrea au milieu va permettre aux offensifs de placer des banderilles, Salvy pour Denis et le jeune axe central bayonnais, en grosse difficulté en cette fin de soirée, va céder pour un troisième but. La messe est dite, car plus jamais Etchegaray ne sera inquiété. La fin sera un peu plus tendue, Salvy palabre beaucoup avec Melle Ballyet et finira par obtenir son carton jaune. Et que dire de l'après sifflet final : carton rouge pour de (mauvais) mots pour le capitaine bayonnais Hirigoyen, plus sans doute un rapport pour mauvaise conduite à l'encontre de Da Costa. La joie est dans le camp hendayais, Fabien Genet en sera bien secoué et arrosé par ses joueurs ...

Jacky Grimaud - Foot64  

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 20:32

Eglantins d'Hendaye - Aviron Bayonnais (B)

à ...... Irun

     

C'est bien connu, le Pays Basque est une terre de football et ne connaît pas de frontière. Alors que le District  a décidé de reporter toutes les rencontres devant se dérouler sur le territoire des Pyrénées-Atlantiques  les 11 et 12 Février 2012 à une date ultérieure, la rencontre opposant les Eglantins d'Hendaye à la réserve de l'Aviron Bayonnais dans le cadre des 1/8 de finale de la Coupe des Pyrénées, se jouera bel et bien mais aura lieu ce samedi 11 février à 18h00 à Irun, au stadium GAL, l'antre du Real Union. Ce sera d'ailleurs la seule rencontre qui se disputera ce week-end dans l'agenda des Ciel et Blanc, la Ligue d'Aquitaine ayant également décidé de reporter toutes les rencontres de niveau régional ainsi que la FFF pour les équipes de jeunes évoluant au niveau National.

Repost 0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 10:44
L'Aviron ne sera pas en demi
Alors qu'une réserve avait été posée par le club d'Arcachon lors du 1/4 de finale de Coupe d'Aquitaine l'opposant à la réserve de l'Aviron Bayonnais, la commission des litiges de la Ligue de Football d'Aquitaine a rendu son verdict : le joueur de l'Aviron Bayonnais, Michel BIDEGAIN, ne pouvait pas participer à la rencontre de Coupe de la Région d’Aquitaine du 21/01/2012, l’équipe supérieure (National) ne jouant pas ce jour. Pour ces motifs, la commission dit : le club F.C. B.A.S. Arcachon fondé dans sa réclamation et décide match perdu au club de l’AVIRON BAYONNAIS 2 pour en accorder le bénéfice à l’équipe de F.C. B.A.S. Arcachon. Le club d'Arcachon est donc qualifié pour le prochain tour (demi-finale) de la Coupe de la Région Aquitaine. Non pour cause de suspension, mais l'équipe de National ne jouant pas ce week-end là, Michel Bidegain ne pouvait évoluer avec la réserve.
Repost 0
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 18:04

Les Bayonnais ont pris une belle  revanche

Olivier Serra. (Photo Jean-Daniel Chopin) 

Battu par Arcachon en championnat, Bayonne s'est vengé en Coupe d'Aquitaine (Victoire 1-0 hier soir)

Hier soir, l'Aviron et le FC Bas, respectivement 9e et 7e de la division d'honneur, se sont donc retrouvés en quart de finale de la Coupe d'Aquitaine une semaine après s'être affrontés en championnat. Et entre temps, les deux équipes ont  joué mercredi soir, en coupe d'Aquitaine pour Bayonne (victoire sur le Stade Bordelais), en coupe du district pour Arcachon (défaite d'une équipe mixte face à Pauillac). Au menu donc pour les deux formations un troisième match au terme d'une semaine marathon.

Et si les Girondins s'étaient imposés logiquement chez eux, 2 à 0, dimanche dernier, en réalisant le match « presque parfait » selon les mots du directeur technique arcachonnais Thierry Aubry, les Basques ont pris leur revanche sur leurs terres et composté leur billet pour les demi-finales.

Tharandin première

Les ciels et blanc ont réservé quelques petites surprises à leurs hôtes du jour. Le collectif basque a été renforcé de quelques joueurs évoluant régulièrement en National. Entre autres par le capitaine et libéro de l'équipe première, Michel Bidegain, et par l'attaquant Olivier Serra, très en jambes hier. Les Bayonnais ont pu aussi voir à l'œuvre, pour la première fois, leur énième recrue Romain Tharradin, en provenance de Troyes, lui aussi destiné à un avenir National. C'est d'ailleurs le jeune (21 ans) gaucher qui a offert au millimètre une merveille de centre à son milieu de terrain Anthony Graciet, qui d'un coup de tête rageur a inscrit le seul but de la rencontre (29e).

Un premier acte globalement maîtrisé techniquement et territorialement  par les Bayonnais, Arcachon ne se montrant incisif que lors des dix premières minutes. Les hommes de David Baltase ont bien réagi lors du retour des vestiaires, contraignant très vite (49e) le gardien local Kevin Lesca à une belle envolée après un joli coup de pied enroulé de Joel Araké.

Mais si les Arcachonnais vont se montrer un peu plus entreprenants, gagnant la bataille du milieu de terrain, ils vont être globalement trop brouillons pour être dangereux, tandis que les Bayonnais vont s'arcbouter pour procéder en contre. Et sur l'un d'entre eux, Audinet va trouver le poteau des visiteurs suite à un bon centre de Yoann Lamothe (85e), lui-même mis en échec à l'ultime seconde lors d'un un face à face avec Cédric Klein. Qualification logique des Bayonnais même si les Arcachonais n'ont pas démérité.

Eric Becquet - Sud Ouest (Dimanche 22 janvier 2012)

Repost 0
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 17:52

Les demies en ligne de mire

Evan Chevalier de retour avec les Girondins de Bordeaux (Photo Thierry David)

Les Girondins (CFA) face à Agen (CFA 2), et Saint-Émilion (DSR), à Born (PL), partiront favoris. Pas le FC Bas (DH) à Bayonne (DH).

1. Les Girondins face au spécialiste

Cette semaine aura été placée sous le signe de la Coupe d'Aquitaine pour les Girondins. À peine leur victoire à Albi digérée, ils ont enchaîné mardi à Coulounieix, en Dordogne, leur 8e de finale dans cette compétition. Un match disputé sans Sala ni Juge, tous deux détenteurs d'un contrat pro. Le groupe avait toutefois récupéré les joueurs descendus en Gambardella le week-end. La victoire, avec deux buts sur penalty de Jordan Mignon et un de Thomas Touré, a permis à ceux qui ont moins de temps de jeu, comme ces derniers ou Gaëtan Laborde par exemple, de se mettre en évidence. Ces joueurs seront donc encore de la partie aujourd'hui puisque Bordeaux remet ça avec son quart de finale, contre Agen. Les Lot-et-Garonnais sont toujours en CFA 2 mais ont du mal à digérer leur brillant parcours en Coupe de France la saison dernière (éliminés par le PSG). Ils sont 15e de leur groupe, à égalité de points avec le dernier, Aurillac. Ce week-end, les hommes de Williams Vimbouly se sont inclinés à domicile (1-2) où ils ne se sont jamais imposés, leur huitième défaite ! Sans Casademont, leur gardien, (genou), ni Vandersnick et Grynberg, partis à la trêve, le SUA est en difficulté. Attention pourtant à cette équipe, qui a conservé tous les éléments qui avaient fait son succès, comme Gaillac, El Hassnaoui, Lawani ou Smolarczyk, et son esprit Coupe.

Le match : Bordeaux 2 (CFA) - Agen (CFA 2), aujourd'hui 14 h 30, stade Pierre-Paul-Bernard à Talence.

2. Saint-Émilion se méfie

L'écart de divisions (trois) est important entre Born (PL) et Saint-Emilion (DSR), mais le parcours des Landais dans cette compétition mérite le plus grand respect et la plus grande attention. En effet, après avoir sorti Bordeaux AC (District), Martignas (DHR), ils sont venus à bout de Biscarrosse (DH) en seizièmes de finalee, puis de La Ribère (PH) en huitièmes avant de défier les Saint-Emilionnais ce soir à Mimizan. Un match qu'ils vont jouer pratiquement à domicile, avec une grosse envie de continuer leur marche en avant dans cette compétition. C'est donc avec beaucoup de prudence, mais aussi de concentration que le groupe d'Alain Brindor va aborder ce déplacement pour se qualifier et de pouvoir accueillir une des grosses équipes qui restent en compétition, lors des demi-finales. Le groupe saint-émilionnais présenté sera pratiquement au complet pour se donner le maximum de chances de se qualifier.

Le match : Born (PL) - Saint-Emilion (DSR), aujourd'hui à 20 heures à Mimizan.

3. Le FC BAS s'attend à souffrir

Après avoir reçu la réserve de l'Aviron Bayonnais en DH la semaine dernière, avec une belle victoire à la clé (2-0), le FC Bassin d'Arcachon retrouvent les Basques en Coupe d'Aquitaine ce soir au stade Didier-Deschamps de Bayonne. Les Arcachonnais se présenteront avec 90 minutes de fatigue abandonnée en Coupe du district Gironde-Atlantique mercredi face à Pauillac (défaite 4-2). David Baltase affiche son inquiétude quant à la capacité de récupération de ses joueurs et craint le manque de profondeur de banc de son équipe. Sonkey, l'attaquant camerounais qui vient de signer, n'est pas encore qualifié, Gaillard, sur lequel Patrick Battiston garde un œil bienveillant (il s'entraîne avec la CFA des Girondins la semaine) est toujours blessé, à l'instar du milieu Williams. Et Bayonne ne jouant pas en National ce week-end, le FC BAS peut s'attendre à en découdre avec une véritable artillerie lourde.

Le match : Bayonne 2 (DH) - FC Bassin d'Arcachon (DH), aujourd'hui à 18 heures à Bayonne.

Repost 0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 20:11

Arcachon, les retrouvailles

 

Drôle de semaine pour la B de l'Aviron Bayonnais qui aura disputé trois matchs, deux tours de Coupe d'Aquitaine et deux matchs contre Arcachon.

Après sa qualification à Hagetmau lors des 16èmes de finale le 11 décembre dernier (2-1), l'équipe de Cédric Pardeilhan n'avait plus disputé le moindre match officiel jusqu'au 8 janvier dernier. Quasiment un mois sans compétition officielle. Difficile ensuite de retrouver son rythme. Pourtant, l'Aviron Bayonnais aura bien été obligé et s'apprête à enchaîner son troisième match en une semaine !

Samedi dernier, les "réservistes" Bayonnais s'inclinaient à Arcachon en championnat de DH (2-0). Un match sans trop de relief, de saveur, une seconde période sans trop d'envie. A leur décharge, des joueurs en phase de reprise et qui disputaient leur premier match officiel après de longues semaines d'inactivité. Trois jours plus tard, la majorité de ces mêmes joueurs se retrouvaient sur le pré, en milieu de semaine, pour affronter le Stade Bordelais en 8èmes de finale de la Coupe d'Aquitaine. Avec beaucoup plus de cohérence dans le jeu, un peu plus de rythme et quelques joueurs bien en jambes, les joueurs Basques ont franchi un pallier supplémentaire et sont donc qualifiés pour les quarts de finale ... Qu'ils disputeront demain soir (18 heures à Deschamps) contre Arcachon qu'ils viennent de rencontrer en DH !

Bilan positif pour l'Aviron B

La première bonne nouvelle est déjà de recevoir. Bayonnais et Arcachonnais sont, qui plus est, les deux derniers représentants du plus haut échelon régional puisque le FC Born (petit poucet de la compétition) accueillera Saint Emilion (DSR) et que les "Nationaux" s'affronteront sur les deux autres quarts de finale : Bordeaux B (CFA) contre Agen (CFA2) et Trélissac (CFA2) contre Bergerac (CFA2). Les retrouvailles promettent donc d'être belles entre les joueurs du Bassin emmenés par leur agaçant gardien de but, Klein, et d'autres vieilles connaissances comme Dollin, Mesple, Belbaz ou Saint-Ramond. Les deux équipes ont pris l'habitude de se retrouver au moins deux fois par an depuis quelques saisons, que ce soit en DH ou en CFA2. Le bilan est plutôt positif pour les Bayonnais qui se sont imposés à quatre reprises depuis la saison 2008-2009, contre un match nul, une défaite (la semaine dernière cependant) et un match arrêté lors de l'ouverture de la saison 2010-2011.

Les Arcachonnais ont éliminé Lège (DSR, 2-1), Anglet (CFA , 3-1) et Orthez (DSR, 4-2) avant de se présenter demain sur la pelouse Bayonnaise. Le onze basque devra donc être avant tout solide défensivement pour pouvoir espérer se qualifier et atteindre les demi-finales de la coupe régionale.

Jakes Debounco - Sud Ouest (Vendredi 20 janvier 2012)

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 10:49

L'Aviron (B) s'offre un quart de finale

Duel de costauds entre le Bayonnais Touré et le Bordelais B. Dia. 

Mardi soir, les joueurs de Cédric Padeilhan se sont qualifiés très logiquement (1-0). Ils recevront Arcachon en quarts samedi soir.

Mardi soir, l'Aviron Bayonnais recevait le Stade Bordelais en 8èmes de finale de la Coupe d'Aquitaine. Une division séparait les deux équipes au coup d'envoi. Mais le coach bayonnais, Cédric Pardeilhan, pouvait bénéficier de l'apport de quelques joueurs d'expérience, en phase de reprise ou en manque de temps de jeu avec le National. Ainsi, Touré, Guillou, Elissalde, Sanz et Serra étaient alignés d'entrée, Audinet étant sur le banc, tout ce petit monde encadrant le reste de l'équipe assez jeune finalement avec un Oseï particulierement incisif et percutant sur son aile droite. En face, le Stade Bordelais, fort d'une bonne entame de championnat en CFA2, faisait office de favori mais s'est présenté avec un effectif quelque peu remanié. Finalement, ce sont les Bayonnais qui ont eu le dernier mot mardi soir. Logiquement.

Bonne prestation collective

Ils ont tout d'abord réalisé une bonne prestation collective. L'ensemble a été plus cohérent que trois jours plus tôt en championnat à Arcachon. Il y eut, aussi, plus d'envie de contrarier l'adversaire, d'aller le chercher haut. Il a juste manqué ce zeste de percussion, de justesse dans le dernier geste pour que les joueurs basques ne se mettent à l'abri plus tôt dans la partie. Car à la demi-heure de jeu, ils avaient déjà ouvert le score sur une action d'école. Brayon déborde côté gauche, son centre en première intention, à ras de terre, est repris au premier poteau par Serra qui trompe la vigilance d'Ardouin avec la complicité de Roumazeilles qui accompagne le ballon au fond de ses propres filets (32e, 1-0). Lesca, le portier bayonnais, passe, lui, une soirée sereine malgré une ou deux petites interventions délicates en début de partie. Sans la malchance d'Alazet qui reprend à bout portant un corner d'Audinet et dont le ballon fracasse la transversale d'Ardoin (64e), l'Aviron aurait même dû terminer la rencontre plus paisiblement. Mais les coéquipiers de Serra vont faire preuve de solidité et de solidarité pour garder leur cage inviolée à l'instar des sauvetages d'Alazet (72e, 81e) et Touré (75e) sur des frappes en dehors de la surface de De Gea et Ben Brahim.

Le tirage au sort ayant déjà été effectué, les "réservistes" bayonnais connaissent déjà leur futur adversaire. Il s'agira d'Arcachon chez qui ils viennent de s'incliner en championnat samedi dernier (2-0). Les retrouvailles promettent samedi soir !

Jakes Debounco - Sud Ouest (Jeudi 19 Janvier 2012)

Repost 0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 14:39

Un gros morceau pour l'Aviron Bayonnais B

Le Stade Bordelais qui évolue en haut de tableau de CFA 2 ne sera pas facile à éliminer pour parvenir en quarts de finale

Le premier week-end de janvier avait vu les qualifications de Bergerac et Agen (CFA2), Arcachon (DH) et le FC Born (PL) pour les quarts de finale. Il y a une semaine, Saint-Emilion (DSR) créait la surprise en tombant Marmande. Ce soir, à 20 heures, Bayonne B (DH) va tenter le même exploit avec la réception du Stade Bodelais (CFA2). Les deux dernières qualifications se jouant à Chamiers (contre la réserve des Girondins) et Trélissac (contre Sarlat).

Pour revenir aux joueurs de Cédric Pardeilhan, ils vont devoir faire preuve d'une solidarité à toute épreuve contre des Bordelais qui avaient fait impression en début d'année en venant s'imposer aux Genêts en championnat de CFA 2 (4-2). Après treize journées, le Stade Bordeais a pris place sur le podium, à seulement deux longueurs du leader Balma et avec la deuxième attaque de la poule F. "Devant, on sait que ça va très vite et derrière, c 'est solide et ça ne bouge pas" explique le coach bayonnais. "Quelques joueurs de leur groupe ont connu d'autres expériences, ce sera un match super intéressant à jouer pour peu qu'on arrive à se transcender". La défaite subie à Arcachon samedi soir en championnat (2-0) n'est d'ailleurs pas un signe très positif.

Quelques changements après Arcachon

Et pourtant les noms couchés sur la feuille de match pouvaient laisser supposer un tout autre résultat : "On avait des joueurs qui n'avaient plus joué depuis quelque temps déjà" reconnaît Cédric. "On a connu 20 minutes initiales difficiles puis jusqu'à la pause, on était très bien. Et puis, en seconde période, on a été trop amorphe, on s'est trop regardé et on a commis des erreurs qui nous coûtent la victoire". Cheikh Touré reprenait la compétition après de longues semaines d'absence. Idem pour Guillaume Sanz, Olivier Serra et Teddy Audnet. Et Romain Tharradin faisait ses premiers pas sous ses nouvelles couleurs. "C'est dommage car j'avais senti de l'envie à l'entraînement la veille du match et, au final, ça ne s'est pas traduit samedi soir sur le terrain" regrettait le coach basque.

De l'envie, il en faudra pour contenir les velléités offensives du Stade Bordelais : les frères Dia (si les deux sont alignés), Vimes, de Gea et Niang peuvent faire de grosses misères à n'importe quelle défense dans un grand soir. "Il y aura quelques changements" a annoncé, hier soir, Cédric Pardeilhan, avant le dernier entraînement de ses joueurs. "Je n'ai pas encore arrêté mes choix définitifs mais des garçons comme Rémi Elissalde et Cyril Guillou devraient intégrer le groupe ce soir".

De toute façon, il y a aussi un autre match de Coupe des Pyrénées (8es de finale) en fin de semaine à Hendaye (PL) pour la première réserve et la réception de la Bourbaki de Pau B (1re Division District) pour la seconde réserve. Tout le monde devrait y trouver son compte;

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Mardi 17 Janvier 2012)

Repost 0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 14:27

Photo F.F.F.

Le tirage au sort des 64èmes de finale de la Coupe Gambardella Crédit Agricole, marqué par l'entrée en lice des formations de U19 Nationaux, a eu lieu ce jeudi au siège de la FFF. Il a été effectué par Willy Sagnol et Bernard Desumer qui ont eu la main plutôt heureuse avec l'Aviron Bayonnais puisque les jeunes bayonnais recevront les Coqs Rouges Bordelais et évitent en particulier les centres de formation professionnels des Girondins de Bordeaux, du Toulouse FC, du Montpellier Hérault ou encore les Chamois Niortais qui figuraient dans leur groupe. Les rencontres se joueront le dimanche 8 janvier. Un tirage plutôt clément qui peut laisser entrevoir un tour supplémentaire aux bayonnais.

Repost 0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 11:44

   

Le tirage au sort des 8èmes de finle de la Coupe d'Aquitaine a eu lieu en milieu de semaine à Langon. La réserve de l'Aviron Bayonnais, seul rescapé basque de la compétition, recevra le Stade Bordelais (CFA2) le 8 janvier prochain. Petit clin d'oeil du destin puisque les pensionnaires bordelais de CFA2 avaient déjà dû se frotter aux joueurs de l'Aviron (mais ceux de l'équipe première en National) fin octobre pour le compte du 6ème tour de la Coupe de France. Ils avaient été éliminés aux tirs au but par les joueurs d'Alain Pochat. Il y a aura donc de la revanche dans l'air début 2012 et la rencontre s'annonce délicate pour la jeune garde bayonnaise face à une solide formation girondine qui évolue une division au-dessus.

Repost 0