Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 18:52

Le Hasparren FC soufflera très prochainement ses 40 bougies. Depuis son début de vie, les dirigeants se succèdent et structurent  ce club pour en faire l'un des plus importants du Pays Basque intérieur. Présentation.

 

Si le HFC n'existe que depuis 40 ans, il n'en est pas de même pour l'activité foot à Hasparren, qui elle, commença dès les années 50. La présence régulière et l'application des jeunes pratiquants sur le petit terrain des "Jeunes Basques" aboutissent à la "naissance" d'une section football. Suite à la création du stade Xapitalia, le 30 août 1969, l'Hasparren Athletic Club est affilié au sein de la Fédération Française de Football et prend sa dénomination définitive le 3 janvier 1971 : le Hasparren Football Club. 

Du District à la DHR

Le club fait ses premiers pas en District des Pyrénées, 2ème Division. Les démarrages sont difficiles mais la bonne volonté et le dévouement des dirigeants prennent le pas et les premières saisons se passent dans une bonne ambiance. La pratique du ballon rond étant de plus en plus attirante dans les années 70, le HFC crée son école de football, qui compte, à l'époque, une quarantaine d'élèves. En 1978, les dirigeants organisent un grand tournoi, qui s'avéra être le premier tournoi de Sixte du Pays basque, un rassemblement qui sera reconduit chaque année. C'est en 1979 que le HFC commence son ascension en remportant son premier titre de Champion de District. La saison 1986-1987 restera également dans les mémoires des"anciens" puique l'équipe fanion, nouvellement promue en DHR, est sacrée Championne de Ligue, et remporte la même année la Coupe des Pyrénées face aux Bleuets de Pau.

Retour sur la saison 2010-2011

Brillant parcours pour le HFC Hasparren Football Club, dont l'équipe fanion termine la saison 2010-2011 première de sa poule. Le HFC évolue donc cette année en première division District, niveau le plus élevé du département. Cerise sur le gâteau, les Haspandars ont été qualifiés, meilleure attaque du championnat, avec 57 buts marqués et meilleure défense, avec seulement 19 buts encaissés dont trois sur penalty, ce qui explique leur présence en tête du championnat 2010-2011. Tous ces souvenirs et bien d'autres encore seront évoqués à l'occasion de la fête d'anniversaire organisée par le club. Anciens, nouveaux, joueurs ou dirigeants, rendez-vous le 15 octobre prochain, à partir de 11h, à la salle polyvalente d'Elizaidia. Inscriptions auprès de Gilles Doillet, giloudoillet@orange.fr ou see-carrau-sarl@wanadoo.fr

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 12:11

“L’un des meilleurs matchs de la saison”

p009_ph01.jpg

 

Un derby entre la Real Sociedad et l’Athletic Club de Bilbo est forcément une rencontre peu ordinaire. Seulement trois points pour tous ceux qui voudraient rabaisser ce duel à un simple match de championnat, beaucoup plus pour ceux qui ont définitivement choisi leur camp. Chez les joueurs amenés à s’affronter dimanche midi, un seul mot en bouche lorsqu’on évoque ce derby : “Spécial”.

Il y a ceux qui ont connu les deux maisons. Formé à Zubieta, le centre de formation de la Real Sociedad, Igor Gabilondo est de ceux-là. Vice-champion d’Espagne avec les txuri urdin lors de leur dernière grande saison en 2003, le milieu offensif a accepté la proposition de contrat de Bilbo lorsque celui qui le liait avec la Real arrivait à son terme en 2006.

Mikel Aranburu n’a pas osé le départ vers l’ouest en restant fidèle au club qui l’a formé. A aujourd’hui 32 ans, il disputerait son 17e derby si Philippe Montanier décidait de le prendre dans le groupe. Avec huit défaites, quatre nuls et quatre victoires, les derbys n’ont jamais été les matchs les plus heureux pour Aranburu. Gabilondo, 32 ans également, jouera à Anoeta son derby numéro neuf, son quatrième en rouge et blanc (une victoire, un nul et une défaite). Gabilondo, auteur d’un magnifique but en Ligue Europa jeudi face au Paris SG (voir encadré), rêve sans doute de voir l’Athletic s’imposer pour la première fois en championnat cette saison. Même si cela doit se faire à l’encontre du club de sa jeunesse.

Derrière les deux vétérans, il y a les plus jeunes comme Xabi Prieto, sept derbys avec la Real Sociedad, ou Andoni Iraola, neuf derbys avec l’Athletic. Le meneur de jeu donostiar fut l’an passé l’un des protagonistes de la victoire 2-0 de la Real à Anoeta grâce à son but sur penalty. “C’est l’un des meilleurs matchs à disputer de la saison. On l’attend avec beaucoup d’impatience et d’envie. Depuis toute la semaine on y pense, le match à Majorque (défaite 2-1) a vite été oublié pour que face à l’Athletic les trois points restent à Anoeta”, indiquait cette semaine Xabi Prieto. Iraola, le Gipuzkoar d’Usurbil formé à Lezama, en fit de même avec deux buts à son compte pour la victoire de l’Athletic lors de la saison 2006-2007.

Les petits derniers des centres de formation de la Real Sociedad et de l’Athletic Club ne se sont pas souvent rencontrés dans le cadre d’un derby en raison de trois saisons passées en seconde division pour les txuri urdin. Les Donostiar Antoine Griezmann, David Zurutuza, Carlos Martinez ou encore les Bilbotar Asier Muniain, Gorka Iraizoz, Fernando Amorebieta sont pourtant les jeunes par qui les deux clubs ont retrouvé un souffle nouveau. Du talent à l’état brut autorisant de nouvelles ambitions d’un côté comme de l’autre. Peu de confrontations mais déjà une grande idée de l’importance du derby comme l’annonce Antoine Griezmann : “Pour nos supporteurs, c’est quelque chose de plus qu’un simple match, c’est gagner face au grand rival. Et nous allons tout donner sur ce match pour aller chercher cette victoire. Je rêve d’un 3-0 où je marque les trois buts”, annonce Antoine Griezmann. Côté donostiar, un autre rêve de briller : Imanol Agirretxe, le “pitxitxi” txuri urdin et révélation du début de saison sur le front de l’attaque.

Problème pour la Real Sociedad, l’Athletic Club veut également cette victoire qui lui permettrait de décoller enfin en Liga et de donner à leurs supporteurs une bonne dose de plaisir après un début de saison mitigé.

Marc Dufrêche - Le Journal du Pays Basque (Samedi 1er Octobre 2011)

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 23:45

Allez la Neska team !

 Le mercato n'est pas fini pour les filles de la Neska Team, entraînée par Jérôme Delabaca. ARCHIVES A. D.

Reprise de la saison pour les Cibouriennes qui ont vécu une saison magnifique l'an dernier, sur et en dehors du terrain.

Pour réussir une belle saison, les footballeuses de Ciboure ont un secret : mélanger le talent et la bonne humeur. « Surtout la bonne humeur », sourit la capitaine Emmanuelle. L'an dernier, la Neska Team (« l'équipe des filles » en bascoricain) a terminé deuxième du championnat de football à 7, réunissant les clubs de tout le département (Saint-Palais, Salies, Mauléon, Saint-Jean-Pied-de-Port, etc.) et a atteint la finale de la Coupe. À chaque fois, ce sont les « ogresses » de Garazi qui ont soulevé le trophée. « Elles ont survolé les débats et ont eu droit de participer à un tournoi à Clairefontaine. Comme elles n'étaient pas assez nombreuses, elles ont fait appel à quelques joueuses de chez nous. C'était fantastique », se réjouit Emmanuelle.

Coupe du monde

Autre temps fort de la saison passée : le déplacement, pour quatre d'entre elles, à la Coupe du monde de foot féminin qui a eu lieu en Allemagne. On comprend mieux pourquoi la Neska Team, toujours entraînée par Jérôme Delabaca, a repris le chemin des terrains avec le sourire : « Il y a quelques nouveaux visages, c'est bien », se réjouit Emmanuelle qui en profite pour passer un message : « Nous cherchons encore à étoffer le groupe. Tous les niveaux sont acceptés, il suffit que les filles soient motivées. Nous ne sommes pas là pour jouer la Ligue des champions ». Et pour convaincre les dernières indécises, Emmanuelle a un argument infaillible : « On partage toujours l'apéritif après les entraînements. »

Les entraînements ont lieu tous les jeudis à 19 h 30 (rendez-vous à 19 heures) et les matchs le dimanche. La Neska Team défend les couleurs de Ciboure mais aussi de la Côte puisque c'est la seule équipe du secteur à manier le ballon rond. Pour rejoindre le Neska Team, contacter Stéphanie au 06 19 75 44 21.

Arnaud Dejeans - Sud-Ouest (Jeudi 29 Septembre)

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 14:57

Athletic Club-PSG, convocatorias

L’Athletic Club de Bilbo accueille ce soir (21h00, en direct sur W9) à San Mames le Paris Saint-Germain à l’occasion de la deuxième journée de la Ligue Europa. Les Bizkaitar, toujours à la recherche de leur première victoire en championnat après cinq journées, ont une semaine chargée avec le leader de la Ligue 1 au programme et un derby face à la Real Sociedad au stade d’Anoeta dimanche.

Marcelo Bielsa doit en avoir, du charisme, pour garder le soutien de la majorité et ce, malgré l’un des plus mauvais départs en championnat de l’Athletic Club. Même son prédécesseur sur le banc bilbotar, Joaquin Caparros, que Bielsa a pourtant poussé dehors en dépit de résultats plus qu’honorables, déclarait il y a une semaine sur Yahoo ! Eurosport : “Il faut donner du temps à Marcelo Bielsa, c’est un entraîneur qui a fait des choses tellement importantes dans le football. En tant que socio de l’Athletic, j’espère et je souhaite que tout aille mieux. Nous devons soutenir l’entraîneur. Je suis sûr qu’avec de bons supporteurs, de bons footballeurs et un bon technicien, l’Athletic sera à la fin en haut du classement”.

Le crédit immense de Marcelo Bielsa tient sans doute à ce que lui-même ne doute guère du football offensif qu’il a toujours inculqué à ses équipes et qu’il souhaite aujourd’hui faire pratiquer à l’Athletic Club. Il est vrai que cela a toujours fonctionné… sauf lors de la seule et unique expérience du technicien argentin en Liga. C’était lors de la saison 1998-1999 et l’Espanyol de Barcelone le débauche de Vélez Sarsfield (Argentine). Deux matchs nuls, trois défaites et une victoire plus tard, Bielsa repartait en Argentine.

Hormis les résultats bruts actuels, le contenu des rencontres plaide en faveur de Bielsa. Bilbo maîtrise l’entre-jeu et le ballon circule bien. Au point d’être la quatrième équipe du championnat espagnol à avoir frappé au but, derrière le FC Barcelone, le Real Madrid et l’Athletico Madrid. Mais en 32 tirs, les attaquants de Bilbo n’ont marqué que cinq fois. Un cruel manque de réussite offensive malgré la présence de Llorente sur le front de l’attaque. “Il est vrai que nous avons pour l'instant du mal à remporter nos matchs”, concède Bielsa. “Notre attaque est encore poussive. Mais je vois de nets progrès. Notre dernier match contre Villarreal est ainsi notre meilleure prestation jusqu'à présent”.

Ce “tout pour l’attaque” a aussi un inconvénient. Celui d’avoir une défense moins dense. Du coup, Bilbo, c’est un but encaissé toutes les trois occasions. Le prédécesseur de Bielsa avait bétonné sa défense et opté pour un jeu direct vers ses attaquants. Un style de jeu qui correspondait parfaitement au grand gabarit de Llorente et à son jeu de tête. Bilbo marquait peu mais encaissait également très peu de buts. Le résultat comptable allait en faveur de Caparros. Bielsa, romantique du football moderne, a pour lui le jeu comme arme principale de séduction. Mais pour combien de temps encore le charme opérera-t-il sans résultats à la clé ?

Paris, équipe en forme

Après de nombreuses saisons décevantes, le Paris Saint-Germain semble avoir enfin trouvé la bonne formule sous la pluie de pétrodollars des Qataris venus racheter le club à l’intersaison. Aujourd’hui, l’équipe parisienne est l’équipe en forme de ce début de saison et confirme sur le terrain les espoirs nés sur le papier. L’Argentin Javier Pastore, recrue star de l’intersaison, est le Monsieur Plus du PSG, celui qui donne à cette équipe la dimension d’un prétendant au titre en Ligue 1 mais également dans cette Ligue Europa. Ce sont d’ailleurs les objectifs affichés par les nouveaux propriétaires du club. Paris est une équipe offensive et possède une moyenne de plus de deux buts marqués par rencontre. Lors du premier match de cette Ligue Europa, Paris l’avait emporté 3-1 au parc des Princes face à Salzbourg. L’Athletic vainqueur lors de cette première rencontre à Bratislava (1-2), c’est la première place du groupe et une partie de la qualification qui se joue ce soir à San Mames. Le PSG se déplace sans le milieu offensif Jérémy Ménez ni l’attaquant Kevin Gameiro, “ménagés” par l’entraîneur parisien Antoine Kombouaré, en vue du choc dimanche au parc des Princes face à Lyon. En revanche, Pastore est bien de la partie.

Marc Dufrêche - Le Journal du Pays Basque (Jeudi 29 Septembre)

    

---------------

Composition des groupes

El entrenador Marcelo Bielsa ha convocado a los siguientes jugadores para medirse al Paris Saint-Germain: Iraizoz, Raúl, Gurpegi, Ekiza, Iraola, Ibai, Aurtenetxe, Amorebieta, Javi Martínez, Iturraspe, Muniain, Llorente, Iñigo Pérez, Gabilondo, Susaeta, Toquero, San José, David López, Ruiz de Galarreta y De Marcos.

PSG: Armand Sylvain, Bahebeck Jean-Christophe, Bodmer Mathieu, Camara Zoumana, Ceara Marcos, Chantome Clément, Douchez Nicolas,Erding Mevlut, Jallet Christophe, Kebano Neeskens, Landre Loïck, Lugano Diego, Matuidi Blaise, Nene, Pastore Javier, Sirigu Salvatore, Sissoko Mohamed y Tiene Siaka

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 23:51

Guide aquitain et Coupe hier

L'impression de ses 90 000 exemplaires ont nécessité 11 tonnes de papier. C'est le guide 2011-2012 du football aquitain, distribué à tous les clubs : 40 pages, des reportages et des informations pratiques, un jeu concours à retrouver sur sudouest.fr, le tout réalisé par « Sud Ouest » en partenariat avec la Ligue de football d'Aquitaine. Il était présenté hier soir par Pierre Soubabère, président de la LFA, et Rémi Monnier, chef du service des sports de notre journal. Avant le tirage des Coupes de saison (toutes sur aquitaine.fff.fr), dont le 4e tour de la Coupe de France, qui se jouera le week-end prochain, avec l'entrée des équipes de CFA.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 17:50

La sélection nationale U16 débarque en Aquitaine fin septembre. Le District des Pyrénées-Atlantiques aura la joie d'accueillir les 20 et 22 septembre prochains deux rencontres amicales entre la France et le Pays de Galles. La rentrée commence fort avec la venue des sélections nationales U16 française et galloise. Les jeunes français feront leurs premiers pas avec la maillot frappé du coq du côté de St Jean de Luz, le mardi 20 septembre à 19h (Pelouse du Stade Kechiloa). Une deuxième rencontre prévue à Mourenx le jeudi 22 septembre à 19h, permettra aux entraîneurs de faire tourner leurs effectifs et d'observer en situation de match le maximum de joueurs. Soyez présents à ce rendez-vous de début de saison ! L'entrée est gratuite pour toutes et tous !

 

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 08:00

 

Liga : Antoine Griezmann défie Lionel Messi

 

 Antoine Griezmann (ici face au Real l'an passé) a entamé une opération séduction auprès des supporteurs txuri urdin après son vrai-faux départ à l'Atletico Madrid, cet été. photo jean-daniel chopin

La Real version Philippe Montanier reçoit ce soir à 18 heures le Barça. Avec le Français Antoine Griezmann, resté au club.

Jouera, jouera pas ? Anoeta saura ce soir si le petit prodige français Antoine Griezmann, 20 ans, sera aligné d'entrée par Philippe Montanier à la gauche du trident offensif de la Real Sociedad qui défie le FC Barcelone, champion d'Espagne, dans son antre d'Anoeta.

Le « feuilleton » Antoine Griezmann a alimenté la chronique txuri urdin cet été après que le jeune international français ait été contacté par l'Atletico Madrid. Le club madrilène l'avait sollicité pour compenser le départ de ses stars offensives Sergio Aguëro (parti à Manchester City pour 43 millions) et Diego Forlan (Inter Milan).

Griezmann, depuis la Colombie où il disputait le mondial avec l'équipe de France des moins de 20 ans, avait déclaré dans un premier temps être « séduit par l'Atletico, un club qui dispute tous les ans la coupe d'Europe ». Sauf qu'à Saint-Sébastien, la direction de la Real Sociedad a rapidement mis un veto aux désirs d'envol du jeune espoir français, né à Mâcon, repéré par le club basque lors d'un tournoi de jeunes à Paris alors qu'il portait le maillot de l'AS Saint-Etienne.

Il faut dire qu'entre-temps, depuis son premier match en septembre 2009 contre Murcie, Antoine Griezmann a fait ses preuves sous le maillot bleu et blanc en inscrivant 14 buts en 79 matches. La Real tient à son petit trésor de guerre au point que le club a prolongé son contrat jusqu'en juin 2015. Dans « L'Équipe », cet été, toujours depuis la Colombie, où la France a terminé à la 4e place battue en petite finale par le Mexique (3-1), le joueur se faisait une raison : « Je reste à la Real, je vais faire une belle saison et j'irai dans un plus grand club l'été prochain. »

Des propos que n'ont guère goûtés les aficionados des txuri urdin. Pour son retour sous le maillot de la Real, samedi dernier, en amical contre Brest (Ligue 1), victoire 1-0, Griezmann, rentré à la 57e, à la place de Vela, a été sifflé par une partie du public d'Anoeta. Cette semaine, avant la réception du Barça, Griezmann a entamé une véritable opération séduction. Sur le site du club, le gaucher de la Real demande même pardon aux supporteurs. Et espère que ceux-ci l'applaudiront pour ses faits de jeu sur le terrain.

Reste à savoir si Griezmann sera aligné d'entrée dans le onze de départ. Philippe Montanier reste fidèle à son 4-3-3 et joue dans la même configuration que le… Barça ! Xabi Prieto sera à droite, Vela, la recrue mexicaine dans l'axe et normalement Agirretxe -auteur d'un doublé à Gijon (victoire 2-1), devrait permuter. À moins-ce donc que Montanier ne lance d'entrée son petit français côté gauche.

« Pour l'instant, je ne sais pas, car les autres attaquants sont en pleine bourre et méritent de jouer, confiait Griezmann au « Diario Vasco ». Après, jouer contre le Barça, c'est toujours captivant. Ce sera une jolie rencontre, le stade sera plein, et comme la saison dernière nous espérons sortir avec les 3 points de la victoire ! » Griezmann le sait : s'il veut faire taire les critiques et cesser les sifflets, il devra briller ce soir face à son idole, Lionel Messi, gaucher comme lui. « Il faudra jouer sans pression, être unis en défense et profiter des occasions que l'on a. »

L'équipe probable : Bravo - Estrada, Demidov, I. Martinez, De la Bella - Illarramendi, Aranburu ou Mariga, Zurutuza - Xabi Prieto, Vela, Agirretxe ou Griezmann

Christophe Beliocchi - Sud Ouest (Samedi 10 Septembre)

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 14:07

La sélection de Basse-Navarre-Soule défie les joueuses de Bilbao

 Les Bas-Navarraises sont très motivées pour défier les Biscayennes de Abanto-Bilbao ! Photo Ph. E.  

Les filles de l'USSP font partie d'une équipe, avec Garazi et Mauléon, qui défiera samedi un club de D2 espagnole.

En cette année 2011 qui a vu le football français briller de mille feux grâce à son équipe nationale, demi-finaliste de la Coupe du monde et aux filles de l'Olympique Lyonnais, championnes d'Europe, les « footballwomen » du pays de Mixe, qui avaient débuté leur carrière en 2002, ont décidé de fêter aussi cette année glorieuse. Les joueuses sont engagées dans le premier tournoi international des « provinces » organisé par l'association Euskal Herri Kirola, pour y représenter la sélection de « Basse-Navarre-Soule » aux côtés de leurs camarades du FC Garazi et du SA Mauléon. Et pour ce premier tour (aller) de Coupe des provinces, l'affiche sera de haut calibre, avec la venue sur le stade « intercommunal », ce samedi 20 août à 18h00, des Basques du club Abanto Bilbao (Biscaye) qui évoluent en Deuxième division espagnole et qui voudront confirmer leur supériorité hiérarchique sur le pré.

Notons que des clubs prestigieux comme la Real Sociedad et l'Athletic Bilbao ont répondu favorablement à ce projet, aux côtés de clubs aussi petits que l'USSP et ce dans le but de promouvoir le foot féminin des deux côtés des Pyrénées et de renforcer aussi les relations sportives interprovinces. Pour une fois, ce seront les garçons qui assureront le lever de rideau à 16h00, avec un joli derby à l'affiche entre les seniors A de Saint-Palais et d'Hasparren, en match de préparation en vue du championnat de D1 District qui débutera début septembre. À l'issue du match, une réception réunira tous les amoureux du ballon rond et du sport mixain, au foyer du club et un appel est aussi lancé aux nouvelles filles qui voudraient rejoindre la section saint-palaisienne pour qu'elles soient nombreuses à participer à cette soirée exceptionnelle.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 09:32

 

        

          

2 clubs, 1 même identité, 1 même passion

 

 

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 23:59

Samedi 23 Juillet 2011 - 18h00

Olympique de Marseille - Udinese : 1 - 2 

Stade Jean Dauger (Bayonne)

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article