Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 20:22

Lancé en 2002, le site internet de la Ligue de Football d'Aquitaine a connu de nombreuses évolutions ces dernières saisons pour devenir, avec près de 9 millions de pages lues annuellement, un outil de communication indispensable pour le football régional. Afin de continuer à mieux vous informer et à faciliter votre navigation, le site Internet de la Ligue fait peau neuve !

 

Adieu l'ancienne barre de menus latérale, désormais, tous les menus sont regroupés dans l'entête du site pour une meilleure accessibilité. Apprenez à les connaître :

 

Le menu de liens externes, tout en haut du site
Ce petit menu vous propose des liens directs et facilement accessibles vers les principaux sites intitutionnels (FFF, LFA, etc.) ou ceux fréquemment utilisés (Saisie des résultats, Désignations, et aussi désormais... la messagerie officielle des clubs)

 

La barre de menus de premier niveau (en noir)
Immédiatement visible, elle permet un accès direct et rapide aux informations officielles et essentielles aux clubs (Données officielles, statuts et règlements, Commissions, Compétitions, Procès verbaux, etc.)

 

La barre de menus de second niveau (en rouge)
C'est ici que vous retrouverez les différentes rubriques du site. Vous y trouverez bien sur toute l'actualité régionale, mais aussi la rubrique "+ de Foot" qui présente les nombreux et différents aspects de la pratique footbalistique au sein de notre Ligue (Arbitrage, Technique, Foot diversifié, Pôle Espoirs, etc.) Vous retrouverez également la rubrique "Documentations / Assistance" proposant un choix de documents toujours aussi riche. Enfin, n'hésitez pas à revivre les évènements importants de la saison en consultant les vidéos et les diaporamas de la nouvelle rubrique "Multimedia" !

 

Le bouton "Infos de la semaine" (en rouge)
Vous souhaitez retrouver en un coup d'oeil l'ensemble des publications d'une semaine ? Cliquez sur ce bouton, choisissez la semaine, et l'intégralité des articles publiés cette semaine s'affiche.

 

Et en bas de chaque page ...
En bas de chaque page, vous trouverez quelques références utiles, comme le plan du site, les liens vers les sites internet des clubs, ou l'abonnement au flux RSS pour rester informé en permanence de l'actualité du football régional !

 

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 14:06

                    

Real Sociedad - FC Barcelone

2 - 1

Partis dans une opération de maintien à l'énergie en Liga, les joueurs basques ont réalisé un véritable exploit samedi soir à Anoeta, en infligeant sa 2ème défaite seulement de la saison aux Catalans.

Tout comme le Real Madrid un peu plus tôt dans la journée, le FC Barcelone est tombé de façon "inattendue" à Anoeta, dans le temple des Basques de la Real Sociedad. Si les scores sont serrés et que les deux équipes avaient mis une équipe bis, il est inutile de chercher toutes las 'mauvais) raisons du monde, à l'exception d'une seule : la très bonne prestation des Txuri Urdin, qui lance parfaitement son opération maintien et s'offre donc un gros bol d'air avec ces trois points supplémentaires. Les Basques remontent provisoirement à la 12e place de la Liga, avec un piston de six unités sur le premier relégable.

Le FC Barcelone, lui, a perdu l'occasion de devenir la troisième équipe dans l'histoire de la Liga à achever une saison sans aucune défaite à l'extérieur, après l'Athletic Bilbao en 1929-1930 et le Real Madrid en 1931-1932. Pourtant, Thiago Alcantara avait ouvert le score pour les Catalans après une belle action collective (29e). Mais la Real Sociedad, pas encore assurée de son maintien, a des ressources et du coeur. L'équipe basque a retourné la situation dans les vingt dernières minutes. Après l'égalisation d'Ifran (71e), les partenaires d'Antoine Griezmann ont arraché la victoire grâce à un penalty de Xabi Prieto (82e).C'est donc la deuxième défaite de la saison pour les Catalans, qui n'avaient plus perdu en Championnat depuis la 2e journée face à Hercules, un autre promu (0-2).

Autre petit clin d'oeil de l'histoire : en battant le Barça ce samedi soir, les coéquipiers du jeune Français Antoine Griezmann ont également empêché le club catalan de battre le record d'invincibilité en Liga, qui était de 32 matches sans défaite, record qui reste donc la propriété ... de la Real Sociedad, durant la saison 1979-1980.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 16:41

L'Athletic dompte la Real

C'est Bilbao dans son antre de San Mamés qui remporte la confrontation entre Basques aux objectifs différents.

Qu'elle devient longue cette saison pour la Real Sociedad, une saison pourtant si bien engagée, et même synonyme d'une certaine ambition, jusqu'au soir de la 24e journée, il y a à peine deux mois. Ce lundi soir-là, après avoir battu Majorque, la Real, pourtant promue en début d'année, pointait à la 8e place, avec un bilan de 11 victoires, 1 nul et 12 défaites, et 35 points au compteur qui semblaient pouvoir lui assurer rapidement et facilement son maintien. Voire même, en fin de saison, venir taquiner les grosses écuries pour s'inviter à la course européenne, qui concerne les 7 premières places.

Mais voilà, la machine s'est enrayée, et lors des neuf dernières journées, la Real n'a gagné qu'une fois, concédé 1 nul et s'est inclinée à sept reprises, dont la dernière en date, samedi soir, chez le voisin basque de Bilbao. L'Athletic Club qui a contrario, poursuit sa formidable saison, crescendo, dans le sillage de son énorme buteur, le champion du monde Fernando Llorente (16 buts cette saison). Bilbao, 5e, a confirmé encore un peu plus ses ambitions face à la Real, sur qui elle compte désormais 13 points d'avance.

Samedi soir dans un stade San Mamés plein à craquer, où toutes les journées de championnat sont des grands soirs, les rayés rouge et blanc ont mis KO les rayés rouge et bleu dans la première demi-heure, en inscrivant d'abord un but par Muniain (18e), après un cafouillage dans la surface consécutif à une belle tête de Llorente, suite à un corner, puis dix minutes plus tard, grâce à un tir croisé de Toquero, lui aussi lancé en profondeur par Llorente.

Prochain rendez-vous : Barça

Pourtant, les frontaliers ont réussi à réduire le score grâce à un but contre son camp de Martinez, qui a poussé dans son propre but un ballon centré par Griezmann. Si le début de match est à l'avantage des locaux, que Toquero a même l'occasion d'un doublé après une mésentente des défenseurs de la Real, la suite de la partie, et notamment la seconde mi-temps, sera à l'avantage des hommes de Martin Lasarte, avec plusieurs tentatives Txuri-Urdin qui vont buter sur le gardien Fernandez-Cavada. Bilbao va résister et écoper de 4 cartons jaunes dans les 10 dernières minutes, pour tenir sa revanche du match aller (2-0). Pour la Real, les choses se compliquent surtout à la lecture du calendrier. C'est le terrible FC Barcelone qui se déplace à Anoeta, samedi 30 avril, 20 heures.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 12:12

Le patro centenaire est fidèle au ballon rond

 Le tournoi de l'an dernier a été particulièrement réussi. PHOTO DR

Organisé par la Jeanne d'Arc de Biarritz, le tournoi international Lissardy verra, ce week-end, sa vingt-cinquième édition. Il connaît, ces dernières années, un regain de succès.

C'était il y a 26 ans. Danielle Lissardy qui avait été la marraine et, plus encore, la principale actrice, l'âme de l'école de football de la Jeanne d'Arc, décédait accidentellement devant le Plaza-Berri. Aussitôt connue, la nouvelle ébranle le vieux patronage. Coïncidence : à cette même époque, Jean Lesmere, un militaire à la retraite qui a été, au cours de sa carrière, arbitre de football et membre de plusieurs clubs, en France comme en Afrique, décide de se mettre au service de la Jeanne d'Arc. Il propose au patro d'organiser un tournoi international pour les jeunes, en mettant à profit son carnet d'adresses, ses relations avec les clubs espagnols ou anglais. C'est ainsi qu'est né le tournoi Lissardy qui porte, tout naturellement, le nom de celle qui avait tant soutenu l'école de foot.

700 joueurs

Sa vingt-cinquième édition se disputera samedi et dimanche. Elle verra s'affronter à l'hippodrome des Fleurs, 700 joueurs de 10 à 13 ans, répartis dans quarante-huit équipes. Des équipes venues de Paris, de la région toulousaine, du grand Sud-Ouest, d'Ixelles, en Belgique, et Cascais, au Portugal, villes jumelées avec Biarritz, et de Saint-Sébastien. Et c'est toute la JAB, y compris les autres équipes de jeunes, qui est mobilisée pour l'organisation de cet événement. (1)

Président de la section football de la Jeanne d'Arc, Xavier Legaz a été deux fois entraîneur : en 1974, puis dans les années 90. Il connaît par cœur l'histoire de la Jeanne d'Arc et du tournoi Lissardy. « Depuis l'origine, le tournoi a dû s'adapter chaque année. Il a suivi l'évolution de la JAB, qui a connu des années fortes, moins fortes, et d'autres maigres. En 2001, durant les travaux entrepris à l'hippodrome des Fleurs, le tournoi était menacé de disparaître. Grâce à l'aide du Biarritz Olympique et de la mairie, on a pu continuer à le monter, mais uniquement avec des clubs locaux. En 2002, nous avons été gênés par le mauvais temps. Et en 2003, le tournoi a pu reprendre son rythme de croisière. »

De l'avis général, le tournoi de l'an dernier est apparu comme le plus passionnant et passionné depuis la naissance de l'événement : la forte chaleur, un public venu en nombre et manifestant bruyamment ses encouragements, la présence (déjà) de quarante-huit équipes, et la valeur très égale de toutes ces équipes ont créé les conditions du succès. Mais chaque année révèle ses surprises. « Cette année, note Xavier Legaz, nous avons eu du mal à trouver une bonne date, car le calendrier sportif fédéral est très chargé. Il ne restait de disponible que ce week-end de Pâques où beaucoup de familles choisissent de se déplacer, notamment en Espagne. » Conséquence : deux clubs espagnols seulement, au lieu de quatre ou cinq, participeront au tournoi.

L'attrait du bouclier

Fort heureusement, les clubs français se sont, eux, bousculés pour participer. « Sur 27 clubs français inscrits au tournoi, il y en 15 de nouveaux », précise Olivier Burosse, qui travaille au secrétariat de la Jeanne d'Arc. Il attribue ce succès à l'attrait d'une compétition dont le vainqueur gagne une coupe, mais aussi un bouclier, sorte de Brennus pour ballon rond, remis en jeu chaque année.

L'an dernier, c'est l'AS Tarnos, révélation du tournoi, qui avait été vainqueur chez les plus grands (U 13), s'imposant devant le club de Indautxu, à Bilbao. Chez les plus jeunes (U 11) le club Antiguoko, de Saint-Sébastien, l'avait emporté. L'intérêt de ces deux journées tient aussi aux animations et aux défilés très colorés qui les ponctuent. Notamment le deuxième jour, avant les phases finales, où chaque équipe se présente à sa façon, en chantant, en dansant, ou en interprétant un sketch. La remise des récompenses devrait être aussi, un moment festif. Dimitri Yachvili (dont le fils, Lucas, participera, le 30 avril, au tournoi des plus petits) a promis d'y assister, tout comme Robert Rabagny, alias Géronimo, la « mascotte » du BO.

(1) Depuis l'an dernier, les plus petits, 7, 8 et 9 ans, font l'objet d'un tournoi à part, prévu le 30 avril.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 17:10

Les Eglantins d'Hendaye,

un club de 99 ans toujours vaillant

 La relève est assurée pour les Eglantins et le foot en général. photo e. a.

Les adeptes du ballon rond préparent leur grand tournoi de Pâques.

Revigorés par les bons résultats de l'équipe phare hendayaise, les Eglantins se mobilisent maintenant pour préparer le prochain tournoi de football de Pâques. Comme chaque année, des centaines de futurs champions des catégories des débutants jusqu'à U 13, fouleront les pelouses d'Ondarraitz les 23, 24 et 25 avril prochain. « Les inscriptions ont commencé depuis le coup de sifflet final du tournoi 2010, » précisent Serge Roman et Christophe Harguindéguy, qui coordonnent ce rendez-vous. Le tournoi hendayais est réputé, les équipes aiment revenir et les organisateurs se demandent chaque année comment arriver à glisser quelques nouveaux qui ont envie de découvrir Hendaye… ou quelques nouvelles parce que, cette année encore, une place devrait être réservée à de futures championnes, la présence des équipes féminines étant une autre particularité de ce tournoi.

C'est aussi une fête

Le président, Beñat Schneider, rappelle que « c'est le seul tournoi qu'organisent les Eglantins et, chaque année, nous y mettons toute notre énergie ». Tous ceux qui sont venus au moins une fois à ce rendez-vous annuel savent combien cette affirmation est vraie et combien le club hendayais est attaché à la participation de toutes les générations à ses activités. « Les jeunes joueurs de l'école de foot nécessitent beaucoup d'attention et de présence, mais ils représentent aussi l'avenir et nous donnent beaucoup de satisfactions. Le tournoi de Pâques leur permet de montrer leur talent. Il nous permet aussi de les applaudir et de remercier leurs éducateurs ».

Et Beñat Schneider d'ajouter : « Ce tournoi est très attendu par tous les Eglantins, par ceux qui vont jouer pour la première fois, ceux qui veulent faire mieux que l'année passée et tous ceux qui ont de bons souvenirs, plus ou moins lointains, de leurs propres exploits à ce tournoi de Pâques ». Cette fête des jeunes footballeurs est effectivement la fête du club qui regroupe toutes les générations des adeptes hendayais du ballon rond. « Un club, c'est des joueurs de 6 à 50 ans, des débutants aux vétérans, c'est aussi des éducateurs, des parents, des dirigeants. C'est plus qu'une bande de copains, c'est une école de la vie où différentes générations se rencontrent et se passent le relais ».

Le soutien de tous

Ce club, aujourd'hui âgé de 99 ans, est donc mobilisé par la préparation de ce tournoi qui approche. Ses représentants vont solliciter dans les jours qui viennent les entreprises et les commerçants d'Hendaye qui participent tous les ans à la bonne marche des Eglantins en insérant une publicité dans la plaquette annuelle. « Nous savons que les temps sont difficiles, nous le voyons tous les jours, mais un club de plus de 300 licenciés a besoin du soutien de tous pour continuer à fonctionner. Notre plaquette annuelle représente une recette importante qui nous aide à fonctionner toute l'année ». Pour le président, quand une équipe marque des buts, il y a derrière tout un club, des équipements, des déplacements, beaucoup de frais auxquels il faut faire face en organisant des fêtes, des tournois et avec le soutien de tous les Hendayais.

 

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 13:23

 Korrika-2011-07

 

Course relais en faveur de la langue basque

La 17ème Korrika débutera le jeudi 7 avril 2011 à Trebiñu pour s’achever le dimanche 17 avril à San Sebastian. Elle passera en Pays Basque Nord le lundi 11 et le mardi 12 avril. Au total, plus de deux mille mains porteront le témoin de korrika et une fois de plus, le message en faveur de l’euskara résonnera tel une clameur aux quatre coins du Pays de la langue basque, Euskal Herria. Le message de cette 17ème édition se centrera autour du concept Euskalakari, néologisme créé à partir de l'adjectif “euskal” (basque) et “kalakari” (bavard), soit en quelque sorte, « basco-tchatcheur », faisant référence à la personne qui affectionne, apprend et utilise l'euskara, qui s'efforce de l'apprendre par amour pour la langue et dans le but de l'utiliser.

 

Pendant 11 jours, la korrika parcourra plus de 2000 km. Elle commencera le jeudi 7 avril à Trebiñu, en Alaba. Elle pénètrera en Pays Basque Nord par Bera pour arriver à Sare le lundi 11 avril en fin d'après-midi. Après Biarritz puis Bayonne dans la soirée du lundi, elle rejoindra St Palais le mardi matin de bonne heure, puis Mauleon, avant de traverser St Jean Pied de Port à la mi-journée. En fin d'après-midi, elle passera par Cambo et Ustaritz, puis repassera par St Pée avant de rejoindre la côte pour atteindre Hendaye vers 23h. Elle atteindra Donostia le dimanche 17 avril, où une grande fête sera organisée pour son arrivée.

 

Tokia/lieux Ordua / Heures
Eguna/jour
Sara-Bera mugarria 16:48:00 Apirilaren 11a, astelehena
Sara 17:33:00 Apirilaren 11a, astelehena
Senpere 18:19:00 Apirilaren 11a, astelehena
Arbona 19:24:00 Apirilaren 11a, astelehena
 Miarritze 20:42:00 Apirilaren 11a, astelehena
Baiona 22:26:00 Apirilaren 11a, astelehena
Hazparne 01:54:00 Apirilaren 12a, asteartea
Donapaleu 05:22:00 Apirilaren 12a, asteartea
Maule 08:17:00 Apirilaren 12a, asteartea
Larzabale 10:53:00 Apirilaren 12a, asteartea
Garazi 12:37:00 Apirilaren 12a, asteartea
Itsasu 16:31:00 Apirilaren 12a, asteartea
Uztaritze 17:49:00 Apirilaren 12a, asteartea
Senpere 19:20:00 Apirilaren 12a, asteartea
Azkaine 20:12:00 Apirilaren 12a, asteartea
Donibane Lohitzune 21:11:00  Apirilaren 12a, asteartea
Urruña 21:50:00 Apirilaren 12a, asteartea
Hendaia 22:55:00 Apirilaren 12a, asteartea
Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 13:24
foot64.fr - Tout le football amateur dans les Pyrénées Atlantiques

Découvrez la nouvelle mouture encore plus complète, esthétique et professionnelle du magazine du football amateur dans les Pyrénées-Atlantiques. Au menu, actualités, interviews, photos etc ... Le foot dans le 64, ça roule ...

www.foot64.fr 

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 20:00

 

Le stade San Mamés de Bilbao était plein à craquer le mercredi 29 décembre dernier lors du match entre la Sélection Basque et le Venezuela, au cours duquel, les supporteurs ont rendu un très joli hommage à Joseba Etxeberrria.

Iribar et Etxarri, les sélectionneurs, avaient convoqué une équipe très offensive, avec Zurutuza, Xabi Prieto, Gabilondo, Aranburu et Llorente, a attaqué dès la première minute de la rencontre. L'ancien bayonnais Pantxi Sirieix aujourd'hui toulousain, fut finalement l'unique représentant d'Iparralde étant donné que le portier bayonnais Stéphane Ruffier n'a pas été libéré par l'AS Monaco, a occupé le poste de la latéral gauche.

La sélection du Venezuela a fait trembler San Mamés à la 15e minute de la première mi-temps avec une belle occasion de but. Un avertissement sans frais. Mais 10 minutes plus tard, le Venezuela a surpris les Basques en ouvrant le score par Vizcarrondo  (0-1 à la 25ème). Les Basques ont ensuite essayé de revenir au score avant la mi-temps mais les visiteurs ont bien résisté.

Lors de la deuxième mi-temps, les joueurs basques Toquero, Susaeta, Aguirretxe, Muniain et Javi Martínez sont entrés enjeu. Les locaux ont eu plusieurs occasions de but mais n'arrivaient pas à égaliser. À la 54ème minute, Gurpegi a marqué le premier but des Basques sur un tir puissant des 20 mètres légèrement dévié. 1-1. La Sélection basque dominatrice s'est efforcée de faire la différence et à la 69ème minute, Labaka a logiquement inscrit un 2ème but donnant l'avantage aux siens 2-1. La 2ème mi-temps est marquée par l'entrée en jeu du "madrilène" Xabi Alonso à la place de Gurpegi. Puis à la 85ème minute, Iker Muniain, grand espoir du football basque, a marqué le troisième but et est devenu ainsi le joueur le plus jeune à marquer avec la sélection. Les Basques l'ont finalement emporté 3-1 lors d'une rencontre très vivante.

Pantxi Sirieix, 2ème joueur à gauche debout

---------

 

---------------

-----------

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 01:58

Le Pays Basque aura son match de Noël

Malgré le désaccord entre la Fédération et les joueurs de la sélection basque, ces derniers ont assuré que le traditionnel match des fêtes de fin de l'année aura bien lieu. Le président de la Fédération Basque de Football, Santiago Arostegui, accompagné de l'ancien gardien de but de l'Athletic de Bilbao, José Angel Iribar, ont été présents à la présentation du nouveau costume de la sélection basque qui affrontera la sélection de Vénézuela le mercredi 29 décembre au stade San Mamés de Bilbao.
L'équipe du Pays Basque de football est une équipe non reconnue internationalement. Elle n'est ni membre de la FIFA, ni de l'UEFA et ne participe donc pas aux tournois internationaux. Néanmoins, elle participe, depuis 1937, à des matchs amicaux contre des équipes officielles. Les bénéfices du match, qui se situent autour de 230.000 euros, sont utilisés pour les clubs amateurs du Pays Basque.

-----------------------

Siriex et Ruffier sélectionnés avec la Selekzioa

 

Le 29 décembre, la sélection basque de football revient à San Mames après trois ans d'absence. Entre les partisans de l'officialisation de la sélection basque et ceux qui ne souhaitent pas mettre ce sujet sur la table, le compromis a cette fois tourné en faveur du sportif et le public pourra retrouver la «tricolore» à San Mames à l'occasion des fêtes de fin d'année. Ce sera face au Venezuela. La sélection d'Euskal Herria sera entraînée par José Angel Iribar et Miguel Etxarri et comptera dans ses rangs le Mugertar Stéphane Ruffier, l'Haspandar Pantxi Siriex et le Tolosar Xabi Alonso. Après deux ans d'absence, la fête promet d'être belle le 29 décembre au stade San Mames de Bilbo. La sélection basque de football rencontrera son homologue du Venezuela. Un match retour entre deux sélections qui s'étaient déjà affrontées en 2007 au Venezuela avec une victoire basque, 3-4.

Hommage à Joseba Etxeberria

La rencontre sera également diffusée sur ETB avec un coup d'envoi à 20h45. Avant cela, Joseba Etxeberria recevra un hommage particulier. L'ancien joueur de l'Athletic Club et de la Real Sociedad est celui qui détient le record de convocation avec la sélection basque. Il a porté à onze reprises le maillot de la "tricolore" et pour cela il recevra la médaille d'or de la Fédération basque de football et donnera le coup d'envoi de la rencontre.

Iribar et Etxarri, les sélectionneurs basques, ont dû composer pour obtenir les joueurs qu'ils désiraient. Fernando Llorente s'est blessé avec l'Athletic et ne pourra pas participer, et Aduriz n'a pas reçu le bon de sortie de son club le FC Valence. Iribar a également reconnu les difficultés pour faire venir des Emirats Arabes, Yeste, l'ancien joueur de Bilbo, et a dû également renoncer à faire venir les joueurs basques évoluant dans le championnat anglais.

En échange de ces absences, cela a ouvert la porte aux représentants du Pays Basque Nord, Pantxi Siriex et Stéphane Ruffier. Le premier a grandi à Hasparren et il a basquisé son prénom dès qu'il en a eu la possibilité. C'est à Hasparren qu'il a débuté le football avant de passer par l'Aviron Bayonnais puis par le centre de fomation d'Auxerre. Pantxi Siriex évolue depuis 2004 sous le maillot toulousain. Il va revêtir pour la deuxième fois le maillot basque puisqu'il faisait déjà partie de la sélection qui affronta victorieusement les Serbo-Monténégrins (4-0) à San Mames en 2006.

Stéphane Ruffier, a lui grandi du côté de Mouguerre. Fils d'un ancien champion de France de chistera, il débute le football à l'Aviron Bayonnais. C'est avec les bleu et blanc qu'il se fait repérer par l'AS Monaco. Il est aujourd'hui le gardien titulaire et le capitaine de l'équipe de la principauté.

 

La liste des 22 joueurs de la sélection basque

Real Sociedad : Mikel Aramburu, Mikel Gonzalez, Xabi Prieto, Carlos Martínez, Jon Ansotegi, Joseba Llorente et Imanol Agirretxe.

Athletic Club : Igor Gabilondo, Fernando Amorebieta, Gorka Iraizoz, Mikel San José, Koikili Lertxundi, Carlos Gurpegui, Javi Martínez, Markel Susaeta, Gaizka Toquero, Iker Muniain.

Monaco : Stéphane Ruffier.

Osasuna : Oier Sanjurjo.

Real Madrid : Xabi Alonso.

Zaragoza : Ander Herrera.

Toulouse : Pantxi Sirieix

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 20:17

Labourdins : le foot a le vent en poupe

Malgré ses presque 100 ans d’existence, l’association des Labourdins n'a rien perdu de son dynamisme et de sa vitalité. Elle vient de s'enrichir de deux nouvelles sections, la chorale féminine Koloreak et la chorale masculine Josteta. Boostés par leurs récents succès, les deux ensembles vocaux aspirent désormais à l'autonomie pour élaborer leurs propres projets dans les règles de l'art.

Les Labourdins comptent maintenant quatre sections : musique, foot, Koloreak, Josteta, et le comité directeur passe de douze à dix-sept membres. Le président Frédéric Ugaritza est un homme heureux, « qui se sent bien parmi les Labourdins et éprouve beaucoup de plaisir à exercer sa fonction ». Vendredi soir, lors de l'assemblée générale de l'association, il a donc proposé de renouveler son mandat pour un an : l'intérimaire renouvelle son CDD !

Quelques notes de musique

La section musique des Labourdins se porte bien avec près de 200 membres et un budget bénéficiaire de 4 726 euros. Elle prépare la sortie de son premier single, un CD enregistré avec les cinq catégories de la section musique (les deux chorales, la fanfare, l'harmonie et l'école de musique). Patrick Sistiague, son président, s'occupe également de l'édition d'un livre d'anecdotes, à paraître prochainement.

Sourire chez les « footeux »

La section foot, quant à elle, voit ses effectifs augmenter de 30 % malgré l'effet négatif de la Coupe du Monde. « Notre club a bonne réputation et nous avons obtenu d'excellents résultats sportifs l'an passé », explique Christian Sarriquet, le président. « Nous venons de créer la catégorie foot en salle, qui compte déjà dix-neuf licenciés. Je félicite les joueurs et leurs entraîneurs pour la diminution sensible du nombre de cartons jaunes et rouges », poursuit-il. Cette baisse a une influence positive sur les finances de la section foot, qui boucle difficilement son budget de 106 000 euros depuis deux ou trois ans. Le maire d'Ustaritz a clôturé l'assemblée avec les bonnes nouvelles, la rénovation imminente du bâtiment Bilgune pour la section musique, et surtout la confirmation de la construction d'un nouveau stade de foot pour 2012-2013. « A la suite de négociations difficiles, nous venons juste de signer le compromis de vente, qui nous permet d'acquérir la surface nécessaire pour réaliser ce projet d'envergure, avec terrains éclairés, tribunes, vestiaires et parking », termine le maire.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Pays Basque - terre de football
commenter cet article