Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 20:22

La réserve manque une chance de se rapprocher de la tête

Bayonne ( B) - Stade Montois (B) : 1 - 2

Les réservistes Bayonnais, qui menaient au score samedi soir, auraient pu se rapprocher à cinq points de la seconde place. Mais il aurait fallu gagner !

Les joueurs de Cédric Pardeilhan pouvaient s'offrir une fin de saison intéressante et sans la moindre pression négative. Mais il aurait fallu s'imposer samedi soir contre la réserve du Stade Montois. Ce que n'a pas pu réaliser l'Aviron B, qui, pourtant, menait encore au score à la pause (1-0). Au terme de quarante-cinq premières minutes hachées par de nombreuses fautes à répétition des deux côtés, les joueurs basques avaient, semble-t-il fait le plus dur avec l'ouverture du score signée Duchemin qui reprenait à ras de terre un centre d'Oumaouche. Un but inscrit avec l'aimable complicité du gardien Landais Soubiron, pas exempt de tout reproche sur le but (11e, 1-0). Une ouverture du score logique puisque les joueurs basques auraient pu et dû marquer par Potin trop altruiste (5e), Duchemin qui se voit refuser un but pour hors-jeu (9e), Oumaouche (15e), Burgue qui se fait faucher à la limite de la surface Montoise (35e), Hirigoyen contré au dernier moment (43e) et Oumaouche stoppé par une claquette de Soubiron (45e +5).

Et puis, quasiment plus rien en seconde période, notamment en matière offensive où le seul Darrieussecq tentera sa chance pour les siens mais tombera sur la parade de Soubiron sur sa ligne (67e). Les Montois ne seront pas plus efficaces pendant près d'une demi-heure puisque le gardien bayonnais Nauleau n'aura aucun arrêt à faire. Mais le dernier quart d'heure sera un véritable cauchemar pour les coéquipiers de Pierre Maubaret. C'est tout d'abord Capdeville, à la lutte avec Darrieussecq, qui égalise à la suite d'un coup franc indirect (75e, 1-1). Et à force de reculer et de trop subir, c'est Sotteau qui donne la victoire aux siens d'un extérieur pied droit sur un centre de Perisset (89e, 1-2). Et au lieu d'aller chercher la seconde place, les joueurs bayonnais vont devoir batailler ferme pour assurer leur maintien qui ne tient actuellement qu'à quatre petits points.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Lundi 2 Mai)

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 23:54

Alors que l'équipe première tentera samedi de ramener un résultat de Créteil dans sa course au maintien en National, l'équipe réserve jouera à la même heure à domicile, un match tout aussi important pour son maintien en Dvision Honneur. Qui plus est face à l'autre club basque de la poule.

A 7 journées de la fin, Anglet B (1er, 54 points) a déjà remporté trois matches de plus que sur l'ensemble de la saison dernière. Les joueurs d'Henri Olazcuaga se déplacent demain soir (18h00 à Deschamps) chez le voisin Bayonnais (10e, 41) qui, lui, est quelque peu en difficulté cette année et peine à retrouver son niveau d'il y a un peu plus d'un an maintenant. A priori, cette manche retour du derby basque apparaît déséquilibrée au vu des dernières prestations des deux équipes. Celle convaincante côté Angloy avec trois victoires d'affilée en championnat qui permet aux Genêts de s'installer seul en tête du championnat. Et celle un peu inquiétante et pour le moins en dents de scie côté bayonnais : deux victoires probantes en championnat suivies d'une lourde défaite à Saint-Médard-en-Jalles et d'une élimination à Mourenx en Coupe des Pyrénées. Lors du match aller, les joueurs angloys s'étaient imposés assez logiquement (4-1). À chaque match sa vérité. La victoire est importante pour les deux équipes qui arborent des objectifs différents dans cette dernière ligne droite.

 

  

Bayonne B - Anglet B

Samedi 9 Avril - 18h00

Stade Didier Deschamps

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 13:43

Bayonne B - Villenave

Samedi 15 Janvier

19h00

Stade Didier Deschamps

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 08:32

Bayonne B accroché à domicile

 Bayonne B a concédé le nul. photo bertrand lapègue

En Division Honneur, la réserve n'a pu s'imposer à domicile samedi soir contre Biscarrosse (2-2). Les joueurs de Cédric Pardeilhan sont juste sortis de la zone rouge avec ces deux petits points. Les Bayonnais peuvent avoir des regrets tant sur le plan défensif qu'offensivement. Entre des joueurs n'ayant pas l'habitude de jouer de nombreux matches ensemble, d'autres qui faisaient leurs retours après de longues semaines voire de longs mois de blessure, et les erreurs défensives, il était difficile samedi soir de faire mieux que les deux points. Mais c'est ce qu'il faudra faire au cours de cette deuxième partie de saison pour définitivement se sortir de la zone dangereuse.

Résumé :

En encaissant un but à la fin du premier quart d'heure, les joueurs de Cédric Pardeilhan ne se sont pas facilités la tâche. Un loupé du gardien bayonnais profite au Biscarrosse Olympique et à son défenseur Grimard qui s'y reprend à deux fois avant d'ouvrir le score (15e, 0-1). Heureusement, l'Aviron va égaliser assez rapidement par l'intermédiaire de Duchemin reprenant victorieusement le ballon de la tête au second poteau (20e, 1-1). Le match est joué à un bon rythme mais les bonnes dispositions offensives, à l'image de Pinau et Haidara bien à leur aise côté basque, pêchent dans le dernier geste.

En face, les joueurs landais utilisent la vitesse d'Aires et la technique de Cerqueira pour se montrer dangereux. Et Caradec ne parvient pas à capter la lourde frappe, pourtant à angle fermé, d'Aires (45e, 1-2). Un coup rude juste avant la pause. D'autant plus que ce diable d'Aires dépose tout le monde sur l'aile droite avant d'adresser un centre en retrait pour la reprise contre son camp de Tandia : le ballon heurte le poteau, revient sur le pied du défenseur bayonnais avant de finir dans les gants de Caradec (55e) ! L'Aviron est au pied du mur et commence à privilégier les solutions individuelles. En vain. Jusqu'à ce long centre de Chort sur lequel Benoît Potin s'élève plus haut que son défenseur et devance la sortie de Capdepuy d'une belle reprise de la tête (78e, 2-2). Malgré de fortes poussées en fin de rencontre, les joueurs de Cédric Pardeilhan ne parviendront pas à enlever les 4 points. Mais ils sortent tout de même de la zone de relégation.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 14:33

       

Aviron Bayonnais (B) - Biscarrosse Olympique

18h00

Stade Didier Deschamps

En Division Honneur, l'Aviron Bayonnais B (12e, 20 pts) accueille en fin d'après-midi (Stade Didier Deschamps à 18 h) Biscarrosse (7e, 26 pts). Le match est très important pour les deux équipes. Les joueurs de Cédric Pardeilhan n'ont plus gagné une seule rencontre de championnat depuis le 4 septembre dernier. Malheureusement, les joueurs basques ont autant joué de malchance que manqué d'expérience dans leurs résultats. De son côté, le club landais viendra récupérer une place sur le podium.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 13:07

La réserve aura fort à faire

 L'Aviron B aura fort à faire à Arlac ce week-end. PHOTO Jean-daniel chopin

Bayonne B (12e, 19 pts) se déplace à Arlac (4e, 24 pts). Les Ecureuils sont potentiellement seconds du classement (ils comptent deux matches de retard tout comme les joueurs de Cédric Pardeilhan) et possèdent la meilleure défense de la division. De leur côté, les Bayonnais restent sur six matches sans la moindre victoire (3 nuls et 3 défaites) et une place délicate au classement.

Dimanche 19 Décembre

15h00

Stade Antoine Cruchon

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 11:10

Les Montois restent à l'affût

Image 

Les Montois ont tremblé jusqu'au bout pour garder leur avantage au score. Pour ne pas avoir su se mettre à l'abri dans la première demi-heure de jeu, ils ont permis aux Bayonnais d'y croire jusqu'au coup de sifflet final. Pourtant sous la grêle et la pluie, ils ont pris d'entrée la direction des opérations. Dès la 4e, Urolatégui lancé par Jauffroy ouvre le score. Il récidive à la 13e, en se jouant d'une défense bayonnaise bien mal inspirée. D'ailleurs l'arrière-garde basque lente et naïve, prend l'eau de toute part, mais les Montois ne parviennent pas à creuser l'écart comme à la 30e quand Urolatégui est tout près de réaliser le hat trick. À l'inverse, les Basques reviennent dans le match dans le dernier quart d'heure de la première période, après avoir réduit le score par Elouarri qui bat Ledeun, suite à un long dégagement.

Deuxième marche du podium

Le deuxième acte est l'occasion pour les visiteurs de se montrer plus dangereux par leur trio offensif. Les Montois continuent à dominer, mais se montrent très imprécis à l'approche du but. Il faut attendre la 83e pour voir Razafindrabesoa faire preuve d'une belle efficacité, puisque rentré 30 secondes plus tôt, il marque le troisième but stadiste. L'affaire semble réglée. Mais les Montois ont décidé d'entretenir le suspense jusqu'au bout, et à la 90e, Potin d'un tir croisé redonne espoir aux siens. Pas suffisant toutefois pour empêcher les réservistes montois de se hisser sur la deuxième marche du podium.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 11:00

Des jeunes Bayonnais trop tendres

D’un côté, cinq très jeunes défenseurs (Nauleau, Barat, Brayon, Haramboure et Bompart) ne dépassant pas 20 ans de moyenne d’âge, associés à quatre autres (Maubaret, Escude, Sauvestre, Lestage) déjà habitués aux joutes du National. Potin et Minouni complètent le onze Bayonnais concocté par Cédric Pardeilhan

De l’autre côté, un groupe Angloy, homogène et rompu aux joutes de DH voire un peu plus haut pour quatre d’entre eux (Gruel, Fauconnier, Archidoit et Lefebvre). Il y a un peu de monde au stade, la pelouse est en bon état : les ingrédients sont réunis pour passer une bonne soirée !

Et d’entrée de jeu, les contacts sont rugueux, les duels âpres. Personne ne veut céder un pouce de terrain sur le plan physique. Le premier quart d’heure est quand même plutôt Angloy. La mainmise sur le ballon pour être plus précis.

Un premier tournant.

Car en terme d’occasions, les visiteurs Bayonnais mènent aux points à la fin des quinze premières minutes de jeu. Minouni sur une première frappe légèrement déviée par le crâne d’Echevarria échoue d’un rien au dessus de la barre de Gruel (10e) et Lestage, bien servi par Maubaret, frappe lui aussi au dessus (17e). Mais rendons à César ce qui lui appartient : la première occasion de la partie est pour les Genêts. Par l’intermédiaire de Lasquibar dont la reprise au second poteau n’est pas cadrée (7e).

On se rend coup pour coup au cours de cette première période. C’est à Lapègue, bien décalé par Lefebvre, de venir tenter sa chance, en force, mais l’attaquant Angloy tombe sur le joli réflexe de Nauleau dans ses buts (21e). En face, Gruel ne chôme pas non plus. Il doit intervenir dans les pieds de Sauvestre sur une énorme bévue de passe en retrait de son défenseur Moulia plein axe. Le ballon contré par le dernier rempart Angloy part en lobe, Sauvestre a bien suivi et va marquer à deux mètres des buts : mais sa reprise est du mauvais pied, le droit et le ballon finit hors cadre (23e) ! C’est peut-être le tournant de la rencontre.

Anglet est piqué au vif et va donc réagir ! Lasquibar, lancé dans le mouvement par Lapègue, loupe un duel seul face à Nauleau (32e). La défense Bayonnaise est aux abois. Même erreur soixante seconde plus tard mais la conséquence n’est pas la même. Cette fois-ci, Lasquibar évite la sortie de Nauleau avant d’ouvrir le score dans les buts vides (34e, 1-0). L’ouverture du score s’explique vraisemblablement par le petit plus dans les convictions Angloyes même si les Bayonnais terminent mieux le premier acte. Mais Gruel gagne son duel face à Sauvestre (43e) et Potin ne cadre pas sa reprise de la tête (45e).

Une histoire de penalties ...

Au retour des vestiaires, Zogbo a fait son entrée dans les rangs Bayonnais pour apporter un peu de fraîcheur et de percussion. Mais la première occasion du second acte est cependant, comme en début de match, Angloye. Et le jeune Bompart se fend d’un superbe tacle dans la surface de réparation pour empêcher Lapègue de doubler la mise (49e). Pour ne pas être en reste, sur une belle action Lestage et Zogbo, c’est Archidoit qui vient se sacrifier pour empêcher l’égalisation Bayonnaise (52e).

L’homme en noir, Mr Legoff, entre alors en piste. Il signifie le point de penalty sur une petite « mimine » de Moulia sur un centre du Bayonnais Minouni : Escude prend Gruel à contre-pied (56e, 1-1). Le match est totalement relancé et Lestage est à deux doigts de donner l’avantage aux siens sur un contre rondement mené par Maubaret et Minouni. C’est encore Gruel d’une superbe parade au sol et au premier poteau qui bloque l’évolution du score (60e). Mais trente secondes plus tard, la jeune défense Bayonnaise se fait prendre au piège. Bompart commet l’irréparable sur Lapègue au point de penalty : Lefebvre redonne l’avantage aux siens (61e, 2-1).

L’Aviron assommé en fin de match.

L’Aviron se rue alors à l’attaque. De manière un peu désordonnée mais assez pour que Sauvestre ne se montre dangereux sur une première frappe (71e) et n’oblige Gruel à de nouveau se montrer sous son meilleur jour (86e). Minouni (77e) n’est pas plus heureux sur un centre de Zogbo, auteur, quant à lui, d’une belle rentrée. La fin de rencontre est cruelle pour les « Txuri Urdin ». Ils vont encaisser un troisième but inscrit par un ancien de la maison, Junqua, au terme d’un joli slalom et d’une frappe pleine lucarne (91e, 3-1). Ils boivent même le calice jusqu’à la lie avec un deuxième penalty concédé par Haramboure fauchant Lasquibar qui part seul au but : Borghese clôture le score (94e, 4-1).

 

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 13:28

L'expérience a fini par faire la différence

 Archidoit prend le meilleur sur Escudé. Anglet remporte la manche aller. photo jean-daniel chopin  

Victoire logique des réservistes Angloys dans cette première manche du derby (4-1). Le score s'est surtout alourdi en fin de rencontre.

C'est un bon derby qui a été proposé par tous les acteurs samedi soir. Des contacts rugueux au départ, quelques duels âpres et des occasions de part et d'autre. Bref, les bons ingrédients pour s'imposer sur le terrain et avoir la mainmise sur le ballon. Le premier quart d'heure d'ailleurs, est plutôt angloy. Même si en terme d'occasions, les visiteurs Bayonnais mènent aux points à la demi-heure de jeu.

Minouni sur une première frappe légèrement déviée par le crâne d'Echevarria échoue d'un rien au-dessus de la barre de Gruel (10e) et Lestage, bien servi par Maubaret, frappe lui aussi au dessus (17e). Et la plus belle des occasions est pour le jeune Sauvestre qui profite d'une boulette énorme de Moulia sur une passe en retrait mal assurée : l'attaquant bayonnais bute sur la sortie énergique de Gruel mais pouvant encore marquer dans les buts vides, manque le cadre de façon incroyable à deux mètres de la ligne (23e). Ne croyez cependant pas que les Angloys soient en reste : Lasquibar manque le cadre sur une reprise de volée (7e) et Lapègue, bien décalé par Lefebvre, bute sur la parade de Nauleau dans les buts bayonnais (21e). Les joueurs d'Henri Olazcuaga jouent par accélérations et piquent là où ça fait mal. La défense bayonnaise, très jeune, à force de jouer sur le fil du rasoir, finit par se faire surprendre lorsque Lasquibar, lancé à la limite du hors-jeu, évite la sortie de Nauleau pour marquer dans les buts vides (34e, 1-0).

Une histoire de penalties

Au retour des vestiaires, les deux équipes continuent de se rendre coup pour coup. Mais c'est l'Aviron qui finit par égaliser profitant d'une main de Moulia dans la surface : Escude prend Gruel à contre-pied (56e, 1-1). Le match est totalement relancé mais bascule de nouveau cinq minutes plus tard juste après un arrêt réflexe incroyable de Gruel sur une belle frappe de Lestage (58e). Le jeune Bompart commet une faute sur Lapègue dans la surface Bayonnaise et M. Legoff n'hésite pas en sifflant son deuxième penalty de la soirée, cette fois-ci pour les Genêts. Ces derniers reprennent le score en main grâce à Lefebvre (61e, 2-1). Les joueurs de Cédric Pardeilhan vont alors se ruer à l'attaque mais se font planter en contres. D'abord par un ancien Bayonnais, Junqua, auteur d'un slalom parfait et d'une frappe sous la barre de Nauleau qui n'y peut pas grand-chose (91e, 3-1). Et finalement sur autre penalty transformé cette fois-ci par Borghese au bout du temps additionnel (94e, 4-1). Les Genêts B remportent la manche aller du derby. Logiquement.

                                  Jakes Debounco - Sud-Ouest (Lundi 8 Novembre)

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 01:26

Chaud derby à Saint-Jean

 

C’est le match que les supporters, suiveurs, coachs et joueurs ont certainement coché en début de saison. Les réservistes bayonnais (8e, 17 pts) viennent de subir leur première défaite il y a quinze jours à domicile après un bon début de saison. Un coup d'arrêt que les joueurs de Cédric Pardeilhan vont certainement vouloir effacer. Les réservistes angloys (11e, 14), eux, ont également été défaits il y a quinze jours après deux victoires d'affilée faisant suite à un début de saison pénible. Les deux équipes vont donc vouloir se racheter. Le derby arrive donc à point nommé ! Il aura lieu samedi soir au stade Saint-Jean d’Anglet (19h00).

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article