Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 15:19

Défaite interdite pour les réservistes

Un match à ne pas perdre pour l'Aviron B qui peine à inscrire des points en ce début de saison.

L'Aviron Bayonnais joue toutes les deux semaines en match officiel en ce moment. Pas idéal pour trouver des automatismes, tant dans le domaine offensif que défensif, même si tous les joueurs font les efforts nécessaires aux entraînements. Ce manque d'enchaînement des rencontres est encore plus difficile à gérer pour une équipe réserve, contrainte aux aléas du groupe du National, aux suspensions et aux blessures. Ainsi, les deux frères Boulay vont manquer à l'appel pendant quelque temps, Jules Marsaud également sans oublier Mathieu Hirigoyen. Quelques autres sont en instance de reprise et devraient reprendre avant de postuler en A mais avec un match tous les quinze jours, difficile de se faire une idée.

Pour autant, l'Aviron B doit faire face à cette situation avec en plus, un début de saison compliqué et quatre défaites en cinq matches joués. Les joueurs de Cédric Pardeilhan s'étaient réveillés il y a trois semaines en infligeant une lourde défaite à Cugnaux (4-1) mais n'ont pu confirmer à Mérignac il y a quinze jours (défaite 1-2).

Marraud aux commandes

Du coup, la réception de Cognac est très importante pour les joueurs basques s'ils ne veulent pas s'enfoncer un peu plus en bas de tableau. Et les Charentais ne sont pas au mieux après un début de saison intéressant. Vainqueurs de leurs deux premières rencontres (contre le Stade Montois et Tarbes), les joueurs de l'ancien gardien de but professionnel de Nantes, David Marraud, viennent d'enchaîner par quatre matches sans la moindre victoire. Mais battus à Agen et contre le Stade Bordelais, les Charentais ont stoppé l'hémorragie et tenu en échec Trélissac et Tournefeuille lors des deux dernières journées. Les Cognaçais pratiquent un jeu tourné vers l'offensive et les occasions risquent de ne pas manquer de part et d'autre. Aux joueurs basques de savoir en profiter.

Et il vaut mieux prendre les points actuellement quand on connaît le programme dans les prochaines semaines de la bande à Cédric Pardeilhan : Tarbes, Agen et le Stade Bordelais, soit autant d'équipes lancées à la poursuite du leader incontesté Toulouse B.

Jakes Debounco – Sud-Ouest (Samedi 10 Octobre)

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 03:13

Vive les vacances

Pour leur dernière sortie, les réservistes ont lâché prise samedi dernier.
Dans une rencontre sans enjeu, on pouvait espérer du jeu. Bien décidés à remporter ce dernier match de la saison, les libournais lancent les premières offensives. Wany ouvre le score dès le quart d'heure de jeu, exploitant parfaitement une mauvaise relance de Ahrancet dans l'axe. Il fixe Pothet à l'entrée des 18 mètres et adresse une frappe croisée imparable dans le coin gauche des buts de Dargelos (1-0, 14e minute). Il manque de peu de doubler la mise, mais sa frappe du droit à la sortie d'une série de dribble est contrée par Nouicer (20e minute). Nantis de cet avantage à la pause, les Girondins se contentent de gérer en seconde période. Les mouvements collectifs libourno-saint/seurinois s'enchaînent essentiellement côté droit de l'attaque, mais Wany, Pinto ou Gasparotto pêchent dans le dernier geste. Il faut un raid solitaire de Laurent pour réveiller les visiteurs, sa frappe croisée trouvant les gants de Martinez sur sa trajectoire (55e).

La fin de match est tout à l'avantage des pingouins qui multiplient les offensives sur tout le front de l'attaque. Chapron est à deux doigts de fêter son entrée par un but splendide, mais son ciseau retourné frôle le montant droit du mauvais côté (70e). Koeppel trouve quand même la force de s'arracher sur 30 mètres pour venir battre Dargelos de prés après une belle ouverture de Gasparotto dans le dos de la défense (2-0, 85e). Les Pingouins terminent, sur une victoire, une saison à oublier.

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Lundi 1er Juin)

img139/8452/logosudnx7.png

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 12:00

Ne pas rater la sortie


L'Aviron espère rattraper sa dernière sortie par un succès.
L'Aviron B a raté sa sortie à domicile la semaine dernière face à Sète Pointe-Courte (2-3). Une défaite qui résonne mal donc pour la bande à Cédric Pardeilhan qui voulait conclure son premier exercice en CFA2 par deux victoires. Mais face à des Héraultais qui jouaient leur dernière chance de maintien, la marche était sans doute un peu trop haute pour les jeunes joueurs basques démobilisés après l'acquisition de leur maintien une semaine plus tôt.

Le coach bayonnais avait bien senti le coup sur la semaine d'entraînement : « Au niveau de l'investissement sur les séances, j'ai senti que cette semaine qui précède le match contre Pointe-Courte, n'était pas au bon niveau. Je vais essayer de mobiliser quand même les troupes pour ne pas terminer la saison en eau de boudin. » Malgré tout, ses recommandations et ses avertissements n'auront pas été entendus. Mais il y a fort à parier que les jeunes joueurs bayonnais voudront prendre une petite revanche pour finir la saison sur une bonne note. Bien entendu, le maintien qui était l'objectif principal du club, est dans la poche mais une troisième défaite d'affilée sonnerait quand même mal à l'heure du bilan. Quand on sait que les réservistes libournais sont eux aussi assurés de leur sort pour l'an prochain, au moins sportivement (descente en DH mais il se murmure en coulisses que Libourne pourrait connaître une plus grosse chute), on peut assister à une rencontre sans arrière-pensées et sans doute débridée.

Pour info, la treizième place se jouera entre Sète B (62 points, en déplacement à Agen) et Brive (60 points, en déplacement à Tarbes). Les Bayonnais (63 points) évitent cette 13e place en cas d'égalité à trois et en cas d'égalité avec les Corréziens.

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Samedi 30 Mai)

 img139/8452/logosudnx7.png

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 11:22

Bayonne finit sur une fausse note

Bayonne B - Sète Pointe Courte : 2 - 3

BUTS : F.Boulay (14e), Paulet (76e) pour Bayonne B.
Cannac (3e), Serrano (51e), El Hajaoui (85e) pour Sète.

BAYONNE B : Bechaud, Fesser, Tardan, Arhancet, Pothet, Nouicer, Maubaret, F.Boulay, Seidou (Laurent 63e), Sarrabere (Paulet 55e), T.Boulay (Enciondo 72e).

Les réservistes bayonnais terminent leur saison sur une fausse note à domicile (2-3).
Cédric Pardeilhan avait presque senti le coup venir cette semaine à l'entraînement. Le maintien en poche, le coach bayonnais avait senti une petite pointe de décompression avant de conclure les deux dernières rencontres de la saison. Et la défaite de samedi soir face à un club relégué finalement en championnat régional lui donne presque raison.

D'entrée de jeu, les Sétois ouvrent le score sur le premier corner à leur avantage : Cannac devance de la tête le gardien Bechaud (3e, 0-1). Mais la réaction des Bayonnais ne tarde pas. Et sur un coup franc botté par Fabien Boulay, les Bayonnais égalisent avec un peu de réussite sur la tentative de dégagement du gardien visiteur Dolleans (14e, 1-1).

Le jeu va ensuite être assez équilibré même si les occasions franches de prendre l'avantage pour les joueurs basques sont plus présentes que celles languedociennes de le reprendre. Ainsi, les Bayonnais vont trouver un Dolleans mieux inspiré qu'en début de match. Le gardien sétois sauve sur deux frappes de Maubaret (28e, 36e) et est largement suppléé par sa transversale sur un lob tenté par l'autre frère Boulay, Thierry (42e). En face, seule une frappe non cadrée de Cannac inquiète à peine Bechaud avant la pause.

Mais, dès le retour des vestiaires, les Héraultais reprennent les devants grâce à Serrano qui profite d'un mauvais dégagement bayonnais dans les six mètres pour tromper de nouveau l'infortuné Bechaud (51e, 1-2). L'Aviron repart donc à la charge. Et après quelques tentatives infructueuses de la part des joueurs locaux, c'est le nouvel entrant Paulet qui remet ses co-équipiers à égalité sur un centre de Fabien Boulay (76e, 2-2). Les Sétois, obligés de vaincre pour se sauver, vont mettre un point d'honneur à s'imposer sur la Côte Basque et El Hajaoui marque sur une déviation de Chouraki (85e, 2-3). Un troisième but vain puisque Sète Pointe Courte descend quand même. Un paradoxe avec la défaite des Bayonnais, battus mais maintenus tout de même.

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Lundi 25 Mai)

img139/8452/logosudnx7.png

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 12:20

Finir en beauté

Assurés du maintien, les Bayonnais veulent bien terminer à la maison.
La saison des joueurs Bayonnais aura été, tout du moins en terme de résultats, en dents de scie. Mais le coach Cédric Pardeilhan, dont c'était la première année en tant que premier éducateur d'une équipe, est resté optimiste tout le long, ne regardant que la progression de ses joueurs et le contenu de leurs rencontres. « Je suis très satisfait de ce qu'on aura réalisé tout au long de la saison » se félicite-t-il. « Du premier au dernier entraînement, tous les joueurs ont répondu présents avec une grosse motivation et beaucoup d'enthousiasme. Finalement, ça aura été une première expérience enrichissante à tous les niveaux. »

« La saison a été pleine pour tout le monde. Les jeunes joueurs du club ont eu du temps de jeu. Ils ont pu se rendre compte que le travail était toujours récompensé et que le club faisait confiance à la jeunesse. J'ai toujours eu des compositions de groupe très jeunes mais ça ne nous a pas empêchés de faire de gros matches ». « Mais dans l'ensemble, pour une première année d'apprentissage, je trouve qu'on a su répondre présent. Et je suis même presque surpris du sérieux que tous les garçons ont appliqué sur toute la durée du championnat. Pour moi aussi, en tant que coach, j'ai beaucoup appris ». Et il faut maintenant conclure l'exercice actuel. A commencer par la réception en fin d'après-midi de Sète Pointe Courte avant un déplacement à Libourne B lors de la dernière journée, face à deux équipes qui joueront leurs dernières chances de maintien : « J'aimerai bien finir avec deux victoires », conclut le coach Bayonnais.

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Samedi 23 Mai)
img139/8452/logosudnx7.png

-------------------------------------------------------------

Bayonne B (10e, 62 points) - Sète Pointe Courte (15e, 51 points)

Stade Didier Deschamps - 18h00

Arbitre : M. Laille

(entrée gratuite pour les abonnés)

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 13:18

L’Aviron sauve sa tête en CFA2

Les réservistes cèdent en Dordogne mais sont maintenus.
L'Aviron Bayonnais, malgré sa défaite, est assuré de jouer en CFA2 la saison prochaine. Les Bayonnais bénéficient en fait de la défaite de Libourne, battu par Mont-de-Marsan (2-0).  L'objectif de Trélissac était de marquer, sans encaisser de but. Le groupe a respecté les consignes, produisant de surcroît du beau jeu. Cependant, l'efficacité s'est fait attendre. Tronche et sa patte se mettent les premiers en évidence. Le mi- lieu a vu Bouet avancé et tente un lob astucieux de 40 mètres, frôlant le but vide (5e). Sur un coup franc de Tronche, Che- valier est trop court. Et Mokemo place une tête au deuxième poteau, qui passe de peu à côté (12e).

Petite frayeur

Le Trélissac Football Club multiplie les occasions. Sur une touche de Makalou, Baruxakis passe derrière la défense, mais l'angle est trop fermé (16e). Les visiteurs se mettent enfin en évidence, or la frappe de Sarrabère est sans danger pour Gomes (22e). Le TFC ne fera pas la différence en première période, la tête de Kari passant au-dessus juste avant la pause (41e). Loupant de peu le cadre, Mokemo n'est pas plus heureux sur un service astucieux du jeune Bordet.

Au retour des vestiaires, le TFC se fait une petite frayeur. Sur un coup franc d'Enciondo, la balle file devant le but ; mais aucun Bayonnais n'est là pour couper la trajectoire (65e). Deux tauliers de Trélissac vont alors faire la décision. Sur une ouverture lumineuse de Tronche, c'est un Mokemo en pleine course qui place une tête à bout portant, ne laisse aucune chance à Bouet (1-0, 69e). Le TFC devra se contenter de ce petit but d'avance, la frappe enroulée de Gay passant de peu à côté (80e) et celle de Mokemo, sur un service de Baruxakis, étant contrée in extremis (90e).

Le TFC, s'il a remporté ce duel, n'aura donc pas été heureux cette saison, maintes fois privé de buts en raison d'un pied ou d'une jambe. Cela ne doit pas occulter le beau jeu produit cette saison. Il reste deux matches à Trélissac pour, peut-être, se hisser sur la 3ème marche du podium, en cas de défaillance du trio de tête.

Cédric Rougier (Sud-Ouest – Lundi 18 Mai)

img139/8452/logosudnx7.png 

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 10:42

Les réservistes de l’Aviron proches du but

Il manque mathématiquement une victoire aux réservistes bayonnais pour leur maintien en CFA 2. Une occasion à saisir dès ce week-end à Trélissac.
La longue saison des joueurs bayonnais touche à sa fin. Il reste encore trois journées à disputer et les jeunes joueurs bayonnais ne sont plus très loin d'obtenir leur maintien. Ce qui représenterait déjà un petit exploit pour un premier exercice à ce niveau, pour une équipe réserve et toutes les contraintes que cela comporte, le tout contre des équipes déjà plus chevronnées et ambitionnant l'accession en CFA. L'Aviron Bayonnais a d'ailleurs manqué une occasion la semaine dernière à Aurillac B (1-1) lors de la mise à jour de son calendrier. « On a loupé le coche, ce n'est pas un bon résultat », indique le coach bayonnais. « Pourtant, les joueurs ont fait ce qu'il fallait dans l'envie, le mouvement, le jeu tout simplement. Mais on manque au moins quatre duels face au gardien. Les garçons étaient dans le chantier mais n'ont pas été forcément récompensés. » C'est bien dommage car avec une victoire ramenée d'Auvergne, le maintien aurait été mathématiquement acquis.

Pas d'inquiétude

Il ne manque plus grand-chose. La situation actuelle n'est pas pour autant inquiétante. Des trois derniers qui descendent automatiquement, Aurillac B (47 pts) et Sète Pointe Courte (50 pts) sont plus que mal engagés. L'actuel premier relégable, Libourne B (53 pts), est dans une fâcheuse posture, à un point du treizième, Brive, qui pour le moment, se sauve mais devra attendre la fin du championnat pour savoir s'il restera en CFA 2 ou non. Les Bayonnais possèdent donc sept longueurs d'avance sur les Corréziens à trois journées de la fin, sans oublier la différence de but particulière favorable. Il manque donc juste un match nul pour éviter la zone rouge et une victoire pour éviter la 13e place. Le déplacement aujourd'hui à Trélissac est quand même loin d'être une formalité surtout en plein milieu d'une période délicate pour le club ciel et blanc : « Nous avons quelques blessés et des suspendus au club, donc il faudra attendre le dernier moment pour la composition exacte du groupe », explique Cédric Pardeilhan. « Mais bon, il faut faire avec. Les joueurs font les efforts dans la semaine, tout le monde est prêt à jouer à n'importe quel poste et continuer à progresser individuellement. On a une jeune équipe qui a envie de jouer et face à des briscards qui seront peut-être déçus de ne pas pouvoir monter, on peut s'imposer même si tout le monde pense que je suis un peu fou de penser ça », plaisante le coach.

Jakes Debounco (Sud-Ouest - Samedi 16 Mai)

Le match Stade Firmin Daudou (ce soir - 19h30)

Trélissac B (4e, 72 pts) - Bayonne B (10e, 61 pts)

Arbitre : M. Yazar
-----------------------------------------------------------------------------

Une fin de saison sans démobilisation

Le TFC a beau être fixé sur son sort, il refusera de baisser les bras, ce soir, devant son public.
La réserve de l'Aviron Bayonnais continue son apprentissage. Dans l'équipe alignée par Cédric Pardeilhan la semaine dernière, le joueur le plus âgé avait 21 ans. Or, malgré sa jeunesse, cette formation réalise un beau parcours, ne comptant qu'une seule défaite (face à Tarbes) lors de ses sept derniers matches. Elle est également détentrice d'un succès à domicile (face à Rodéo). Et le coach de l'Aviron n'est pas inquiet pour l'avenir : « L'équipe est jeune, elle doit continuer à progresser et acquérir de l'expérience. Le maintien est presque assuré. Nous devons encore travailler la finition. Au regard des occasions que nous nous procurons, nous aurions dû gagner les matches face à Toulouse Fontaines, Agen et Aurillac. » Le coach ne connaîtra le groupe aligné qu'à l'issue du dernier entraînement. L'équipe première jouant ce soir, un à deux joueurs devraient descendre de National pour compléter le groupe, lequel pourrait également compter un, voire deux jeunes de la catégorie des 18 ans deuxième année.

Après 15 jours sans jouer...

De son côté, le TFC retrouve le championnat après quinze jours sans compétition. La première semaine, le groupe a récupéré pour soigner les petits pépins. Cette semaine, la reprise a été plus sérieuse. Bruno Steck pourra compter sur les retours de Kari, Gay, Delair et Makalou. Il devra, en revanche, se passer de Burgho et Monzie, blessés, ainsi que de Morin et Raynaud, suspendus, et peut-être de Poueys (cheville), incertain.

Comme son homologue, Bruno Steck devrait intégrer un 18 ans dans le groupe. Un attaquant. Mais le coach attend « un match sérieux et complet ». « L'équipe doit gagner, ne pas prendre de but et marquer, poursuit-il. La fin de la saison arrive, les organismes sont fatigués, les petits pépins s'accumulent... Néanmoins, même si l'équipe n'a plus rien à jouer, le groupe n'est pas démobilisé. Au contraire, il est toujours motivé. »

Cela ne sera pas de trop pour venir à bout d'une équipe qui ne pointe qu'à cinq longueurs du 5e de la poule et réalise toujours de bons matches face aux équipes de tête. Les Trélissacois l'avaient d'ailleurs constaté au match aller, où ils s'étaient toutefois imposés... « Avec un brin de réussite », dixit Bruno Steck.

Cédric Rougier (Sud-Ouest Dordogne - Samedi 16 Mai)

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 08:06

Bayonne vendange à Aurillac

L'Aviron a cruellement manqué de réussite (1-1)
Certainement aurait-il fallu à Aurillac un supplément d'âme pour créer les conditions de la réussite. Mais comme dans le jeu les affaires ne volèrent pas très haut, non plus, ce résultat nul tout aussi compromettant soit-il demeure un moindre mal pour les Cantaliens. Car si tout avait plutôt bien commencé pour eux, la suite se révéla beaucoup plus laborieuse. Le but de Ndiaye inscrit consécutivement à un corner de Y. Beffrieu repris de la tête par Andrieu avant d'atterrir sur le pied de Ounissi n'eut pas le don de galvaniser les énergies (23e). Ounissi obligea bien Bechaud à se coucher (33e) mais ce fut Bayonne sur la relance qui égalisa. Buyoyo alerta dans la profondeur Laurent pour une frappe puissante ne laissant aucune chance à L. Bennet.

Les visiteurs auraient pu prendre l'avantage juste avant la pause sans un sauvetage de Barthomeuf et de façon plus nette après lorsque Bennet repoussa une frappe de 30 m de Buyoyo dans les pieds de Sarrabere dont le missile s'échoua dans les thuyas. Bayonne, plus consistant et entreprenant, maîtrisait mieux les opérations et se procurait une nouvelle occasion que vendangeait Dos Santos (68e) avant que Junqua ne frappe à son tour à côté (79e). Les Basques pouvaient ainsi nourrir des regrets. Ils disposèrent des munitions pour s'imposer en Haute Auvergne mais leurs artilleurs manquèrent de précision. Ce partage ne changera rien à leur histoire. Par contre, celle d'Aurillac s'écrira la saison prochaine à l'étage du dessous.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 10:35

A Aurillac pour les quatre points !

Samedi 9 Mai à 15h00 Stade de Baradel

Aurillac B (16e, 45 points) - Bayonne B (11e, 59 points)

Arbitre : M. Naas

C'est un match à quitte ou double pour les Auvergnats sur leur pelouse. Samedi, en fin d'après-midi, il ne restera plus que trois journées à disputer et toutes les équipes auront leur calendrier à jour. Les Aurillacois n'ont pas le choix, il leur faut impérativement la victoire pour recoller à cinq longueurs de Brive, 13e. Et il leur faudra s'imposer, ensuite, sur les trois dernières rencontres sachant qu'ils n'ont gagné que quatre fois cette saison. De son côté, la réserve de l'Aviron Bayonnais, coachée par Cédric Pardeilhan a fait un grand pas vers son maintien lors de la victoire enregistrée dimanche dernier face au Rodéo.
Et si d'aventure, les doublures bayonnaises venaient à s'imposer, le maintien serait également mathématique. « La victoire contre le Rodéo a fait du bien à tout le monde » précise le coach bayonnais, « mais on a encore un dernier coup de collier à donner, ne serait-ce que pour être complètement rassuré sur cette fin de saison. Cela dit, tous les matches sont bons à jouer pour acquérir de l'expérience et continuer à progresser. Il leur faut également prouver beaucoup de choses comme le fait d'être prêt à jouer au-dessus. » Car il ne faut pas s'y tromper, le groupe bayonnais est très jeune. Et même si ce ne serait pas une surprise de le voir se maintenir en CFA2, ce serait cependant un joli petit exploit. Et toute la saison, le staff bayonnais a dû jongler entre les joueurs non retenus en National d'un côté, les jeunes joueurs évoluant pour la plupart à ce niveau pour la première fois d'un autre côté sans oublier la gestion des suspendus et des blessés. Aujourd'hui, les Bayonnais sont partis à quinze joueurs afin de bien négocier ce virage dans le Cantal. Car derrière, l'Aviron se déplacera à Trélissac, recevra Pointe-Courte avant un dernier déplacement à Libourne B, soit deux rivaux directs avec des équipes de la zone rouge.

Le groupe : Bechaud, Paul, Barrière, Enciondo, F. Boulay, Nouicer, Dos Santos, Melon, Arhancet, Tardan, Sarrabere, Laurent, Buyoyo, Launay, Junqua.

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Vendredi 8 Mai)
img139/8452/logosudnx7.png

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 19:31

L’Aviron B s’impose en toute fin de match
img99/2946/7436824mm1.jpg

Les réservistes bayonnais se sont donné une grosse bouffée d'oxygène en s'imposant dans le temps additionnel (2-1). Une victoire qui peut être synonyme de maintien pour l'Aviron.
Les Toulousains du Rodéo se déplaçaient sur la Côte Basque avec l'envie de ne pas se faire décrocher par leurs voisins du Téfécé et des Fontaines en vue de l'accession en CFA. De leur côté, les Bayonnais de Cédric Pardeilhan disputaient leur quatrième match consécutif à domicile sans aucune victoire jusqu'alors. Ce sont les Bayonnais qui entrent le mieux dans la partie. Sur un corner frappé par El Hajjam, Pothet, tout seul au second poteau reprend de la tête mais le ballon file juste à côté des buts toulousains (7e) et Laurent se fait contrer sur un centre de Tardan (9e). Les visiteurs réagissent mais Siliti manque le cadre depuis le point de penalty (12e) avant que Pothet semble toucher le ballon du bras dans la surface sans que M. Canal n'intervienne (21e). Les deux équipes proposent un jeu vivant mais les deux gardiens n'ont pas beaucoup à intervenir jusqu'à la pause.

Au retour des vestiaires, les Toulousains dominent territorialement durant un bon quart d'heure mais Laaloudj ne cadre pas (49e), Bechaud boxe des deux poings une lourde frappe de Siliti (52e), Daffe bien lancé dans la profondeur ne peut éviter la sortie du gardien basque (61e) et Cesto tente un lob de 25 m qui passe au-dessus (63e). L'Aviron, qui a laissé passer l'orage, éteint la petite colonie de supporters toulousains sur une action d'école : Thierry Boulay trouve Heckly dans la surface qui évite la sortie de Costes avant de marquer dans les buts vides, avec l'aide du poteau et malgré un angle plus que fermé (65e, 1-0).

Les Basques font la bonne opération et gèrent ensuite leur fin de rencontre jusqu'à cette tête de Daffe, monté aux avant-postes que Bechaud ne parvient pas à maîtriser : Siliti traîne dans les parages et égalise (82e, 1-1). Le coup est rude pour l'Aviron mais le Rodéo ne peut encore pas se contenter de ces deux points. Et sur un coup franc dans le temps additionnel, le long centre de Soubervie est repris de la tête par Pothet oublié au second poteau pour une remise vers Nouicer qui reprend victorieusement d'une tête plongeante (93e, 2-1). Ces quatre points arrachés dans le temps additionnel permettent sans doute aux réservistes bayonnais de se maintenir en CFA2.

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Lundi 4 Mai)
img139/8452/logosudnx7.png

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article