Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 12:34

L'Aviron débute son triptyque à Brive

Les joueurs de Cédric Pardeilhan attaquent une semaine décisive à 3 rencontres.
Rejoint dans les ultimes secondes de jeu dimanche dernier à domicile par Sète B (1-1), l'Aviron B de Cédric Pardeilhan a loupé une bonne occasion de se sortir des sables mouvants de la zone rouge bien qu'il y soit quelque peu englué à cause de son calendrier qui n'est pas mis à jour. Mais depuis la reprise de la série retour, les joueurs Basques n'ont remporté qu'un seul de leurs quatre matches (même si l'inverse est vrai également avec une seule défaite) et c'est bien dommage d'avoir laissé filer deux points contre Sète la semaine dernière, notamment après avoir ouvert le score à 5 minutes de la fin. Mais cette équipe réserve a les qualités de ses défauts. La jeunesse et l'insouciance peuvent souvent apporter le grain de folie en matière offensive comme jouer de vilains tours défensivement avec un zeste d'inexpérience.

Ce week-end, l'Aviron a donc pris la route de la Corrèze pour rallier Brive, une équipe qui se trouve à égalité avec les Bayonnais au classement mais avec un petit détail toutefois, celui d'avoir disputé deux rencontres de plus que les Basques. La mission est donc claire pour les coéquipiers de Jérôme Arhancet : ne pas perdre à Brive qui est loin d'assurer devant ses supporters à domicile. Avec seulement deux succès en 10 matches, les Corréziens jouent avec le feu pour leur maintien mais sont aussi les rois du match nul (dixpartages de points en vingt rencontres). Ne pas s'incliner serait synonyme de laisser les Brivistes derrière au classement, ce qui serait déjà une bonne affaire comptable. Le tout, en prenant soin de bien gérer les efforts physiques puisque les Bayonnais se déplaceront à nouveau mercredi à Agen (match en retard de la 12e journée) avant de recevoir Arcachon en fin de semaine prochaine. Un sacré menu !

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Samedi 21 Mars)
img139/8452/logosudnx7.png
------------------------------------------------


Ce soir au stade Pestourie à Brive - 19h30

Brive (14e, 39 pts) - Bayonne B (13e, 39 pts)

Arbitre : M. Ledoux

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 10:27

Bayonne rejoint sur le fil
 

1 - 1

Dimanche dernier, à quelques secondes près, les réservistes Bayonnais imitaient parfaitement leurs équipiers du National. Au cours d’un match engagé mais régulier, sans trop d’occasions de part et d’autre, les joueurs de Cédric Pardeilhan ont profité d’une énorme boulette entre Capelli et Domenech pour ouvrir le score. Sur un long ballon, les deux joueurs Héraultais se gênent et Dalmat, qui venait de faire son entrée en jeu, part tout seul au but, évite la sortie du gardien adverse Pappalardo qui l’accroche toutefois dans la surface. Le penalty est indiscutable et Escude prend le gardien visiteur à contre-pied (82e, 1-0). Et on pense alors que le match est joué. Les Bayonnais semblent gérer jusqu’au bout du temps additionnel lorsque Lazari déboulant sur le flanc droit, centre en retrait vers Abahil qui reprend à bout portant. Bouet est impeccable sur sa ligne et sort la parade du match. Malheureusement, sur le corner et le cafouillage qui suivent, Manguele parvient à placer une frappe du gauche au fond des filets Basques (94e, 1-1). L’Aviron perd deux points précieux qui auraient pu leur dégager un horizon partiellement bouché par leurs trois matches en retard. Face à une formation Sétoise bien en jambes et très vite tournée vers l’offensive, l’Aviron a su faire le dos rond, malgré quelques soucis dans la conservation du ballon. Les deux équipes se sont neutralisées toute la partie et le partage des points est finalement équitable même si le scénario du match aurait pu se montrer plus favorable aux Ciel et Blanc.

 

COMPOSITION : Bouet, Arhancet, Tardan, Pothet, Hirigoyen, Tassali, F.Boulay (Dos Santos 66e), Barrière, Elissalt (Dalmat 75e), Escude, Lassalle (Launay 45e).

 

BUTS : Escude (82e, sp) pour Bayonne ; Manguele (94e) pour Sète.

 

AVERTISSEMENTS : Pothet (53e), Barrière (60e), Tardan (85e) à Bayonne ; Capelli (55e), Pappalardo (82e) à Sète.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 13:36

    1 - 2    


BAYONNE : Bouet, Arhancet, Tardan, Pothet, Laporte, Tassali, Lacroix, Enciondo (Giron 42e), Amieux (T.Boulay 48e), Diop, Seidou (Sarraberre 74e)

BUTS : Diop (63e) pour Bayonne. Mokemo (16e), Tronche (33e) pour Trélissac

Pour ce match en retard de la 14e journée, les deux équipes avaient chacune besoin de points. Les Basques pour sortir de la zone rouge dans laquelle ils sont empêtrés avec leurs trois matches de retard et pour conserver une bonne dynamique. Les visiteurs, qui ambitionnent l’accession en CFA, pour rester collés au haut du classement.

Malheureusement, les Trélissacois ont trop rapidement pris les devants. Après un petit quart d’heure sur un long ballon côté gauche, l’ancien Bayonnais, Poueys, file jusqu’à la ligne de but avant d’adresser un bon centre en retrait que Mokema s’empresse de convertir en but sur une frappe décroisée qui trompe Bouet (16e, 0-1). Du 100% de réussite puisque les Dordognots inscrivent le but sur leur première occasion.

Les Bayonnais tentent bien de réagir mais obligés de courir après le ballon, ils s’exposent aux contres Trélissacois. Et c’est une nouvelle fois Poueys qui va jouer les bourreaux. L’attaquant Trélissacois fixe la défense Basque dans l’axe avant de servir tronche côté gauche à l’entrée de la surface. L’ancien Niortais de Ligue 2 se joue de Pothet avant de frapper à ras de terre hors de portée de Bouet (33e, 0-2).

A la pause, le match semble joué. Mais les Bayonnais reviennent des vestiaires avec de biens meilleures intentions. Et sur un centre du capitaine Arhancet, Diop est laissé tout seul au point de penalty. Le milieu de poche basque ne se prive pas et réduit l’écart (63e, 1-2). Avec une bonne demi-heure de jeu, le match est désormais relancé. Les Basques acculent les hommes de Bruno Steck dans leurs cinquante mètres mais sans réellement inquiéter Gomes dans ses buts. Malgré tout, Seidou manque d’un cheveu sa reprise sur un centre de Diop (66e) et les entrées en jeu de Giron, Boulay et Sarrabere ne changent rien à la donne. Les quatre points s’envolent définitivement.

Jakes Debounco (Sud-Ouest – Lundi 2 Mars)
img139/8452/logosudnx7.png

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 18:30

Rester sérieux et concentré

Les réservistes de l'Aviron entament leur série de matches en retard avec la réception d'un sacré client : Trélissac. L'Aviron Bayonnais a délivré une belle rencontre samedi dernier contre Saint-Alban. Avec les 4 points en poche, les joueurs de Cédric Pardeilhan sont revenus à deux petites unités de leurs hôtes d'un jour, le tout avec trois matches de moins qu'eux. C'est déjà une sacrée bonne opération au classement. Car les réservistes bayonnais nagent en aveugle avec leurs trois matches de retard. Difficile d'y voir clair dans leur positionnement tant que leur calendrier e sera pas totalement mis à jour, ce qui dans l'absolu ne devrait pas avoir lieu avant le 9 mai prochain ! En attendant, les joueurs basques s'apprêtent à recevoir Trélissac, un candidat sérieux au CFA. « Nous, à côté, on continue notre bonhomme de chemin avec enthousiasme et on peut raisonnablement espérer remonter très vite au classement. Si nous avons eu de bons résultats jusqu'à présent, c'est parce qu'on a su se remettre en question chaque semaine et qu'on s'est toujours accroché.                      
Bayonne B (13e, 35 pts) - Trélissac (3e, 50 points)
Ce dimanche à 15h00 au Stade Didier Deschamps
Arbitre : M. Ledoux

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 09:47

L’Aviron doit reprendre avec autorité
img180/8105/boulayvi2.png
Retour aux affaires courantes après trois matches disputés en deux mois.

« Ça fait très longtemps qu’on attend cela. On a désormais quatre matches en retard sur le calendrier officiel. Dans l’absolu, on peut prendre seize points. C’est hyper important de gagner samedi pour continuer à jouer sereinement avec nos matches de retard. » Cédric Pardeilhan doit être comme tous ses joueurs, impatient d’en découdre de nouveau régulièrement avec la compétition. Les réservistes Bayonnais n’ont joué qu’un match de championnat au mois de décembre (juste avant Noël), un autre en janvier et un il y a quinze jours à Mont-de-Marsan. « Entre ces multiples matches reportés, j’ai vu de bonnes choses lors des séances d’entraînement mais c’est clair qu’il y a beaucoup de frustration de ne pas pouvoir jouer le samedi » indique Cédric. Le coach Bayonnais ne se fait pas de souci sur le physique des joueurs : « Les garçons mettent beaucoup d’intensité dans les séances ou même les oppositions que l’on a été obligé de mettre en place à la place des matches. Des joueurs ont été emmenés à « grimper » avec le groupe National. L’état d’esprit est irréprochable, il y a beaucoup de sérieux chez eux et de l’émulation positive également. Maintenant, il faut rentrer dans les matches avec autorité. » Ce qui n’avait pas été réellement le cas il y a quinze jours au Stade Montois où les Bayonnais avaient été obligés de courir après le score (1-1). « J’espère qu’on battra Saint-Alban, parce que çà permettrait déjà de récompenser les joueurs. On méritait mieux à Sète et à Mont-de-Marsan, j’espère que cette fois-ci, on prendra les quatre points. » Au cours du match aller, les Basques avaient pris deux points chez un adversaire qui ne marque pas beaucoup de buts (seulement neuf en 17 matches) mais qui n’en encaissent pas beaucoup non plus (14). « Une équipe très recroquevillée en défense et difficile à prendre au piège mais contre qui on était resté un peu sur notre faim. » Demain soir, l’Aviron retrouve son stade trois mois après la dernière rencontre à domicile. De quoi trouver quelques sources de motivations.

Jakes Debounco (Sud-Ouest - Vendredi 20 Février)
img139/8452/logosudnx7.png
---------------------------------------------------

Samedi soir, stade Didier Deschamps, 18h30

Bayonne B (14e, 31 points) - Saint-Alban (11e, 36 points)

Arbitre : M.Gabillier

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 13:29

L'Aviron contraint de partager les points

                         1 - 1     

Composition de l'équipe :
Duhour, Arhancet, Camiade, Pothet, Degoul, Escudé, Barrière, J. Lalanne, Comets (Paulet, 53è), Launay (F. Boulay, 61è), T. Boulay (Giron, 67è)

But pour l'Aviron : T. Boulay à la 36ème
But pour le Stade Montois à la 28ème

Les réservistes bayonnais reviennent des Landes avec un match nul sur une pelouse difficile.
« Ce match, nous aurions pu le gagner avec un peu plus de réussite. » En quelques mots, Pascal Marquet a dressé le tableau de cette rencontre au cours de laquelle les Montois ont soufflé le chaud et le froid. Une confrontation un peu bizarre à vrai dire, dans la mesure où Jérôme Soubiron ne fut jamais réellement mis en danger. « C'est bien simple, en seconde mi-temps, il n'a pas touché un ballon ni effectué le moindre arrêt », s'empressent de confirmer Jean-Claude Gay et Jean-Paul Duporte. Ce match que Pascal Marquet qualifie de très « équilibré » s'est essentiellement résumé à une bataille de milieu de terrain. Dans un tel contexte, sur une pelouse tout de même difficile, les occasions de but étaient aussi rares que des pépites d'or. Et pourtant, le début de rencontre laissait augurer une issue favorable, le Stade Montois ayant pris l'affaire par le bon bout.
Les jaune et noir trouvèrent bien vite leur salut sur le flanc gauche, un couloir favorable aux velléités offensives. À la 7e minute, Victor Elissalt offrit une friandise à Patrick Pendanx dont la frappe trouva les gants providentiels de Duhour qui détourna en corner. Puis ce même Victor Elissalt, très à l'aise dans les espaces, donna un nouveau ballon à Cyril Bréthous (28e), lequel devança la sortie du gardien avant de faire trembler les filets. Un but de gamin qui concrétisait l'excellente entame montoise. La fête fut hélas de courte durée car il s'ensuivit un passage à vide, une forme de relâchement dont profita ce diable de Boulay (36e) pour obtenir une égalisation que ne manquait pas de fustiger Jean-Claude Gay : « On s'est mis à trop porter le ballon et on a fini par commettre une erreur défensive. »

Occasions manquées

Après la pause, les Bayonnais s'en remettent au coup de patte mesquin de Thierry Boulay (49e). Celui-ci frappe un corner travaillé que Soubiron repousse des deux poings. La suite de la rencontre s'enlisa au milieu du terrain. Certes les visiteurs firent circuler le ballon mais à aucun moment, ils ne furent en mesure d'inquiéter Soubiron. « Même si ce nul peut paraître logique, sur un ou deux coups, on aurait pu remporter ce match », avoue Pascal Marquet. Les Stadistes, moins cinglants que face à Arcachon quinze jours plus tôt, eurent en effet l'opportunité de rafler la mise. Une jolie frappe de Cyril Bréthous (60e) frôla la transversale. Ce même Bréthous sur le flanc gauche adressa un long ballon au second poteau à Patrick Gormaz (76e) dont la reprise précipitée passa à côté. En fin de match, les Montois firent le siège du camp bayonnais sans désorganiser pour autant la défense ciel et blanc.

Bertrand Lucq – Sud-Ouest (Lundi 9 Février)
img139/8452/logosudnx7.png

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 15:04

L'Aviron doit profiter de la fragilité montoise

img370/4659/jeanrmibarrieredm5.jpg
Les Basques ont une carte à jouer chez un adversaire qui les a battu à l’aller.
Alors que quatre équipes ont leur calendrier à jour et seize matches disputés, que plus de la moitié du contingent de ce groupe F compte quinze matches joués, l'Aviron Bayonnais B n'a pu disputer, lui, que treize rencontres ! Trois matches de retard qui compliquent un peu cette deuxième partie de saison : « Il n'y a surtout plus de date disponible le week-end », explique Cédric Pardeilhan, le coach des Ciel et Blanc, « on sera obligé de jouer en semaine mais ce n'est pas pour déplaire aux joueurs. Ils préfèrent nettement le jeu aux séances physiques. Après, ça va alourdir la quantité de matches sur certaines semaines et il va falloir bien récupérer. On verra si on tient le choc. »
En attendant, les réservistes Bayonnais attaquent leur huitième déplacement de la saison (pour seulement six réceptions) à Mont-de-Marsan. Assurément pas le plus long voyage cette année, pas le plus facile non plus. Les Landais sont des habitués des niveaux CFA/CFA2 qu'ils côtoient depuis des années maintenant.
Mais la tâche des joueurs de Cédric Pardeilhan n'est pas insurmontable comme le prouvent les statistiques du club Landais dans cette première moitié de saison sur son stade de l'Argenté : le Stade Montois a déjà encaissé treize buts en huit rencontres jouées (pour seulement dix de marqués) et déjà perdu quatre matches sur sa pelouse et les Landais voyagent mieux qu'ils ne reçoivent (16 points contre 20 à l'extérieur). Une bonne opportunité donc de lancer cette seconde partie de saison : « J'ai dit à mes joueurs qu'on avait une bonne carte à jouer samedi » indique l'entraîneur, « déjà, si on pouvait effacer la défaite du match aller, ce serait bien. Mais on a une belle option à prendre sur la seconde partie de la saison. Si on prend les quatre points, on se replacerait bien en milieu de tableau avec toujours nos trois matches de retard. Certes, il faudrait faire ce qu'il faut pour les gagner derrière mais on serait lancé pour une grosse remontée. »
Le staff bayonnais bénéficiera d'un éventail large pour composer les deux groupes (National et CFA2) ce week-end. Seul Max Cazenave est en phase de reprise, les autres sont tous sur le pont. Nicolas Flégeau devait déjà faire son retour la semaine dernière contre Toulouse Fontaines en CFA2, au même titre que Michel Bidegain, de retour à la compétition. Deux atouts de taille pour entamer une sacrée remontée !

Jakes Debounco

Sud-Ouest (Vendredi 6 Février)

SUDOUEST.COM
Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 09:51

L'Aviron mal récompensé

En rentrant mieux dans le match que leurs adversaires, les Sétois ont pu, grâce à Serrano, en embuscade au second poteau sur un corner de Zaggar, ouvrir le score (16e) contre des adversaires qui pratiquaient pourtant un football de bien meilleure qualité. Longtemps Dolléans, le portier local, en multipliant les arrêts devant Armancet (30e) puis, en intervenant dans les pieds de Barrière (32e) et une nouvelle fois dans ceux de Bénamara (42e), repoussa l'échéance mais il ne put rien sur la frappe venue d'ailleurs et délivrée depuis 30 bons mètres par Launay (67e). Celle-ci en se logeant dans sa lucarne trompait sa vigilance et permettait aux visiteurs d'égaliser enfin et fort logiquement. Comets (68e) aurait pu forcer la décision mais par deux fois il tombait sur un Dolléans des grands soirs et c'est uniquement pour cela que l'Aviron ne quittait Sète qu'à la tête d'un capital de 2 points.

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 16:00

L’amère défaite

img131/9311/abtfcbbim8.png


CFA 2 : RODÉO - BAYONNE B.

La réserve de l'Aviron rate le coche à Toulouse.
Sur un terrain difficile, les Bayonnais sont passés près du bonheur. Malheureusement, la première période leur aura été fatale. L'entame n'est pas bonne, Duhour s'interpose en deux temps devant Legros, puis Frange crochète et expédie deux bolides largement au-dessus. Cabarrecq fait briller le gardien visiteur. Celui-ci s'incline peu après, enétant devancé par Frange. La deuxième période est bien meilleure. Le passage à deux avant-centres et le positionnement plus bas de Buyoyo posent d'énormes problèmes aux Toulousains qui défendent bec et ongles leur maigre avance. Les multiples tentatives de Tassau, Paulet, Buyoyo puis Junqua sont trop imprécises, ou échouent sur Costes impérial et sûr dans ses surprises de balle. Ce n'était décidemment pas la soirée des Basques, qui repartent en se disant qu'il a manqué peu de chose pour repartir avec au moins les deux points du match nul.

Composition : Duhour, Tardan, Camiade, Arhancet, Nouicer, Tassali (Boulay T., 75è), Barrière, Escudé Candau (Paulet, 45è), Poueys (Junqua, 62è), Buyoyo, Boulay F.

Cédric Pardeilhan : "Je suis déçu. Notre entame n'est pas bonne et on ne met pas d'impact dans les duels. En plus, il y a une grosse erreur de placement sur le but. Après, on relève la tête en jouant plus haut. En jouant peut-être même trop. C'est dommage car c'est une belle série qui s'arrête."

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 13:26

Sur la même dynamique
img372/4039/abrive4ww9.png

Un gros test prévu pour les coéquipiers de Jérôme Arhancet qui se déplacent pour rencontrer Toulouse.
Le dernier match des réservistes Bayonnais à Deschamps remonte déjà au 15 novembre. Par deux fois déjà, les intempéries sur la Côte Basque ont empêché les joueurs de Cédric Pardeilhan de disputer leur rencontre de la 12e journée contre Agen. Dommage d'ailleurs car dans leur dynamique actuelle, les Bayonnais, en cas de nouvelle victoire, auraient pu se retrouver à la sixième place et ainsi voir leurs efforts récompensés au classement. « Ce n'est pas évident de bien se préparer ces derniers temps, confirme le coach Bayonnais. D'autant plus que les entraînements se font sur du synthétique ou du stabilisé et c'est difficile pour les organismes. »
Cela dit, çà bosse toujours autant et depuis quelque temps, les résultats sont à la hauteur des efforts fournis : « On a connu une période où on faisait des matches très intéressants, positifs même mais sans que cela se ressente en termes comptables, ajoute Cédric Pardeilhan. Mais là, nous restons sur une série en cours de six matches sans défaite. Çà prouve que tous les joueurs du groupe continuent de bosser sérieusement. »

Grosse solidité défensive

Les Bayonnais n'ont en effet plus connu la défaite depuis un match nul obtenu contre Brive à domicile le 25 octobre dernier (0-0). « On vient d'enchaîner quatre victoires et deux matches nuls sur nos six derniers matches, en comptant le match de coupe à Bourg et un match amical contre Dax », précise l'entraîneur Basque. Avec une constante au cours de ces six rencontres : le fait de ne pas avoir encaissé le moindre but. Brivistes, Arcachonnais, Blagnacais, Tarbais, Bordelais et Dacquois se sont tous cassés les crampons sur la solidité défensive bayonnaise : « On a la chance que tout le monde fasse des efforts défensivement. Après, offensivement, c'est plus facile d'attaquer si tu ne prends pas de but. »

Objectif zéro but encaissé

Mis en condition par leur victoire en Coupe d'Aquitaine mercredi soir à Bourg-sur-Gironde (6-0, buts de Junqua et Onana, doublés de Sarraberre et Comets), les Bayonnais s'attaquent quand même ce soir à une solide équipe Toulousaine : « C'est peut-être ce qui se fait de mieux dans notre groupe mais franchement, çà ne me fait pas peur », indique l'entraîneur. Un déplacement sans pression pour l'Aviron ? « Si on y va en se disant que de toute façon, ce n'est pas grave de perdre, on passera au travers. Le challenge, c'est de continuer sur notre dynamique actuelle et essayer de ne pas prendre de but d'ici la fin de 2008. Il nous reste 90 minutes à tenir. C'est en se fixant ce genre d'objectif qu'on progresse », conclut le technicien Bayonnais.

Le Rodéo FC n'a pour sa part perdu qu'une seule rencontre en championnat cette année. C'était lors de l'ouverture du championnat contre l'ogre Toulouse B, potentiel leader du groupe. Depuis ? Cinq victoires et six matches nuls. Un tableau de chasse qui pourrait faire peur mais les Bayonnais, sur leur dynamique actuelle, sont bien capables de ramener quelque chose de leur déplacement dans la cité Haut-Garonnaise.

Le groupe

Duhour, Tardan, Arhancet, Camiade, Gaudoux, Nouicer, Escude, T.Boulay, Tassali, Barrière, F.Boulay, Junqua, Comets, Poueys, Paulet, Buyoyo.


Samedi à 18 heures à Toulouse, au stade Robert Barran à Toulouse.

Rodéo (4e, 33 points) - Bayonne B (9e, 26 points)

Arbitre : M. Yazar


Jakes Debounco

Sud-Ouest (Samedi 20 Décembre)
img139/8452/logosudnx7.png
 

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors DH
commenter cet article