Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 20:53

Le grand soir

Samedi 15 Décembre

18h30

Stade Didier Deschamps

AVIRON bAYONNAIS

PARIS ST GERMAIN

Ce sera une première au stade Didier Deschamps samedi soir à 18h30. L’équipe de la capitale se présentera pour la première fois à Bayonne. En effet, lors des 2 saisons effectuées en CFA (2003/2004 et 2006/2007), les Bayonnais avaient eu l’occasion de rencontrer de prestigieuses réserves professionnelles comme celles de l’AS Monaco, l’Olympique de Marseille, Nice, Montpellier, Bastia pour la partie Sud-Est, ou encore les Girondins de Bordeaux, le FC Nantes, le TFC, Le Mans pour la zone Grand-Ouest mais jamais, ils n’avaient été opposé au PSG qui est la nouveauté du groupe cette saison. Une affiche inédite qui devrait attirer la foule des grands soirs d’autant plus qu’il s’agira du dernier match de championnat de l’année 2007 et que l’enjeu du match est d’importance pour les Txuri Urdin qui restent sur 2 bonnes performances à l’extérieur (nul à Châtellerault et victoire à Moissy) et qui ambitionnent de finir l’année bien placés en haut du tableau.

A noter qu’il y aura pour l’occasion un lever de rideau du match phare de 16h30 à 17h30, qui mettra aux prises les plus jeunes du club (6-7 ans) lors d’une joute amicale organisée par la Peña Txuri Urdin. Ensuite, un goûter réunira les jeunes pousses du club dans la salle du regretté Jacques Sorin où sera remis à chaque footballeur en herbe un souvenir nécessaire à la pratique de son sport favori. Après cela, le moment sera venu pour eux d’encourager leurs aînés qui devront se surpasser afin d’offrir la victoire au public qui n’a plus revu son équipe favorite à domicile depuis le 17 novembre dernier lors de la victoire face aux Sables d’Olonne (1 à 0).

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 21:48

Anglet, grâce à sa précieuse victoire sur Moulins (2-0), préserve sa première place (42 points). En CFA, il y a deux classements possibles. Celui comprenant toutes les équipes et celui ne comprenant que les équipes amateurs. Dans le premier, les Genêts sont coursés par les réserves du Mans (40 points) et de Bordeaux (39 points), auteurs toutes les deux de leur quatrième succès de rang. Les Sarthois se sont imposés contre Aurillac (2-1) et les Girondins contre Nantes B (1-0). Ces deux formations dépassent au classement une troisième réserve, celle du Paris SG, surprise à domicile par Châtellerault (1-3).

Les Parisiens sont désormais rejoints au classement par Orléans (38 points), qui s'est bien repris ce week-end face à Sainte-Geneviève (3-1). Les Génovéfains qui ont subi ce week-end leur deuxième défaite sur le même score contre des candidats potentiels à la montée en National. Ils sont rattrapés au classement par Fontenay (37 points), auteur d'un bon nul au Stade Bordelais (1-1). Enfin, Bayonne, dominateur et victorieux à Moissy (1-0), vient se mêler à la lutte avec les équipes amateurs (36 points). Il faudra également compter avec Châtellerault qui vient d'aligner cinq matches sans défaite et qui compte toujours un match de retard (33 points).

Le maintien. Les Sables-d'Olonne (18 points) viennent de récolter leur quatrième match nul de la saison à Yzeure (1-1). Pas suffisant hélas pour remonter réellement la pente, contre un adversaire direct, qui plus est, au maintien. Mais Yzeure, qui jouait à domicile, ne réalise pas non plus l'affaire du siècle et reste à portée de fusil (27 points) des deux autres relégables.À l'heure actuelle, Nantes B qui a subi à Bordeaux B (0-1) sa quatrième défaite d'affilée, la cinquième en sept rencontres et qui n'a plus gagné depuis plus de mois, pointe à l'avant-dernière place (23 points).

Juste devant, le troisième relégable est actuellement Moissy (27 points) mais les banlieusards parisiens comptent un match en retard (contre Châtellerault). Le Stade Bordelais qui a partagé les points à la maison avec Fontenay (1-1), rejoint Moulins au classement (30 points). Montluçon (31 points) vient juste de perdre son premier match de la saison sur ses terres contre Poissy (0-1). Une défaite qui empêche les Montluçonnais d'intégrer la première partie du classement, au même titre qu'Aurillac (32 points), battu au Mans (1-2).

Les chiffres. Hakim Elouarri, muet samedi soir contre Moulins, conserve néanmoins la première place du classement des buteurs avec ses dix réalisations depuis le début de la saison mais le vétéran de Châtellerault, Kibuey, revient à deux unités. Les deux premières équipes du classement possèdent aussi les attaques les plus prolifiques. Avec presque une moyenne de deux buts par match, Angloys et Manceaux ont déjà inscrit la bagatelle de 27 buts en quatorze rencontres. Les Sables-d'Olonne, avec cinq petits buts, auront du mal à s'en sortir. Côté défense, l'Aviron Bayonnais, qui n'a encaissé qu'un seul but sur ses cinq dernières rencontres, redevient seul premier (neuf buts encaissés) devant Bordeaux B (dix).

Le prochain week-end. Les Genêts d'Anglet (1er, 42 points) seront à Carquefou pour le compte du 8e tour de Coupe de France. Leur déplacement à Fontenay est donc repoussé au 22 décembre prochain mais les joueurs de Jean-Louis Cazes et Patrick Gestède sont assurés quoiqu'il arrive de conserver la première place des équipes amateurs du groupe D. De son côté, l'Aviron Bayonnais (8e, 36 points) a effectué un rapprochement intéressant au classement. La bande à Alain Pochat se doit de confirmer samedi soir à domicile contre la réserve du Paris SG (4e, 38 points), mais les Parisiens restent très performants hors de leur base avec déjà cinq victoires en huit matches disputés en Province !

Sud-Ouest (mardi 11 décembre)

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article
9 décembre 2007 7 09 /12 /décembre /2007 14:30

                       img249/3750/ecussonabis1.jpg

0 - 1

But de Estrade (19è)

FEUILLE DE MATCH

Duhour – Estrade – Soubervie – Degoul – P. Lalanne – Bidegain – Choplin (Barrière, 70è) – Lacroix – Poueys (Labarbe, 60è) – J. Lalanne – Heckly (Camiade, 79è)

Avertissement : Labarbe

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 20:57

Une victoire ferait du bien

L'Aviron Bayonnais compte bien sur ce dernier déplacement de l'année civile demain soir à Moissy pour redorer son blason à l'extérieur

Entre une équipe qui ne gagne pas beaucoup à domicile et une autre qui a un peu de mal à s'expatrier, il faudra bien que la rencontre demain en fin d'après-midi entre Moissy et l'Aviron trouve son vainqueur. Car le partage des points ne serait une bonne affaire ni pour l'une ni pour l'autre des deux équipes. Les joueurs parisiens sont déjà en zone de relégation (certes avec un match en moins) et n'ont remporté que deux matches cette année. Les Bayonnais, eux, ont tendance à faire un peu de surplace (sept matches nuls cette année déjà) et il manque aux hommes d'Alain Pochat une petite série de deux victoires d'affilée pour se mêler officiellement à la lutte pour les premières places.

Trouver la faille.

La semaine dernière à Châtellerault, les Bayonnais avaient les quatre points en poche à un quatre d'heure de la fin mais ont dû finalement se résoudre à revenir sur la Côte Basque avec deux nouveaux points. On le sait, les Bayonnais ont bien du mal à marquer des buts cette saison.
En sept rencontres disputées à l'extérieur, les joueurs d'Alain Pochat ne sont parvenus à trouver la faille qu'à deux reprises (à Sainte-Geneviève et à Châtellerault). Pourtant, l'effectif est présent, les joueurs ne sont pas maladroits. Il manque encore un peu de cohésion entre les lignes et un peu plus de réussite pour que l'Aviron ne vienne véritablement titiller les leaders. Malgré cette carence offensive, l'Aviron ne s'est incliné que deux fois (à Anglet et Fontenay) et préserve son invincibilité à domicile.
Et après tout, les Bayonnais, rois du match nul en ce début de saison (sept en treize rencontres), ne pointent qu'à six petites longueurs des leaders et voisins angloys. Bien entendu, à deux journées de la trêve (matches à Moissy donc et réception de la réserve du PSG dans une semaine), l'Aviron se verrait bien prendre le maximum (c'est-à-dire deux victoires) afin d'entamer 2008 de la meilleure des manières. Côté effectif, il n'y aura vraisemblablement pas beaucoup de changements par rapport au groupe ayant ramené deux points de Châtellerault.
      Le match en direct sur le forum

Samedi à 17h00, Stade André Trémet

Moissy (16e, 23 points, 1 match en moins) - Bayonne (8e, 32 points)

Arbitre : M. Jochem

Sud-Ouest (vendredi 7 décembre)

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 15:11

La valse continue sur le fauteuil de leader. Après Anglet et Fontenay, c'était au tour de Sainte-Geneviève-des-Bois ce samedi de passer à la trappe. Les banlieusards parisiens ont certes été battus par leurs dauphins angloys (1-3), mais il semblerait que personne ne veuille conserver cette place avant la trêve. Ce week-end, ce sont donc les Genêts qui ont repris leur bien (38 points). Juste derrière, la réserve du Paris SG récupère sa deuxième place (37 points) grâce à sa victoire chez le dernier, les Sables d'Olonne (2-0). Les Parisiens sont désormais talonnés au classement de ce groupe D par la réserve du Mans (36 points) victorieuse de son derby avec Nantes (2-1), et Sainte-Geneviève qui a fait la mauvaise affaire du week-end. Tout comme Fontenay, très largement battu à domicile par Bordeaux B (4-1). Les réservistes bordelais viennent de remporter leur troisième match d'affilée et reviennent à hauteur de leurs adversaires d'un soir (35 points). Les Vendéens, eux, viennent d'encaisser huit buts en deux rencontres ! Orléans, qui n'avait plus perdu depuis huit matches, s'est incliné à Poissy (2-1) et se fait légèrement décrocher (34 points). Bayonne, auteur de son septième partage des points en treize matches, à Châtellerault (1-1), reste toujours dans la première partie de tableau (32 points), tout comme Aurillac (31 points), solide à domicile contre Yzeure (3-2).

Le maintien. Les Sables-d'Olonne (16 points) ont perdu leur dixième match de la saison et comptent maintenant neuf longueurs de retard sur le premier non relégable. Nantes B, battu pour la troisième fois de suite, n'en finit plus de chuter (22 points). Ça commence à faire beaucoup pour les jeunes réservistes nantais. Juste devant (23 points), Moissy, battu à Montluçon (1-0), est encore relégable mais avec un match en retard à disputer contre Châtellerault. Du coup, c'est Yzeure (25 points) qui pourrait se retrouver dans la zone rouge avant les fêtes de fin d'année. Le Stade Bordelais, bien que battu chez un outsider décevant cette année, à Moulins (1-3), est toujours aussi irrégulier (28 points). Devant (29 points), on trouve un trio composé de Poissy, Châtellerault et Moulins. Montluçon, intraitable à domicile (5 victoires et deux nuls) mène la danse de la seconde partie du classement (30 points).

Les chiffres. Hakim Elouarri a repris sa marche en avant impériale. Le buteur angloy a inscrit samedi son treizième but de la saison (championnat et Coupe de France compris), son dixième en championnat et occupe bien évidemment la tête du classement. Avec leurs trois buts marqués à Sainte-Geneviève, les Genêts récupèrent également la tête du classement de l'attaque la plus prolifique du groupe (25 buts) à égalité avec la réserve du Mans. Côté défense, la réserve de Paris et Bayonne sont toujours les équipes qui encaissent le moins de buts cette année (neuf seulement en treize rencontres).

Le prochain week-end. Les Genêts d'Anglet (1er, 38 points) accueilleront samedi soir au Stade Saint-Jean (19 heures) la formation de Moulins (11e, 29 points) qui après avoir remporté deux de ses trois premiers déplacements, s'est ensuite écroulé par la suite et reste sur trois défaites de rang qu'elle va vouloir gommer. De son côté, l'Aviron Bayonnais (8e, 32 points) jouera en région parisienne à Moissy (17 heures). Là également, les joueurs parisiens ne sont pas au mieux à domicile cette année, puisqu'ils n'ont toujours pas remporté la moindre rencontre sur leur terrain. Une occasion pour les Bayonnais de s'imposer de nouveau en déplacement.

Sud-Ouest (mardi 4 décembre)

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 15:54

1 - 1

But d’Anthony Soubervie

Bayonne peut se mordre les doigts

L'Aviron marque le premier, mais se fait rattraper sur la fin, réduit à dix.

Cueillis à froid sur une faute d'inattention d'entrée de jeu, les Châtelleraudais ont fait preuve d'une belle abnégation pour revenir en fin de match cueillir un bon point, SO Châtellerault : 1 Bayonne : 1.

C'était Noël avant l'heure à la Montée rouge. En offrant un but en cadeau de bienvenue aux Bayonnais tout heureux de l'offrande, le SOC, bon comme le bon pain et tendre à croquer, s'est mis tout seul de suite dans le pétrin. Pour avoir oublié le coup d'envoi et laissé Labarbe se friser les moustaches, les hommes de Penoty se sont retrouvés avec un coup franc à l'orée de la surface en leur défaveur dès la 14e seconde. Souverbie d'une balle travaillée ne rata pas l'occasion de tromper Colard (0-1, 2e). Cela sentait déjà un peu le sapin? Lestage filait au but à toutes jambes et Chevalier devait revenir au galop faire obstacle à l'attaquant bayonnais (7e). Le SOC n'était pas à la fête en ce début de rencontre. Mais petit à petit, les hommes de Penoty allaient rentrer dans la partie. Sans certes produire un football-champagne mais avec conviction et même parfois inspiration à l'instar de ce caviar de Kibuey gâché par Zarhrab (21e). La soirée se faisait moins tranquille pour Cesaro.

Vergnolle passe près. Le portier visiteur, sorti hors de sa surface, fut tout heureux de voir la tentative de Vergerolle filer hors du cadre (31e). Poey était contré au dernier moment à l'entrée des 16,50 mètres (33e). Mais les Châtelleraudais traînaient comme un boulet le départ canon des Basques toujours prompts au contre. Labarbe, décidément bien rasoir pour la défense locale, était à un cheveu de convertir un centre au poil de Lestage (43e). À la reprise, le SOC tenta de secouer le cocotier. Bayonne et Cesaro durent s'accrocher aux branches face à des Châtelleraudais qui faisaient feu de tout bois. Penoty prit tous les risques : le stoppeur Chevalier laissa sa place à Gaëtan Charbonnier l'attaquant de pointe.

Volonté sans faille. Sur sa première occasion, le jeune Châtelleraudais saisit sa chance à l'entrée de la surface. D'une frappe tendue, il égalisa avec la complicité bien involontaire de Cesaro (1-1, 72e). Le match devint alors complètement débridé avec l'arbitre M. Bosse contaminé par une « cartonite » aiguë. Tronche, expulsé, en fit les frais comme un peu plus tard Jacob, averti pour une simulation de penalty pas si évidente (87e). Réduits à dix, les locaux se multiplièrent pour tenter d'arracher la victoire montrant jusqu'au bout une volonté sans faille. Ils devront se contenter d'un nul pas si nul et vraiment pas volé. Dissipés pendant les premières secondes, les élèves de Penoty ont fait preuve par la suite d'une belle application pour mériter leur bon point.

Sud-Ouest (Lundi 3 décembre)

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 11:58

Samedi 1er Décembre

CFA

  

Châtellerault - Bayonne

19h30

Match à suivre en direct sur le FORUM

Voici la composition du groupe de Bayonne
Cesaro - Bernet - Degoul - Estrade - Soubervie - Laporte - P. Lalanne - Choplin - Bidegain - Lacroix - Lestage - J. Lalanne - Heckly - Coste - Jacob - Labarbe

-----------------

DH

img530/8646/fcsmte8.jpg       

Sarlat Marcillac - Bayonne B

20h00

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 20:39

Labarbe soulage l'Aviron Bayonnais

Un but dans les arrêts de jeu sort l'Aviron d'un bien mauvais pas.

On jouait la 93e minute, samedi soir, dans un stade Didier Deschamps congelé et résigné à l'idée de voir l'Aviron Bayonnais partager les points avec une courageuse mais très limitée équipe des Sables d'Olonne. La rencontre s'étirait 3 minutes au-delà du temps réglementaire lorsqu'un énième centre de Flegeau, côté gauche, traversait la surface de réparation et arrivait sur l'aile droite de l'attaque des ciel et blanc. En désespoir de cause, Soubervie remettait dans le paquet mais, cette fois-ci, le ballon atterrissait dans les pieds de Fabien Labarbe, posté dans les 6 mètres, qui contrôlait parfaitement la balle et frappait en direction des buts de Habert.

Le ballon franchissait par miracle une forêt de jambes et allait se ficher dans le coin gauche du but vendéen. Le maigre public qui avait courageusement bravé le froid glacial pouvait enfin exulter. « Il y a des matches que l'on doit gagner et que l'on perd, d'autres que l'on doit perdre et où l'on arrache le nul. Ce soir, on pensait devoir se contenter du nul et finalement on l'emporte parce que les gars y ont cru jusqu'au bout », confiait, souriant et détendu, Alain Pochat à l'issue de la rencontre. « Ce résultat arraché à la dernière minute peut créer une dynamique pour enchaîner sur une série de victoires. »

Habert au chômage technique.

Si elle a le mérite de replacer l'Aviron (8e) à cinq points du nouveau leader Sainte-Geneviève, la victoire acquise face aux Sables d'Olonne ne doit pas faire oublier néanmoins l'indigence du jeu bayonnais tout au long de la rencontre. Face à la pire équipe du CFA, tous groupes confondus, Bayonne n'a que trop rarement réussi à enchaîner des séquences de jeu vers l'avant à même de déstabiliser l'arrière-garde vendéenne.

Excepté sur coups de pieds arrêtés, notamment sur ce corner cafouillé de la 22e minute sur lequel Philippe Lalanne déposait hors du cadre une tête reprise à bout portant, les Bayonnais n'ont jamais véritablement inquiété le portier adverse. Entre les centres trop courts, ceux trop longs et les frappes mal ajustées, Habert avait de quoi prendre froid. Les Sables auraient même pu glacer d'effroi d'entrée de match le camp bayonnais, lorsque Letard grilla la politesse à l'axe central basque et s'en alla défier en tête à tête Bouet. Heureusement, le gardien de l'Aviron se montra impeccable sur ce coup-là (voir ci-contre). Il reste que les hommes d'Alain Pochat n'ont jamais renoncé et ont finalement été récompensés de leurs efforts. Au nez et à la barbe d'une équipe des Sables d'Olonne qui n'a toujours pas gagné le moindre match cette saison. Mais Bayonne n'en a cure et peut continuer à lorgner le haut du classement.

Sud-Ouest (Lundi 19 novembre)

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 20:04

                                                  

CFA

1 - 0

But de Labarbe (93è)

Résultats 12ème journée

Moissy Cramay - Chatellerault (reporté)
Bordeaux B (2 – 1) Moulins
Paris SG (0 – 0) Aurillac
Stade Bordelais (0 – 2) Ste Geneviève
Le Mans (4 – 0) Fontenay Le Comte
Yzeure (1 – 0) Nantes B
Bayonne (1 – 0) Sables d’Olonne
Orléans (2 – 1) Montluçon
Anglet (1 – 1) Poissy

-----------------------------

DH

Bayonne B - Dax

0 - 0

Classement DH

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 13:40

Pas s'enliser face aux Sables

L'Aviron Bayonnais accueille la lanterne rouge demain soir à Didier Deschamps. L'occasion de lancer véritablement sa saison ?

Trois matches. Cela fait trois rencontres de championnat que les Bayonnais ne sont pas parvenus à faire trembler les filets adverses. Il y a eu, certes, deux déplacements effectués à Fontenay (0-3) et Aurillac (0-0) mais aussi une réception, celle de Nantes B (0-0). Et sans efficacité offensive, forcément, on n'avance pas beaucoup. Mais bizarrement et peut-être même heureusement, l'écart avec la tête du groupe D est loin d'être rédhibitoire (sept points). « C'est certain, on ne marque pas beaucoup » s'inquiète Alain Pochat, le coach bayonnais. « Mais on se crée des occasions. À Aurillac, on nous refuse même un but valable. Il y a aussi la baraka des gardiens adverses comme celui de Nantes qui nous a tout sortis. Alors, c'est clair, pour le moment, il n'y a pas ce fameux déclic qui nous permettrait de se retrouver un peu plus haut au classement. » Car si on rajoutait juste deux victoires sur les six matches nuls concédés depuis le début de la saison par les Bayonnais, l'Aviron se retrouverait au pied du podium, à seulement trois longueurs du leader chez qui il s'est incliné.

Mais au lieu de cela, cette carence offensive oblige quasiment l'Aviron à prendre quatre points dès demain soir. Surtout que l'adversaire, les Sables d'Olonne, débarque en Pays Basque avec un « compteur victoire » vierge et seulement trois matches nuls récoltés en onze rencontres. Autant dire que seuls les quatre points sont envisageables demain soir : « Attention au match piège par excellence » se méfie Alain. « L'équipe actuelle des Sables-d'Olonne n'a rien à voir avec celle du mois d'août. Son recrutement a été tardif puisque le club a connu son accession au dernier moment mais par exemple, ils ont réussi à prendre des points contre Aurillac, Fontenay et Moulins qui sont loin d'être des faire-valoir ! Mais c'est clair pour nous, on se doit de gagner à la maison. » Une victoire indispensable pour revenir dans le coup ou tout du moins continuer à s'accrocher au bon wagon : « Dans le contenu de nos matches, on fait de bonnes choses. On est compact défensivement, on se crée des occasions offensivement. Il ne faut rien lâcher ! À l'heure actuelle, personne ne peut dire qui montera en National. »

Le staff bayonnais cherche alors les bonnes solutions à ces maux. « On travaille dans ce sens. On essaye de trouver les bonnes solutions. On a des garçons capables de marquer à tout moment. Un garçon comme Nicolas Jacob propose de belles alternatives. Et c'est sûr qu'il va falloir marquer contre les Sables d'Olonne. Mais un match n'est jamais écrit à l'avance. » L'Aviron, en tout cas, devra se passer des services de Youness El Hajjam (blessé à une cheville) et de Julien Poueys ce week-end : « Julien ne s'est pas entraîné de la semaine (ndlr : il passe ses diplômes d'entraîneur). Il fallait donc faire des choix notamment au niveau des joueurs mutés » précise Alain. C'est David Coste qui le remplacera poste pour poste. Jean-Rémi Barrière, lui, prendra la place de Romain Choplin qui n'était pas entré en jeu à Aurillac et qui aura donc du temps de jeu avec la réserve ce week-end. Le but de l'Aviron demain soir : les quatre points. « On doit continuer à faire les efforts nécessaires pour transformer ces matches nuls en victoires. Çà ne viendra pas tout seul » conclut Alain.
Le groupe. Bouet, Soubervie, P. Lalanne, Degoul, Laporte, Flégeau, J. Lalanne, Lacroix, Bidegain, Barsacq, Lestage, Labarbe, Jacob, Sautier, Barrière, Coste.

Samedi soir à 18 heures

Stade Didier Deschamps

Bayonne (9e, 26 points) - Sables-d'Olonne (18e, 14 points)

Arbitre : M. Teulet

Sud-Ouest (Vendredi 16 novembre)

Repost 0
Published by Baiona - dans Seniors National
commenter cet article