Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 11:47

Bordeaux tombe à Deschamps

Doublé de Laurent Sautier

But de Younes El Hajjam

L’affiche était belle … elle a tenu toutes ses promesses. Un match de grande qualité, du rythme, de l’ambiance, des buts. L’invincible armada bordelaise a sombré hier sur la pelouse de Didier Deschamps. Leaders incontestés du championnat depuis la reprise, les réservistes bordelais ont concédé leur première défaite de la saison face à des Bayonnais euphoriques et solidaires. Pourtant, les Bayonnais n’avaient pas forcément les faveurs des pronostics avant ce match car ils restaient sur une prestation décevante à Rodez (défaite 2 à 0) et tout le monde s’accorde à dire que l’équipe girondine fait très forte impression depuis le début de saison et semble évoluer un cran au-dessus des autres équipes. Un échec vite oublié après cette belle performance contre le leader.

 

 

 

 

 

Les protégés de Patrick Battiston, bien en place et très à l’aise techniquement, jouent long en ce début de match qu’ils dominent légèrement. Progressivement, la partie s’équilibre et les Basques disposés en 4-2-3-1 commencent à mettre le pied sur le ballon. Ils pratiquent un bon football, font bien circuler le ballon sur les côtés par le biais de Lestage et de Louit, Bidegain et Hajjam étant à la récupération. Côté Girondin, le jeu penche plutôt à gauche par l’inévitable Trémoulinas qui donne du fil à retordre à son vis-à-vis. A la 25ème minute de jeu, Ludovic Louit déborde côté gauche et dose à merveille son centre à destination de Laurent Sautier qui contrôle le ballon en extension et enchaîne en suivant d’une belle frappe. Le geste parfait techniquement. 1-0.

Les Bayonnais sont sur de bons rails. 2 minutes plus tard, dans un angle relativement fermé, Laurent Sautier double la mise d’une frappe glissée puissante à ras de terre. Le portier loin d’être irréprochable, ne fait qu’effleurer le ballon et le ballon vient mourir derrière la ligne de but. 2-0 !!! Une réussite presque insolente des Bayonnais. Le moral des troupes est gonflé à bloc. La tribune de Didier Deschamps se met à vibrer à défaut de son toit.

Les Bayonnais sont sur de bons rails. 2 minutes plus tard, dans un angle relativement fermé, Laurent Sautier double la mise d’une frappe glissée puissante à ras de terre. Le portier loin d’être irréprochable, ne fait qu’effleurer le ballon et le ballon vient mourir derrière la ligne de but. 2-0 !!! Une réussite presque insolente des Bayonnais. Le moral des troupes est gonflé à bloc. La tribune de Didier Deschamps se met à vibrer à défaut de son toit.

Les Bordelais accusent le coup. En 2 minutes, les Ciel et Blanc ont retrouvé le réalisme qui leur fuyait depuis le mois d’août. 2 occasions franches converties en autant de buts. Difficile d’être plus efficaces. Contraint d’abandonner ces coéquipiers sur blessure, Julien Laporte est remplacé par Estrade qui fait du coup son retour sur la pelouse du stade Didier Deschamps après des blessures à répétition qui l’ont tenu écarté des terrains durant de longs mois. Les Bayonnais ont fait le plus dur, maintenant il s’agit de conserver ce break d’avance jusqu’à la pause pour ne pas redonner espoir aux Girondins. Les Ciel et Blanc dominent cette fin de première période et à aucun moment, les Girondins n’inquièteront JC Bouet si ce n’est sur corner où la vigilance était de mise.

 

 

 

 

 

 

 

 

De retour des vestiaires, les Girondins appuient sur l’accélérateur pour tenter de réduire le score et la pression se fait de plus en plus pressante devant les buts Bayonnais bien gardés par JC Bouet encore une fois auteur d’un grand match. Les Basques en position de force, subissent davantage le jeu pour tenter de contrer les Girondins obligés de se découvrir. Les Bayonnais bien en place tactiquement font preuve d’une énorme solidarité, toute l’équipe s’évertuant à accomplir sa tâche défensive. En deuxième période, Alain Pochat fait rentrer du sang neuf à 1/4 d’heure de la fin. Lancien remplace Laurent Sautier tandis que VDB remplace Jérôme Lalanne. A 10 minutes de la fin, El Hajjam bien décalé sur la droite, enfonce le clou d’une frappe puissante à l’entrée de la surface qui rase le poteau. 3-0 !!! La note devient salée pour les Girondins qui réduisent le score quelques minutes après et qui ne s’avoueront jamais vaincus jusqu’au coup de sifflet final. Le score est acquis depuis longtemps, les Bayonnais peuvent être satisfaits de leur prestation et partager leur victoire avec le fidèle  public de Didier Deschamps. Place à la Coupe de France le week-end prochain avant un déplacement délicat à Albi.

Partager cet article

Repost0

commentaires

bleu et blanc! 17/10/2006 12:11

aller sur http://avironfoot.skyblog.com/
et  http://aviron-bayonnaisfc.over-blog.com