Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 09:22

L’Aviron perd la tête

Défaits à Aurillac, les Bayonnais d'Alain Pochat laissent la première place à Rodez, vainqueur à Albi. Les Genêts reviennent à 2 points.

A près sept matches d'invincibilité, l'Aviron Bayonnais est tombé sur sa bête noire, Aurillac. Déjà, il y a trois ans, les Bayonnais avaient été sèchement battus dans le Cantal (4-0). Re-belote cette année, une semaine après la défaite concédée contre Lyon, les ciel et blanc n'ont rien pu faire à Aurillac (3-4). Une 3ème défaite cette saison qui profite aux Ruthénois, vainqueurs du match au sommet dans le Tarn à Albi (1-0). Rodez reprend la tête du groupe C (49 points) à la faveur d'un meilleur goal-average (+11 contre +8 aux Bayonnais). Du coup, les Genêts d'Anglet, larges vainqueurs de Saint-Georges les Ancizes à domicile (4-0), en profitent pour ravir aux Albigeois la 3e place du groupe à seulement deux longueurs du duo de tête (47 pts). Derrière, Albi (45 pts) voit revenir Moulins à 2 points (43 pts). Les Moulinois enregistrent leur 8e match sans défaite (4 victoires et 4 nuls) après leur succès obtenu chez la lanterne rouge Brive (1-0). La mauvaise opération est à mettre au compte du Stade Bordelais défait à Montluçon (2-3). Les Bordelais sont désormais à égalité avec leur adversaire du jour et Orléans (4 pts). A mi-saison, le championnat est loin d'être joué pour l'accession en National.

Le maintien. Ce n'est sans doute pas le cas en bas de classement où Brive a concédé sa 13e défaite de la saison contre Moulins. Les Corréziens occupent encore et toujours la dernière place (23 pts) et auront énormément de mal à revenir vers la zone de flottaison et Saint-Georges Les Ancizes (36 pts). Entre les deux, Les Herbiers, lourdement battus en Charente-Maritime par la réserve du FC Nantes (5-1), comptent 9 points de retard pour leur maintien en CFA. Pour eux aussi, avec seulement 2 victoires sur la phase aller, la tâche risque d'être rudement compliquée. La seule bonne opération du week-end est pour Aurillac qui a fait vaciller le leader bayonnais (4-3). Les Auvergnats (35 pts) sont revenus à une longueur de leurs voisins de Saint-Georges qui s'est également fait rejoindre par Luzenac intraitable à domicile contre la réserve du Téfécé (2-0). Si on part du principe que les 2 dernières places sont dévolues à Brive et aux Herbiers, le dernier siège en partance vers le CFA2 devrait logiquement se jouer entre Aurillac, Saint-Georges et Luzenac. Balma auteur d'un bon nul au Mans B (0-0) et Orléans, victorieux de Bordeaux B (2-1) se sont donnés une bouffée d'oxygène.

Attaque-défense. En haut de l'affiche, changement de leader. Les Genêts, auteurs de 4 buts samedi, s'emparent de l'attaque la plus prolifique du groupe (27 buts) devant Toulouse B et Nantes B (26 buts) et Bordeaux B (25 buts). A l'autre bout de la chaîne, Brive (11 buts) porte toujours le bonnet d'âne, Saint-Georges et Balma (14 buts) complétant le trio de queue. En défense, l'Aviron a explosé à Aurillac mais possède toujours la défense la plus perméable du groupe, cette fois-ci à égalité avec Rodez (12 buts encaissés). Pas de surprise à retrouver ces deux formations en tête au classement général. En bas de classement, Les Herbiers (34 buts) confirment leurs mauvaise dispositions défensives au même titre qu'Aurillac (31 buts) qui malgré sa victoire a encaissé 3 buts samedi. Avec 29 buts encaissés cette année, Brive n'est pas trop bien loti non plus.

Le prochain week-end. On attaque la série des matches retour. L'Aviron Bayonnais (2e, 49 pts) aura fort à faire avec la réception de Moulins qui revient comme une fusée sur les équipes de tête (5e, 43 pts). Les joueurs de l'Allier peuvent définitivement se relancer sur la Côte Basque samedi soir. De leur côté, les Genêts d'Anglet (3e, 47 pts) se déplacent à Bordeaux B (8e, 42 pts) qui était venu prendre les 4 points lors de la 2e journée à Saint-Jean. Mais comme ce ne sont plus les Girondins euphoriques du début de saison, les jaune et vert ont une bonne carte à jouer le week-end prochain.

Sud-Ouest (mardi 16 janvier)

Partager cet article

Repost0

commentaires