Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 11:01


L'heure des vacances de Noël a sonné pour les joueurs du National. Privés de compétition depuis le week-end dernier, hormis Bayonne et Rouen, seules formations à avoir joué mardi leur match de la 20ème journée, les équipes du National vont pouvoir recharger les batteries avant d'attaquer en janvier une deuxième partie de saison haletante. A la trêve, Troyes, Evian Thonon Gaillard et Créteil occupent le podium avec 37 points chacun. Bilan.

Conservant leur statut professionnel, les équipes reléguées de L2 sont toujours sur le papier les premiers favoris pour briguer une remontée immédiate en Ligue 2. A ce jeu des pronostics, l'ESTAC conduit par Patrick Remy et le Stade de Reims guidé par Marc Collat ont pour l'instant répondu aux attentes de leurs supporters et des observateurs. Disposant d'un effectif riche et de qualité, mêlant à la fois l'expérience de joueurs aguerris aux joutes de L2 comme Gaël Sanz, Jérôme Lafourcade ou Mounir Obbadi et la fougue de la jeunesse des talentueux Frédéric Veillot et Sega Keita, les Troyens n'ont plus quitté le podium depuis la mi-septembre. Leaders depuis la 12ème journée, il était même extrêmement tentant un mois plus tard et au terme d'une série de neuf victoires consécutives de certifier leur passage à l'échelon supérieur. Cependant, une baisse de régime en novembre avec deux défaites contre Fréjus-Saint-Raphaël (2-1) et Rouen (2-0) et deux matches nuls face à Cannes (2-2) et Bayonne (0-0) a resserré les positions en tête et rappelé aux Aubois que le National était un championnat long et difficile.

Le Stade de Reims a également conservé ses cadres et son buteur Cédric Fauré, auteur déjà de 11 réalisations. Après un départ poussif avec deux défaites de rang, les Rémois ont rapidement rectifié le tir. Quatrièmes à une longueur du trio de tête, ils ont montré qu'il faudra compter sur eux. Le retour de blessure notamment de Thomas Gamiette et Ludovic Gamboa lors de la seconde partie de saison devrait en plus bonifier le groupe et offrir plus de solutions à Marc Collat.


Le troisième relégué l'Amiens SC n'a pas connu pareille fortune car il arrive aussi souvent que la descente soit difficile à digérer. Le manque de régularité des Picards a entraîné le départ de Serge Romano, écarté avant la 14ème journée et remplacé par Ludovic Batelli. Depuis, les Amiénois, 9èmes, affichent un bilan de deux victoires, un nul et deux défaites. Un rythme encore insuffisant pour recoller au peloton de tête.


Aux côtés de l'ESTAC ce sont donc Evian Thonon Gaillard FC et l'US Créteil Lusitanos qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu en complétant le podium. Une surprise ? Pas vraiment, surtout pour l'équipe de Haute-Savoie. Nouveau nom à l'intersaison et nouvelle ambition pour l'ancien Olympique Croix-de-Savoie 74 qui rêve ouvertement de L2. Disposant d'un solide budget, les dirigeants savoyards ont réalisé un recrutement à la hauteur de leur objectif avec les arrivées notamment de Bertrand Laquait, Cédric Barbosa, Jonathan Rouffosse ou Romain Rambier. Dirigés par Stéphane Paille, les joueurs de l'ETG FC, 2èmes, ont occupé l'une des deux premières places du classement durant 16 des 18 journées qu'ils ont disputées. Leur première partie de saison est donc pleinement satisfaisante même s'il faudra confirmer en 2010. Troisième équipe en position favorable, l'US Créteil de Laurent Fournier peut également apprécier sa première partie de saison. Les Cristoliens comptent de plus dans leurs rangs le meilleur buteur du Championnat, Mathieu Duhamel (12 buts). Battu cependant par Troyes et Evian Thonon Gaillard et tenu en échec par Fréjus-Saint-Raphaël lors de la phase aller, Richard Trivino et ses partenaires devront cependant mieux négocier leur rendez-vous face à leurs concurrents directs au retour.


C'est la surprise et la révélation de cette première partie de saison ! L'EFC Fréjus-Saint-Raphaël s'est invité dans la cour des grands en pratiquant un football de qualité loué par ses adversaires. Promus, les hommes d'Athos Bandini, 5èmes à quatre longueurs du trio de tête, espèrent poursuivre leur rôle de trouble-fêtes. Pour ce faire, les dirigeants varois ont fait signer pour cette seconde partie de saison l'attaquant moulinois Patrice Vareilles pour étoffer leur ligne d'attaque.
 

Derrière ce quinté, trois autres formations n'ont pas perdu tout espoir de promotion à l'issue de la saison. Même si la tâche sera ardue et qu'il ne faudra perdre aucun point en route, Pacy-sur-Eure et Beauvais, 6ème et 7ème avec 29 points et le FC Gueugnon de Tony Vairelles, 8ème avec 25 unités espèrent recoller rapidement au classement.
 

Quatrième du dernier exercice, l'AS Cannes est la déception de cette première partie de saison. Comme l'an dernier, les Azuréens n'ont pas trouvé la bonne carburation, s'installant progressivement dans le doute. Déplorant le manque de réalisme de ses joueurs, Albert Emon tentera de relancer ses troupes sur la voie du succès. N'oublions pas que les Cannois sont les rois des deuxièmes parties de saison canon.

Le bas de tableau est occupé par plusieurs promus qui devront se battre pour espérer conserver leur place en National. Le Hyères FC, 16ème avec 20 points, ne possède qu'une seule longueur d'avance sur Cassis-Carnoux, le premier relégable, qu'on attendait en bien meilleure position. Plabennec, 18ème avec 15 points et l'AS Moulinoise, 19ème avec 11 points, doivent rapidement réagir sous peine d'être définitivement décrochés. Déjà très difficile sur le terrain, la situation de la lanterne rouge, Louhans-Cuiseaux, scotché à la dernière place depuis la 12ème journée, a pris une tournure très inquiétante en coulisses. La Commission Fédérale de Contrôle des Clubs de la DNCG a décidé hier soir l'exclusion des compétitions du club bressan en raison d'un déficit financier. Les dirigeants bourguignons disposent de huit jours pour interjeter appel. Si la décision était confirmée par la suite, les points acquis aux dépens de Louhans-Cuiseaux seraient retirés aux autres équipes de National.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires