Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 19:39

Bastia, forte tête

La défaite de vendredi dernier à Amiens n'y changera rien : Bastia a bel et bien mérité son titre de champion de France de National tant les Corses ont été supérieurs à leurs adversaires cette saison. Avec 91 points au compteur et un bilan de 27 victoires contre 3 petites défaites, le Sporting a tout simplement survolé le championnat. Coachée par l'excellent Frédéric Hantz et composée de joueurs de talent, cette équipe bastiaise ne savait pas trop où se situer en début de saison : les victoires lui ont donné la réponse. C'est donc en toute logique que Bastia va retrouver la Ligue 2 la saison prochaine, un an à peine après l'avoir quittée.

 

Amiens et Guingamp en seront, pas Strasbourg

Auteur d'une deuxième partie de saison fantastique, Amiens a lui aussi largement mérité de valider son billet pour la Ligue 2. Les hommes de Ludovic Batelli ont été impressionnants ces derniers mois et ils ont été récompensés en fin de saison. La troisième et dernière place synonyme de Ligue 2 est quant à elle revenue à Guingamp, au terme d'une dernière journée qui aura fait couler beaucoup d'encre. A l'orée de cette ultime étape, c'est Strasbourg qui était virtuellement en Ligue 2. Mais les Alsaciens, exempts lors du sprint final, n'ont pu qu'assister, impuissants, à la victoire de Guingamp à Rouen, signifiant l'accession de l'En Avant. Une montée somme toute logique pour des Guingampais qui ont joué les premiers rôles durant une majeure partie de la saison. En revanche, pour le Racing, déjà confronté à de profondes difficultés financières, le fait de rester en National pourrait avoir des conséquences sur l'avenir du club.

 

Des poursuivants trop irréguliers pour lutter

Outre Strasbourg qui, quoi qu'on en dise, est passé tout près de la remontée en Ligue 2, plusieurs formations ont cru pouvoir rivaliser à un moment donné cette saison, mais tous sans réussite. On pense à Cannes, Fréjus Saint-Raphaël, Beauvais ou encore Rouen, qui ont réalisé une saison intéressante mais qui ont manqué de régularité pour aller déloger les formations du trio de tête. A défaut, elles seront à coup sûr considérées comme de sérieux outsiders en vue de la saison prochaine, même si Grenoble, Nîmes et Vannes, fraîchement relégués à cet échelon, devraient avoir de grosses ambitions également.

 

Orléans, équipe surprise aux multiples facettes

Les internautes de Foot-National ne s'y sont pas trompés, Orléans est bel et bien l'équipe surprise de cette saison en National. Avec un bilan famélique de trois petites victoires durant la première partie du championnat, l'USO a ensuite su adapter son jeu pour devenir extrêmement efficace et l'une des meilleures formations lors des matches retour. De quoi éviter toute angoisse de fin de saison au promu. Les hommes de Yann Lachuer ont lâché un peu de terrain par la suite, mais l'essentiel était acquis. En attendant peut-être d'autres réjouissances durant les saisons à venir...

 

Une lutte acharnée pour le maintien

Championnat à 21 clubs oblige, la zone rouge était composée de cinq équipes cette saison. Néanmoins, le sort de l'une d'entre elles a été scellé plus rapidement que prévu puisque le FC Gueugnon a déposé le bilan en cours de saison. L'UJA Alfortville reléguée dans la foulée, trois places restaient à éviter. Malheureusement pour eux, Plabennec, Rodez et Bayonne n'y ont pas échappé et évolueront en CFA la saison prochaine. En revanche, Gap, Colmar et Pacy-sur-Eure, tout proches de la catastrophe, ont sauvé leur peau mais devront se méfier lors du prochain exercice, sous peine de connaître une fin de saison bien moin heureuse. Ces trois-là pourraient notamment lutter avec Quevilly, Besançon, le GFCO Ajaccio ou encore Le Poiré-sur-Vie, fraîchement promus en National.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires