Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 11:59

Anglet, favori malgré lui

Les deux têtes d'affiche du football basque se retrouvent demain pour un derby dont seul le résultat importera. Avec un léger avantage aux Genêts, leader du même groupe en CFA.
Patrick Gestède, le co-entraîneur des Genêts d'Anglet est catégorique. « Le tirage au sort ne nous a pas gâtés. Ni nous, ni l'Aviron. Maintenant, des fois, il faut faire contre mauvaise fortune bon coeur. Je préfère jouer à domicile contre Bayonne, plutôt que de s'embarquer sur un lointain déplacement contre un club hiérarchiquement inférieur et craindre de tomber sur un guet-apens. » Là, dimanche, les forces en présence se connaissent parfaitement. Ce sont deux équipes de même niveau. Avec un léger avantage tout de même pour les Genêts cette année, eu égard à leur première place en championnat après neuf journées et également au match aller et première manche du derby le 26 août dernier. Les Genêts s'étaient imposés (2-0).

Un statut de favori qui ne perturbe pas le club angloy : « Dimanche, ce seront deux équipes de même niveau », répète Gestède. « On ne s'attache pas à ce genre de critère de favori ou pas. Ce qui nous intéresse, c'est la semaine des entraînements qui précède la rencontre et le fait de sortir du match, propre, être en phase avec ce que les joueurs ont la capacité de faire. » Oublier l'an passé.

Ennemis héréditaires. Bref, oublier en quelque sorte la mésaventure des deux matches de championnat de l'an dernier : « Ces deux matches nous avaient faits du mal » se rappelle le technicien angloy, « mais on a su redresser la barre cette année. Et on a montré lors du premier match contre l'Aviron il y a deux mois, ce qu'on était capable de faire. » Et justement, les Genêts ne se sont pas juste arrêtés au fait de dominer le voisin bayonnais. Après neuf journées, ils sont en tête du groupe D de CFA. Une situation envisagée au début de la saison ? « Certes, ça serait présomptueux de dire aujourd'hui qu'on s'y attendait mais en tout cas, ce n'est sûrement pas le fruit du hasard. Il y a de la qualité chez nos joueurs, d'autres ont élevé leur niveau de jeu et tout le monde tire dans le même sens. » Les Genêts semblent donc bien partis en championnat mais demain, le match sera différent. C'est un match de coupe et contre l'ennemi héréditaire.

« Au début de la saison, on était inquiet par la perte de nos deux meilleurs buteurs partis à Bayonne » ajoute Patrick. « Mais cette crainte n'était peut-être pas bien fondée. Aujourd'hui, on voit que nous avons beaucoup de joueurs susceptibles de marquer. Notre bon début de saison vient de ce bon recrutement et de la période d'adaptation très rapide qui a suivi. Individuellement, nous ne sommes peut-être pas plus forts que les autres mais collectivement, on tient la route. On veut passer ce 5e tour pour une fois »

Dubroca incertain. La recette est là, un collectif bien huilé. Et puis deux entraîneurs qui tiennent plus que tout à bien réussir cette Coupe de France : « On en est à notre 4e année d'affilée, Jean-Louis (Cazes) et moi, et nous n'avons jamais dépassé ce fichu cinquième tour » plaisante Patrick Gestède. « Et il y a un peu plus longtemps, ça nous était déjà arrivé d'entraîner ensemble mais sans aller très loin non plus en coupe. Ce week-end, après le dernier entraînement, on se mettra au vert avec les joueurs afin de bien préparer cette rencontre. » Une rencontre que les Genêts pourraient débuter sans leur capitaine Cyril Dubroca, touché à un genou samedi dernier contre Moissy. « Un deal a été passé avec lui et Stéphane Lachau. S'il est à 100 %, il disputera le match. Si ce n'est pas le cas, Stéphane fera partie du groupe. » Les Genêts ont envie de passer un tour supplémentaire mais c'est aussi le cas pour l'Aviron Bayonnais.

Dimanche à 15 heures, stade Saint-Jean à Anglet (arbitre M. Delmeire).

Sud-Ouest (Samedi 20 octobre)

Partager cet article

Repost0

commentaires