Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 14:11

 Résignation ou vent de fronde ?

Ecrasés de manière excessive voici 8 jours en Picardie, les footballeurs bressans tenteront de refaire surface ce samedi à Bram à l'occasion de la venue de l'Aviron Bayonnais.
Avec le 7-0 infligé à Rouen, le 8-1 encaissé sans sourciller à Amiens, le CS Louhans-Cuiseaux accumule les méchants revers au cours d'une saison dite galère. Faut-il trouver bien évidemment les enseignements à tirer de ces échecs à répétition qui ne font (hélas) que ternir un blason sérieusement mis à mal depuis les trois coups. Pourtant, dans la grisaille, ces footballeurs bressans ont encore sûrement à défendre leur amour-propre et une conscience professionnelle.

Accrocher un troisième succès

Le fait d'avoir battu Rodez à la régulière, puis d'avoir malmené Gueugnon sans pour autant obtenir un résultat positif devrait cependant constituer certains motifs d'encouragement. Alors, faut-il souhaiter qu'en dépit d'un contexte sérieusement empoisonné, Mathieu Bochu et ses potes puissent retrouver tout l'influx nécessaire pour prétendre précisément, ce soir, accrocher un troisième succès dans la saison. La gêne, elle sera surtout ressentie une fois de plus au niveau de l'infirmerie puisque Jacques Fey touché à la cheville, Goaziou blessé au quadriceps, Moureaux touché au ménisque, Julien Robinet victime d'une luxation d'un doigt feront défaut. Comme si, bien sûr, Louhans-Cuiseaux avait encore besoin de tout çà !

À Bayonne, la situation est toute autre. Les Basques se sont parfaitement relancés dans la course au maintien après avoir battu successivement Moulins et Cassis-Carnoux (NDLR : Les deux fois, sur un score identique 2-0). « Pour l'instant, nous sommes remis sur les bons rails estime le coach Alain Pochat, le tout est de savoir durer dans la régularité ». Cela dit, Bayonne qui pointe actuellement à la 12ème place avec un capital confortable de 27 points peut envisager l'avenir avec une certaine sérénité. Hormis un accroc à Cannes, l'Aviron doit pouvoir assurer sans trop de difficultés son maintien à pareil niveau de la compétition, ce qui n'est bien sûr, plus le cas pour Louhans-Cuiseaux. Au sein de cette formation Bayonnaise, un seul absent, l'attaquant Farid Boutadjine alité qui a dû déclarer forfait.

       Michel Sylvain - Le Journal de Saône et Loire (Samedi 6 Février)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires