Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 23:29

A l'image de la saison !

 Photo souvenir avec les héros de la coupe 

Face à Quevilly, fabuleux finalistes de la coupe de France, héros du football amateur, l'Aviron aurait du l'emporter. Mais à l'image de sa saison, au bout, il n'y a que le nul. Seule une décision, encore contestable, de l'arbitre a enlevé la joie de la victoire.

Le contexte

Pour cette dernière journée de National à domicile, il règne un petit air de fête autour du stade Didier Deschamps. La tribune va se remplir petit à petit, enfin du monde, les représentants de l'Athletic Bilbao sont présents. L'ancien international Argote va donner le coup d'envoi. Et puis tous les enfants sont heureux de revoir des joueurs aperçus sur le petit écran. Quevilly est là en représentation, le championnat est fini pour eux, mais il faut faire le métier, personne ne sait de quoi sera faite la saison prochaine...
Par contre l'Aviron se doit de bien terminer son championnat, les repêchages se font par le haut, et il y a de fortes chances que le meilleur des descendants se retrouve encore en National l'an prochain. C'est sans doute l'équipe la plus offensive que nous aient concocté Alain Pochat et Manu Bafcop, seul Rémi Elissalde a un rôle défensif au milieu de terrain. Les cinq autres sont des offensifs, Famery et Untereiner, et même carrément des attaquants avec le trio Pinau, Massampu et Diafutua. Comme les deux latéraux, Lamothe et Lalanne, sont eux aussi plus portés vers l'avant, nous devrions avoir de belles envolées.

Le match

Bien moins d'engagement physique a rendu ce match ouvert. La preuve ? Il n'y eut pas d'avertissement distribué par M. Billong. La première période a été alerte, comme Elissalde courait dans tous les sens, les attaquants bayonnais ont pu se porter vers l'avant, sans réussite pour autant. Comme de l'autre côté le virevoltant Herouat posait des problèmes à la défense basque, Oukidja a dû s'employer pour maintenir le score nul. La première mi-temps fut mouvementée donc mais sans but. Puis au retour des vestiaires silence radio pendant un quart d'heure, grève de l'offensive ? Jusqu'à l'ouverture du score par Untereiner, mais aussi avec l'entrée en jeu de Giron. Pendant un quart d'heure on va retrouver un Aviron conquérant, digne d'un prétendant à autre chose qu'une place en CFA. Mais les dix dernières minutes vont rappeler à tous les spectateurs présents le pourquoi de ce retour vers le bas, même si Monsieur l'arbitre aurait pu éviter ce mauvais coup de pouce du destin. Une page se tourne pour l'Aviron avec le départ d'Alain Pochat. Peu de joueurs étant sur la feuille de match ce soir seront là encore la saison prochaine ...
Les réactions

Régis BROUARD, entraîneur de Quevilly : « Vivement que ça se termine. Je tiens à rendre un hommage à Bayonne, je suis vraiment triste qu'ils descendent, il y a de bons joueurs, ça n'a pas voulu sourire pour eux cette saison. Le match est à l'image de leur saison, à 2-0 ils devaient l'emporter. »

Alain POCHAT, entraîneur de Bayonne : « C'est un cycle qui se termine, une page se tourne avec cette der à Deschamps. Beaucoup d'émotions, une douzaine d'années passées dans ce club, j'y ai tout connu, des jeunes aux séniors. D'abord adjoint de Sarramagna puis six saisons entraineur de l'équipe première, beaucoup de choses se sont passées ... maintenant, je souhaite bon vent à tout le club. »

www.foot64.fr 

 

National, 37ème journée
A Bayonne, stade Didier Deschamps
Temps couvert, terrain en bon état
BAYONNE – QUEVILLY 2-2 (MT : 0-0)
Arbitre : Silas Billong assisté de Christophe Mouysset et Ergun Yazar
1000 spectateurs
Buts : Untereiner (60'), Vardin (csc, 65') pour Bayonne ; Ayina (84' et 88' sp) pour Quevilly

BAYONNE : Oukidja, Lalanne (Touré, 87'), Lamothe, Chort, Bidegain (cap), Elissalde, Famery, Pinau, Massampu (Giron, 59'), Untereiner (Sanz, 77'), Pinau, Diafutua. Entraineur : Alain Pochat
QUEVILLY: Coulibaly, Vardin, Vanoukia, Weis, Beaugrard (cap) (Mallein,57'), Diarra, Valero (Ayina,57'), Colinet, Laup, Herouat, Capelle (Dia,46'). Entraineur : Régis Brouard

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires