Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 11:32

"C'était surtout une question de concentration"

ImageShack, share photos, pictures, free image hosting, free video hosting, image hosting, video hosting, photo image hosting site, video hosting site

En enchaînant pour la première fois de la saison deux succès consécutifs, l'Aviron Bayonnais FC vient de se donner un (petit) bol d'air dans la course au maintien. Sorti de la zone rouge il y a deux semaines, grâce à son succès en terre parisienne (2-0), le club bleu et blanc a profité de la réception de Gap le week-end dernier (3-0) pour prendre trois longueurs d'avance sur le premier relégable, Pacy-sur-Eure. Il se déplace samedi à Gueugnon, 20e, pour le compte de la 28e journée de Nationale. Le milieu de terrain Michel Bidegain fait le point sur l'état d'esprit actuel du groupe bayonnais.

 

L'Aviron respire mieux depuis cette belle victoire contre Gap...

Et comment ! On respire mieux au vu du match et des trois points. Mais aussi du résultat des autres équipes.

 

Vous venez de prendre six points en deux matchs, pour la première fois de la saison. Quel a été le déclic ?

Nous avons surtout enchaîné deux matchs sans prendre de buts, ce qui ne nous était pas arrivé souvent. C'est une somme de détails, un peu de réussite. Et une prise de conscience qu'à chaque match nous prenions des buts un peu casquettes.

 

Justement, comment avez-vous réussi à régler ces problèmes défensifs ?

En fait, il n'y avait pas vraiment de problèmes défensifs. Sur les derniers matchs, nous étions rarement mis en danger. Seulement, on prenait des buts sur coups de pieds arrêts, sur des phases statiques. Nous l'avons travaillé à l'entraînement, mais c'était surtout une question de concentration. On a remarqué que cela venait chaque fois assez vite après qu'on ait ouvert le score. Il fallait que nous soyons plus attentifs dans ces moments-là.

 

Votre rendement offensif s'est également amélioré ...

On a eu des renforts offensifs importants. Henri Gbizie marque but sur but. Serge Simon a été blessé en début de saison. Aujourd'hui, ça va mieux.

 

Visez-vous un troisième succès d'affilée samedi soir, à Gueugnon, l'avant-dernier du championnat ?

Que ce soit à Gueugnon ou ailleurs, nous y allons pour gagner. Après, ce sera compliqué. Cette équipe n'est pas au mieux, mais elle embête du monde, à domicile comme à l'extérieur.

 

Quel peut être la clé de cette rencontre ?

Il faut repartir sur les bases de nos derniers matchs, c'est-à-dire ne pas prendre de but. Quand on le fait, on revient avec au moins un point. Et quand on ne prend pas de but, on sait ensuite que l'on a le potentiel pour en marquer.

 

On imagine que l'ambiance du groupe s'est améliorée avec les résultats ...

Il n'y a jamais eu de problème de ce côté-là. Au contraire, ça a fait notre force. Nous n'avons pas lâché, il n'y a jamais eu de tensions. Après, c'est vrai que ces victoires ont amené un peu plus de gaîté.

Pierre Mailharin - Le Journal du Pays Basque (Vendredi 25 Février)

lejpb logoslogan

Partager cet article

Repost0

commentaires