Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 15:31

img250/8100/3442489wy0.jpg

C'est finalement la réserve des Girondins qui termine en tête cette phase aller à rebondissements. Pour la montée en National, rien n'est joué.

En tête. La réserve du Mans est tombée sur une équipe de Bayonne quasiment inarrêtable au cours du premier acte. Les jeunes Manceaux ont perdu la première place du groupe ce week-end au détriment de leurs collègues des Girondins B, la seule équipe du week-end à s'être imposée à l'extérieur, à Châtellerault (1-0). Les hommes de Patrick Battiston (47 points) possèdent une longueur d'avance sur Le Mans B et Anglet, auteur d'un bon nul dans le Cantal à Aurillac (1-1). Derrière, Fontenay ne profite pas de l'aubaine et se contente du partage des points à domicile face à Montluçon (1-1). Les Vendéens pointent à deux longueurs des Bordelais (45 points). La réserve de Paris SG s'est aussi contentée du match nul avec Yzeure (0-0) dimanche après-midi, et se trouve désormais reléguée à quatre points de Bordeaux (43 points). Pour la montée en National, l'Aviron Bayonnais (43 points) s'est relancé face au Mans. En revanche, Sainte-Geneviève-des-Bois, battu à Moissy (1-0), perd quelques places (40 points) au même titre que Châtellerault, défait par Bordeaux B (39 points).  Mais ces deux ont encore un match en retard pour se relancer vers le haut du tableau. A mi parcours, Anglet, Fontenay, Orléans et Bayonne se tiennent dans un mouchoir de poche (trois points).

Le maintien. Les Sables-d'Olonne n'ont pas perdu mais n'ont pas joué non plus ! Ils pointent très loin de la zone de flottaison. Avec 24 points, le maintien est désormais à dix longueurs à la mi-championnat (avec cependant un match en retard à disputer). Nantes B (31 points), tenu en échec par Orléans (1-1) s'est un peu rapproché du maintien mais il faudra encore cravacher. Et les réservistes nantais n'ont toujours pas gagné la moindre rencontre à domicile. Yzeure, malgré son bon match nul à Paris, se fait rejoindre par Moissy (34 points) qui s'est imposé contre Sainte-Geneviève. Et les parisiens comptent toujours un match en moins. Juste devant, le Stade Bordelais (36 points) devra batailler pour se maintenir. Constat identique pour Moulins qui a mis fin à sa mauvaise série de quatre matches sans défaite, à domicile face à Poissy (1-0). Les Moulinois ont rejoint les Montluçonnais et les Aurillacois au classement (37 points). Tous les trois sont loin d'être sauvés puisqu'ils ne comptent que trois longueurs d'avance sur le premier relégable. Poissy (38 points) est tout juste à l'abri.

Les chiffres. Hakim Elouarri l'Angloy a repris sa marche en avant en inscrivant à Aurillac son onzième but de la saison. Collectivement, ce sont toujours les réservistes manceaux qui possèdent la meilleure attaque du groupe D (29 buts en 17 rencontres) avec une petite unité d'avance sur les Basques d'Anglet (28 buts). Les Sables-d'Olonne (8 buts) toujours derniers à l'opposé. Les Basques de l'Aviron Bayonnais ont inscrit pour la première fois de la saison trois buts en une seule rencontre mais ils sont aussi les seuls invaincus à domicile à mi-championnat. Défensivement, les jeunes girondins possèdent la défense la plus imperméable du groupe (11 buts) même si Bayonne (13 buts) n'est pas mal. Yzeure possède encore la plus mauvaise défense avec trente buts encaissés depuis le début de la saison.

Le prochain week-end. Anglet (2e, 46 points) reçoit samedi soir (19 heures) la formation de Châtellerault (9e, 39 points mais un match en retard à Moissy à disputer). Théoriquement, les Châtelleraudais pourraient se trouver à trois longueurs des Genêts (c'est-à-dire l'écart d'une victoire) qui s'étaient largement imposés au match aller (5-0). Les Genêts vont vouloir remettre les pendules à l'heure à domicile (une seule victoire sur les six derniers matches). De son côté, Bayonne (7e, 43 points) effectuera un court déplacement au Stade Bordelais (14e, 36 points et un match en retard aux Sables d'Olonne). À chaque fois qu'ils ont été mis en danger, les Stadistes ont su mettre un coup de collier pour se sortir de la zone rouge. Les Bayonnais, eux, ont retrouvé face au Mans une certaine efficacité offensive qui ne demande qu'à être confirmée le week-end prochain.

Sud-Ouest (mardi 22 janvier)

Partager cet article

Repost0

commentaires