Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 14:01

Le coup d’assommoir

Très mauvaise affaire pour l'Aviron battu sur sa pelouse par un concurrent direct pour le maintien.
Les têtes et les jambes Bayonnaises doivent être bien lourdes au réveil ce matin. Avec cette huitième défaite de la saison, concédée hier soir à domicile contre Rodez, les joueurs Basques se sont un peu plus enfoncés en bas de classement. Ils pointent désormais à cinq longueurs du premier non relégable avec certes un match de retard mais le revers d'hier soir est d'autant plus préjudiciable qu'il l'a été contre un rival direct au maintien. Comme un symbole, la première période va se terminer sur un gros gâchis de la part des coéquipiers de Manu Degoul.
Un match sans relief
N'Zinga à la lutte avec Dieye aux abords de la surface, est accroché par le défenseur Ruthénois. L'arbitre M. Batta prend ses responsabilités : il siffle la faute, ordonne un penalty et exclut le joueur Aveyronnais. Malheureusement, l'attaquant Bayonnais Farid Boutadjine frappe sur Beuve et derrière, le ballon, repris par Lacroix, atterrit sur la barre du dernier rempart de Rodez (45e). Le tout, juste avant de rentrer aux vestiaires aux cours de quarante-cinq minutes sans grand relief de part et d'autre, les deux équipes se contentant de faire circuler le ballon en phase offensive et de contrarier son adversaire en phase défensive.
L'avantage numérique bayonnais ne va pas durer très longtemps puisqu'avant même l'heure de jeu, Lacroix écope de son second avertissement pour une faute anodine dans le rond central (57e). Tout est encore à faire. Camiade essaye bien de surprendre Beuve de loin mais son long centre-tir est dégagé par le gardien Ruthénois en corner (65e). L'Aviron est inefficace offensivement mais ni plus ni moins que son adversaire du soir. Mais à l'image de la fin du premier acte, la fin de match va se révéler aussi cruelle pour les joueurs Basques. Evandro se défait de son vis-à-vis dans le rond central avant de servir Romain Cholin à vingt mètres des buts, plein axe. L'ancien joueur Bayonnais ajuste Duhour d'une frappe limpide du pied droit (90e + 2, 0-1) avant de se montrer un peu trop désobligeant devant le banc basque. Dur, très dur !

Jakes Debounco – Sud-Ouest (Dimanche 29 Novembre)
-----------------------------------------------------------

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires