Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 23:45

Tout sauf simple

Jocelyn Ahoueya (au premier plan) et le Racing ont dû s'employer pour dominer l'Aviron Bayonnais, hier, au Pays Basque. (Photo Sud Ouest)

Le Racing a décroché une précieuse victoire hier soir face à l'Aviron Bayonnais. Mais les Alsaciens ont dû lutter jusqu'au bout pour s'imposer face à une équipe basque terriblement accrocheuse.

Le Racing n'avait guère le choix, hier soir, pour son déplacement à Bayonne. Les Strasbourgeois devaient absolument s'imposer, face à une équipe basque qui flirte avec la zone de relégation. C'est chose faite, avec cette victoire 2-1, même si encore une fois, rien n'a été simple pour des Strasbourgeois attendus de pied ferme en terre basque. Pour y arriver, le Racing avait le soutien de quelques UB 90, qui avaient fait le déplacement, sans oublier la pancarte de soutien du "Club des Alsaciens et amis de l'Alsace du Pays Basque".

Bayonne à deux doigts de plier le match

Mais dès l'entame, ce sont les Basques qui se montrent les plus entreprenants, malgré la titularisation de quatre attaquants côté alsacien (Ledy, Belvito, Mathlouthi et Yenga). Durant le premier quart d'heure, les Alsaciens sont dominés dans l'engagement et Muthular, Simon et Gbizie font des misères à l'arrière-garde strasbourgeoise. La sanction finit par tomber à la 19e minute. Après une nouvelle percée basque, Donzelot dégage mollement de la tête sur Muthular, qui sert intelligemment Simon. Seul au point de penalty, le meilleur buteur de l'Aviron trompe Régis Gurtner. «Fallait qu'on se mette en place. Quatre attaquants, c'était une prise de risque, fallait l'assumer», souligne à ce propos Laurent Fournier. Dans la minute qui suit, Bayonne est à deux doigts de plier le match, sur une nouvelle contre-attaque rondement menée. Mais heureusement pour les Alsaciens, Gurtner gagne son duel, du pied, face à Gbizie. On se demande alors comment le Racing va pouvoir s'en sortir. Mais la chance va sourire aux visiteurs. Dominés au milieu de terrain, fébriles derrière et peu inspirés en attaque - à l'exception d'un Mathlouthi volontaire -, les Strasbourgeois égalisent contre le cours du jeu.
Quelques minutes à peine après l'ouverture du score, Ledy (hors-jeu ?) remet les deux équipes à égalité, sur un service de Mathlouthi consécutif à un corner alsacien. Mais la sérénité ne revient pas pour autant dans le camp strasbourgeois et Gurtner est averti pour avoir capter la balle... hors de la surface de réparation. En fin de première mi-temps, le Racing montre enfin plus d'envie dans la récupération, forçant les Bayonnais à reculer.

Et ça paye dès le début de la seconde période. Ahoueya monte à l'abordage et lâche une lourde frappe, après un bon travail de Belvito. Ledy, en embuscade, trompe Duhour d'un tir croisé (50e), inscrivant là son deuxième doublé de la saison en championnat, après Alfortville. Après ce deuxième but alsacien, les débats baissent d'un ton et le jeu se fait plus haché. Alain Pochat, l'entraîneur basque, tente alors de relancer ses troupes en faisant entrer Dos Santos, Ribeiro et Dennoun (un milieu de terrain formé à l'OM). Côté alsacien, Belvito, plutôt intéressant dans son rôle de pivot, cède sa place à Genghini, pour muscler un peu le milieu de terrain du Racing.
Mais dans le dernier quart d'heure, ce sont les Strasbourgeois qui souffrent, face aux assauts désordonnés mais courageux des Bayonnais. Régis Gurtner a l'occasion de se mettre en valeur, en gagnant un nouveau duel face à ce diable de Simon (75e). La défense alsacienne souffre, mais ne plie pas et peut dire merci à un Gurtner impérial en seconde période. «Il fallait sortir le bleu de chauffe, mais on revient à 7 points de Beauvais, c'est l'essentiel, tranche Laurent Fournier, vu les circonstances, les joueurs ont été exemplaires». Reste au Racing à poursuivre sur sa lancée dès samedi, à Niort.

Barbara Schuster - Dernières Nouvelles d'Alsace (Jeudi 27 Janvier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aviron Bayonnais - dans Seniors National
commenter cet article

commentaires