Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aviron Bayonnais Football Club

FIN DU SITE ...

Rechercher

Archives

18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 23:55

icon_bleu   icon_bleu   icon_bleu

      img221/3199/zeuskalherripr4.png 

Sélectionnez l'édition du lundi 17 octobre

A partir de 5min40

img89/2292/aupaabne3.gif img89/2292/aupaabne3.gif

Repost 0
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 23:54

La logique a été respectée

p010_ph01.jpg

Un à zéro en faveur du club évoluant en National face à celui jouant deux niveaux en dessous en CFA2, le résultat de la rencontre de Coupe de France entre l’Aviron Bayonnais et les Genêts d’Anglet est logique. Mais il aura fallu les prolongations aux Bayonnais pour arriver à se sortir de l’habituel piège du petit poucet en Coupe de France. 0-0 au terme du temps réglementaire, Bayonne a dû attendre la 102e minute et un but de Lamothe pour emporter la mise. Un but qui venait concrétiser la domination des bleu et blanc dans cette fin de rencontre. Du côté des Genêts d’Anglet, c’était bien évidemment la déception qui prédominait à l’issue de ce match. Car malgré deux divisions d’écart, “on pense toujours se qualifier” déclarait Olazcuaga l’entraîneur angloy. “Mais je n’ai rien à reprocher à mes joueurs. Bravo à Bayonne et qu’il fasse un bon parcours en Coupe de France”, ajoutait ce dernier. Côté bayonnais, la joie était mesurée car ils se devaient de l’emporter. De la satisfaction tout de même dans les rangs bleu et blanc, car cette rencontre était la neuvième en trois semaines et vient concrétiser la bonne période de l’équipe qui reste sur trois matchs sans défaite en championnat.

L'exploit pour la JA de Biarritz

Après quatre qualifications acquises à l’extérieur, la JA Biarritz s’est qualifiée samedi pour le 6e tour de la Coupe de France après un petit exploit. Les Biarrots sont venus à bout de Saint-Médard-en-Jalles, une équipe évoluant en division Honneur, un étage au dessus. A cette difficulté, les Basques ont ajouté celle de jouer la prolongation (1-1) à 10 contre 11 après l’expulsion de Bonna (87e). Labarthe, déjà buteur lors du temps réglementaire, donnera à la JA Biarritz la victoire et la qualification pour le sixième tour.

Le 6ème tour de la Coupe de France sera le dernier tour régional. Pour l’Aviron Bayonnais et la JA Biarritz, le tirage au sort aura lieu demain.

Marc Dufrêche - Le Journal du Pays Basque (Mardi 18 Octobre)

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 23:57

Bayonne a patienté

 Cyril Guillou (à droite) et les Bayonnais ont logiquement dominé Cyril Dubroca et les Angloys. PHOTOJEAN-DANIEL CHOPIN

Cyril Guillou (à droite) et les Bayonnais ont logiquement dominé Cyril Dubroca et les Angloys.

Longtemps accrochés, les Bayonnais finissent par se qualifier après prolongation.

L'affiche était alléchante. Entre une équipe bayonnaise en nets progrès depuis quelques rencontres de National et des Genêts invaincus dans leur groupe de CFA 2 depuis le début de la saison, on était en droit d'assister à un sacré choc. Le temps était de la partie et un nombreux public avait fait le déplacement au stade Saint-Jean. Elouaari et Berhondo sont absents chez les locaux. Alain Pochat a quelque peu fait tourner son effectif, largement sollicité ces trois dernières semaines. Teixeira et Giron sont dans la tribune, Serra est sur le banc des remplaçants.

Au cours de cette première période, les Genêts d'Anglet sont bien en place tactiquement et c'est à eux que revient la paternité de la première action véritable du match sur un corner de Louit : Sautier prend le dessus sur Touré mais sa reprise de la tête est hors cadre (6e). D'ailleurs, les duels que vont se livrer ces deux joueurs seront bien l'une des attractions de ce premier acte.

Equilibré durant une heure

Pour répondre à cette occasion angloye, l'Aviron réagit par l'intermédiaire de Diafutua à l'entrée de la surface mais dont la frappe à ras de terre échoue à côté du cadre également (12e). La pointe bayonnaise s'essaie une nouvelle fois dix minutes plus tard mais sans plus de réussite et en face, Sautier échoue également sur Duhour (23e). Les Bayonnais alternent la circulation du ballon derrière avec les transversales, s'évertuant à trouver les deux milieux excentrés Guillou et Famery. La fin du premier acte se termine sur une occasion de part et d'autre : Sanz, au terme de deux jolis « gris-gris » dans la surface, voit sa frappe déviée par Laporte sur le poteau de Gruel (35e) et en face, Sautier voit sa tête décroisée flirter avec le montant droit de Duhour (38e).

Au cours du second acte, l'Aviron prend de plus en plus ses aises dans la moitié de camp angloye et se montre très dangereux : le gardien angloy Gruel doit s'employer avec deux parades magistrales sur des frappes de Guillou (56e) et Soubervie (63e) qui prenaient la direction de sa lucarne et est tout heureux de voir Sarrabère et Bidegain se gêner à la réception d'un centre de Soubervie (82e). Les Genêts résistent tant bien que mal et vivent d'expédients. Mais ils parviennent à pousser les joueurs Bayonnais à la prolongation. Sur un nouveau renversement de jeu, Famery prend le dessus sur Dubroca côté gauche de l'attaque bayonnaise et centre en retrait pour la reprise imparable de Lamothe, du pied gauche également (102e, 0-1). L'Aviron peut respirer juste après que son gardien Duhour ne détourne en corner un coup franc de Louit qui partait sous sa barre (107e). Et les Genêts de se faire éliminer une nouvelle fois en prolongation !

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Lundi 17 Octobre) 

 

Repost 0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 12:30

ANGLET - BAYONNE 0-1 a.p (MT : 0-0)
Arbitres : MM. Dzubanowski, Nardou et Jouannaud.
But : Lamothe (102e) pour Bayonne.
Avertissements : Baptista (122e) à Anglet. Touré (41e), Bidegain (51e), Lamothe (108e), Elissalde (120e) à Bayonne.

ANGLET : Gruel, Dubroca, Camiade, Laporte, Arhancet, Baptista, Louit (Pageault 106e), Lapègue (Lefebvre 76e), Delavier, Maubaret, Sautier (Junqua 86e). Entraîneur : Henri Olazcuaga.
BAYONNE: Duhour, Soubervie, Chort, Toure, Bidegain, Elissalde, Lalanne, Famery, Guillou (Lamothe 82e), Sanz (Serra 58e), Diafutua (Sarrabère 68e). Entraîneur : Alain Pochat.

Les Bayonnais ont dû attendre la prolongation pour venir à bout des Genêts (1-0). Ils se qualifient logiquement pour le 6ème tour de la coupe de France suite à une partie qu'ils ont controlée de bout en bout.

Les adeptes des derbies d'antan n'auront certes pas trouvé leur bonheur dimanche après-midi mais doit-on simplement s'en plaindre ? Les joueurs angloys, la moitié étant passée par la case Bayonne, ont attendu la dernière minute de jeu pour prendre un avertissement. Toute la partie, ils ont été bien en place tactiquement, empêchant le plus possible l'Aviron de s'approcher des buts de Yannick Gruel. De son côté, l'Aviron a développé son jeu avec patience. Parfois, il aura manqué la dernière percussion nécessaire pour planter son adversaire mais les co-équipiers de Michel Bidegain ont semblé maîtriser la partie notamment après l'heure de jeu. La chaleur a fait souffrir les organismes. L'Aviron a sagement attendu son heure et planté la banderille décisive à un quart d'heure de la fin de la prolongation. C'est en plus un ancien Angloy (tout du moins, évoluant aux Genêts l'an dernier) qui s'est chargé de la sentence. Auparavant, l'apport technique de Cyril Guillou, les perforations de Jonathan Famery auront fini par emmener les Genêts au bord de la rupture.

La prolongation n'est cependant pas une bonne nouvelle pour aucune des deux équipes qui ne se plaindront pas d'avoir toute la semaine pour récupérer. Les Bayonnais qui enchaînent les rencontres ces derniers temps s'en seraient bien passés. Les Genêts, eux, se font sortir pour la cinquième fois d'affilée de la Coupe de France en prolongation ! On sentait la mainmise collective et individuelle bayonnaise de plus en plus pressante pour les Angloys. Mais tant que ce fameux premier but n'était pas arrivé, les locaux pouvaient encore rêver aux tirs au but. Famery est passé par là. Il élimine le capitaine angloy avant de s'enfoncer dans la surface côté gauche et d'adresser un centre en retrait parfait que Yoann Lamothe reprend victorieusement du pied gauche. Les Bayonnais ne trembleront qu'une seule fois par la suite mais Ximun Duhour se montrera intraitable sur le coup franc de Ludo Louit, ancien bayonnais.

Les temps forts

1ère période
-7e: corner de Louit et tête, non cadrée de Sautier.
-12e : réaction Bayonnaise avec Lalanne qui trouve Diafutua à l'entrée de la surface mais la frappe de l'attaquant Bayonnais n'est pas cadrée.
-19e : retour d'Arhancet dans la surface Angloye, dans les pieds de Lalanne, idéalement servi par Guillou.
-22e : récupération de Lalanne sur Delavier, le milieu Bayonnais glisse à Diafutua qui enchaîne contrôle de la poitrine et frappe mais cette dernière n'est toujours pas cadrée.
-23e : Sautier prend le dessus sur Bidegain à gauche dans la surface, angle fermé, tente sa chance, dans les gants de Duhour, sans danger.
-32e : centre tendu de Soubervie sur lequel Sanz est trop court de quelques centimètres avec un dégagement en corner de Laporte. Sur le corner qui suit, tête de Touré, toujours pas cadrée.
-35e : double gri-gri de Sanz dans la surface Angloye suivi d'une frappe légèrement déviée par Laporte qui termine sa course sur le montant gauche de Gruel.
-38e : corner de Louit et tête décroisée de Sautier à côté.

2ème période
-55e : frappe de Guillou de 25 mètres, Gruel détourne d'une belle claquette en corner.
-62e : Famery, côté droit de l'attaque Bayonnaise, trouve Soubervie en retrait. Le latéral droit Bayonnais enroule sa frappe sous la barre de Gruel qui s'envole et détourne en corner.
-72e : Lob de 30 mètres de Louit qui ne surprend pas Duhour.
-82e : coup franc de Soubervie dans la boîte Angloye mais Sarrabère et Bidegain tous seuls à la retombée, manquent leur reprise.

Prolongation
93e : joli travail de Serra côté droit, centre pour la tête plongeante de Famery contrée par le retour de Dubroca.
101e : centre de Soubervie, tête de Sarrabère, deuxième poteau Famery et Dubroca se jettent, corner.
102e : nouvelle récupération Bayonnaise, Famery élimine Dubroca à gauche et centre pour la reprise de Lamothe, toujours du gauche, imparable (0-1).
105e : coup franc excentré de Louit, Duhour détourne en corner.

Les réactions

 
Yoann LAMOTHE, buteur de Bayonne : « Même s'il y avait deux divisions d'écart, on savait que sur un derby, ils allaient tout donner. On a eu quelques occasions mais ils ont bien tenu. Je voyais bien la séance des tirs au but arriver mais j'ai un très bon ballon que je prends bien pour l'ouverture du score. C'est dur car on enchaîne les matches mais le coach avait décidé de faire tourner un peu. Aujourd'hui, c'est surtout la chaleur qui nous a gêné.»

Michel BIDEGAIN, capitaine de Bayonne : « On savait que ce serait compliqué mais on n'a pas douté. On a quand même eu la main mise sur le match et la qualification est méritée. Il fallait être patient et surtout ne pas prendre de but casquette. On a disputé notre neuvième match en trois semaines mais je trouve qu'on est bien préparé pour ça

Henri OLAZCUAGA, entraîneur d'Anglet : « On est déçu c'est certain car même avec les deux divisions d'écart, on espère toujours passer. On a bien tenu jusqu'à la 70e minute mais après, on a trop souvent été mis en danger. Je n'ai rien à reprocher à mes joueurs. C'est cruel car on perd après la prolongation mais plus le match avançait et plus leur mainmise sur le match était importante. J'espère qu'il n'y aura pas de contrecoup derrière et qu'on va vite rebondir en championnat

Cyril DUBROCA, capitaine d'Anglet : « On quitte la Coupe de France avec un peu de regret mais bon, on a essayé de s'accrocher le plus longtemps possible. Physiquement, on avait les jambes lourdes à la fin, et tactiquement, on était bien en place mais on manque de maîtrise. Logique quand on met autant d'énergie à défendre

           

www.foot64.fr : le site référence du football départemental

Repost 0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 18:58

Le duel des copains

 Jérôme Lalanne retrouvera demain soir sur le terrain d'Anglet...

Jérôme Lalanne retrouvera son ancien coéquipier Julien Laporte demain à Anglet.

Jérôme Lalanne (Aviron) et Julien Laporte (Genêts) ont  joué ensemble à l'Aviron. Ils reviennent sur le derby de demain. 

Le tirage au sort, lundi soir, du 5ème tour de la coupe de France a réservé un derby alléchant : Anglet, leader de CFA2, affrontera son voisin bayonnais, lanterne rouge de National, mais qui reste sur deux succès et un nul.

L'expérience bayonnaise

L'Aviron Bayonnais évolue en National, les Genêts d'Anglet en CFA 2 depuis leur descente en juin dernier. Sur le papier, les Bayonnais semblent donc avoir une longueur d'avance. Le milieu de terrain bayonnais Jérôme Lalanne préfère atténuer cet état de faits : « La plupart de nos joueurs est arrivée cette année et n'a pas à proprement parler d'expérience du National. Les joueurs d'Anglet ont, eux, connu quelques épopées de coupe et des matchs de National. On ne part donc pas favori dimanche. » Julien Laporte reprend son ex-coéquipier : « Nimo renvoie la balle dans notre camp » sourit-il, « il ne faut pas se mentir. Ils s'entraînent plus souvent que nous, leur niveau est supérieur au nôtre et nous avons aussi de très jeunes joueurs. On est quand même plus outsider qu'eux ! »

La motivation est intacte

Nul besoin de motiver qui que ce soit. Un match de coupe se gagne à l'envi. Et l'objectif est le même pour toute équipe amateur : jouer un club de L1 en 32es de finale. « Tout le monde voudra gagner » lance Jérôme Lalanne, « je connais vraiment bien la plupart des joueurs angloys cette année mais on n'a pas trop eu l'occasion de parler de ce match. Mais je pense que même sur un derby, les duels resteront corrects. » Julien Laporte confirme : « C'est motivant de jouer contre son ancien club. Pour ma part, ce sera une première fois. Après, ça reste un match de coupe qu'il faut passer. Et si on veut parvenir en 32es, il faut éliminer des gros. » Les deux équipes restent sur deux dernières années passables en terme de résultat en Coupe de France.

Le contexte particulier

Les Bayonnais restent sur trois bons matchs de championnat. Les Genêts sont invaincus après six matchs de CFA 2 et deux de coupe. « On sentait qu'on était en progrès depuis quelque temps même si les résultats ne suivaient pas » indique Nimo.

« Contre Rouen, on n'était pas passé loin et le déclic a eu lieu au Red Star. Derrière, on confirme contre Nîmes et on revient au score à Martigues. On est sur une bonne dynamique et en confiance. » Même son de cloche chez le défenseur angloy : « On a bien entamé la saison et on a su prendre les points qu'il fallait. Après, en championnat, on attendait aussi le match-test. On a été solide à Toulouse B et on a confirmé contre Mérignac à domicile. Même si on a des trucs à corriger, on a un bon état d'esprit, on ne lâche rien et on prend du plaisir entre nous. »

La notion de derby

« Elle existe surtout dans les entourages des deux clubs » estime Jérôme Lalanne à qui on a déjà parlé du derby en ville et sur son lieu de travail alors même que l'Aviron devait préparer son déplacement à Martigues en National mercredi. « Tous les joueurs connaissent la notion de derby mais dimanche, ce sera surtout un match de Coupe de France à gagner. »

L'Angloy Julien Laporte ne dit pas autre chose : « Le coach nous a présenté le match en début de semaine comme un match de coupe normal. Après, on ne peut pas empêcher certains joueurs d'y penser plus que d'autres mais bon, on ne fait pas de fixettes dessus non plus. Ce sont surtout les gens autour qui sont ravis d'avoir un derby. »

Les deux joueurs concluent en ensemble en expliquant que « le match était important pour les deux équipes. » Demain, vers 17 heures, un seul des deux clubs poursuivra l'aventure.

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Samedi 15 Octobre)

Repost 0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 09:55

Photo F.F.F.

5ème tour

Dimanche 16 Octobre - 15h30

Stade Anglet St Jean

  

ALLEZ L'AVIRON

Tous derrière les "Ciel et Blanc" à Anglet ...

Repost 0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 12:26

Le tirage au sort du 5ème Tour de la Coupe de France pour les clubs de la région était organisé lundi soir par la Ligue d'Aquitaine de Football au magasin Intersport de Saint-Médard-en-Jalles. Voici le verdict du tirage, les rencontres auront lieu le dimanche 16 octobre à 15h30. Un derby face aux Genêts d'Anglet est proposé aux Bayonnais pour l'entrée en lice dans cette compétition.

 

Blanquefort (DH)  - Stade Bordelais (CFA2)
Libourne F.C (DH). - Arcachon B.A.S. (DH)
Biscarrosse O. (DH) - Trelissac FC (CFA2)
Biarritz J.A. (DSR) - St Medard En Jalles (DH)
Colayrac F.C. (District) - Stade Montois (CFA)
Luy De Bearn F.C. (DHR) - Bouscat U.S. 1 (DHR) 
Eysines E.S. (PL) - Pessac Alouette Fc (DHR)
Lormont US (CFA2) - Sarlat Marcillac FC (DH)
Cenon R.D. (PH) - 18 Pau F.C. (CFA)
Anglet Genets (CFA2) - Bayonne Aviron (National)

 

Lors de la même cérémonie, le tirage au sort du 5e tour de la Coupe d'Aquitaine a également été tiré, cela concerne 70 équipes de la région, soit 35 rencontres également programmées le 16 octobre prochain. 

Repost 0
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 17:22

L'Aviron Bayonnais fera son entrée en lice dans la compétition lors du 5ème tour dont le tirage se déroulera ce lundi 10 octobre à 20h00 chez le partenaire Intersport à St Médard en Jalles. Lors de ce tirage, les maillots et affiches offerts par la Fédération Française de Football seront remis aux clubs encore en lice.

Repost 0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 13:50

La saison dernière a vu la victoire aux tirs au but de l'AS Monaco face à l'AS Saint-Etienne en finale de la Coupe Gambardella-Crédit Agricole, le samedi 14 mai 2011 au Stade de France (1-1, 4 tab 3). Découvrez le programme de cette compétition pour la saison 2011-2012.

Photo F.F.F.

Dimanche 20 novembre 2011 : Finales régionales 

Dimanche 11 décembre 2011 : 1er tour fédéral

Dimanche 8 janvier 2012 : 64èmes de finales

Dimanche 29 janvier 2012 : 32èmes de finales

Dimanche 19 février 2012 : 16èmes de finale

Dimanche 11 mars 2012 : Huitièmes de finale

Dimanche 1er avril 2012 : Quarts de finale

Dimanche 15 avril 2012 : Demi-finales

Samedi 28 avril 2012 : Finale

Repost 0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 19:25

L'Aviron Bayonnais court après sa finale

L'Aviron Bayonnais B a perdu ses deux dernières demi-finales à Artix (2008) et Luy (2003). Il veut retrouver une place en finale 11 ans après leur titre acquis contre Lons.

Accompagnés de deux équipes de PL (Pardies et Mourenx) et d'une autre de PH (les Bleuets de Pau), les joueurs bayonnais de Cédric Pardeilhan, pensionnaires de DH, seront légitimement favoris de la compétition. Mais pour remporter ce trophée départemental 11 ans après le dernier succès (ndlr : le 1er juin 2000, les réservistes bayonnais, sous la houlette de Christian Duluc, remportaient la finale contre Lons), la réserve de l'Aviron Bayonnais devra déjà se débarrasser de son prochain adversaire en demi-finale et chez lui, Mourenx, dimanche (15 heures). Les Béarnais sont en tête de leur poule B en championnat et comptent 5 points d'avance à cinq journées de la fin, soit plus d'un joker. Ils comptent également dans leur rang, le buteur le plus prolifique du département en championnat (entre DH et PL), Christophe Marszlack, qui avait déjà été le meilleur buteur Pyrénéen l'an dernier en championnat.

De leur côté, les joueurs basques vont sans doute pouvoir compter sur un duo d'attaquants redoutable (Elouaari et Duchemin) et qui a inscrit tous les buts bayonnais dans cette compétition (trois pour Duchemin et deux pour Elouaari). Mais pour passer ce tout supplémentaire et accéder à la finale, l'Aviron Bayonnais va devoir se retrousser les manches et éviter de sombrer, comme cela a été le cas la semaine dernière en championnat à Saint-Médard-en-Jalles. L'efficacité défensive devrait être la clé de la rencontre. Les deux équipes ne sont pas encore rassurées quant à leur fin de saison en championnat et vont utiliser ce match de coupe comme une bouffée d'oxygène. Reste à savoir quel Aviron sera aligné. Celui volontaire et efficace qui a étrillé Sarlat sur ses terres, ou qui a largement dominé Menesplet il y a quinze jours ? Ou celui capable de concéder trop d'occasions en trop peu de temps ces dernières semaines ?

Jakes Debounco - Sud-Ouest (Vendredi 1er Avril)

------------

1/2 finale Coupe des Pyrénées

Samedi 2 Avril - 19h30

Avenir Mourenxois - Aviron Bayonnais (B)

 

Repost 0